Prévention du mal des transports

Auteur
Camping famille

Le mal des transports, aussi appelé cinétose, peut vous gâcher l'existence et même devenir source de stress autant pour la personne qui en souffre que pour un parent. Est-ce que ce mal est génétique? Les chercheurs se penchent sur la question.

La cinétose est plus fréquente durant l'enfance qu'à l'âge adulte. Rarement présent chez les moins de 2 ans, ce syndrome semble affecter particulièrement les jeunes âgés de 3 à 12 ans. Les symptômes désagréables seraient provoqués par un conflit entre nos récepteurs sensoriels. Une personne atteinte du mal des transports aurait ainsi un décalage entre les informations perçues par ses yeux en période de mouvement et celles perçues par son oreille interne, grande responsable de l'équilibre. C'est ce décalage qui semble être la source des différents malaises comme les étourdissements, nausées, vomissements et les maux de tête.

La prévention

La prévention demeure essentielle, car une fois déclenchés, les symptômes sont plus difficiles à contrôler. Les mesures préventives devront ainsi débuter avant le départ.

  • Le jour précédent le départ, prévoyez une bonne nuit de sommeil en particulier chez les enfants.
  • Ne voyagez jamais l'estomac vide. Un repas léger sans excès en évitant les aliments très gras est de mise.
  • Durant le trajet, ayant toujours quelque chose dans l'estomac, mais prenez de petites quantités à la fois.
  • Installez la personne sujette au mal des transports sur le siège avant ou au milieu du siège arrière afin de lui permettre de fixer l'horizon ou une partie stable du panorama. Se concentrer sur un point loin devant aide à stabiliser la vision. Voir défiler les objets trop près ou rapidement provoquera la cascade des symptômes.
  • Ouvrez les fenêtres, le système de ventilation ou mettez l'air conditionné.
  • Prévoyez de fréquents arrêts, idéalement à toutes les heures.
  • Sucez des bonbons, suçons citronnés ou mâcher de la gomme sans sucre.

Quand la prévention ne suffit pas

Quand tout a été mis en place et que les symptômes persistent, certains produits peuvent être d'un grand secours en particulier lors d'un long déplacement. Avant d'utiliser un médicament en vente libre, consultez toujours votre pharmacien, qui  pourra vous conseiller sur le meilleur traitement à suivre selon l'âge, la condition de santé, l'interaction entre certains médicaments, tout en discutant avec vous des effets secondaires possibles.

Voici quelques exemples de produits en vente libre :

Le dimenhydrinate (Gravol)

C'est un antiémétique pouvant être administré à partir de l'âge de 2 ans et doit se donner en prévention au moins une heure avant le départ. Ce produit cause de la somnolence, mais peut parfois au contraire provoquer de l'agitation.

La scopolamine (Transderm-V)

C'est un timbre cutané pour adulte seulement. On doit l'appliquer derrière l'oreille douze heures avant le départ et il peut rester en place durant trois jours. À utiliser lors de longues distances.

Le gingembre

Sous forme de pastilles, de comprimés et de thé, le gingembre est reconnu pour son effet de prévention et peut être utilisé à partir de l'âge de 12 ans.

L'homéopathie

Elle peut être utilisée, peu importe l'âge. Ces produits, que certains scientifiques comparent à des placébos (pilules de sucre), peuvent parfois valoir la peine d'être essayés. On a déjà vu des placébos provoquer la même réaction qu'un médicament, alors...

Petit truc d'une maman pharmacienne

J'ai découvert un produit bien utile lors de nos déplacements : le loup!

Vous savez, le masque qu'on met sur les yeux pour dormir dans les avions. Quand ma fille ne se sent pas bien, elle sort son mp3 et s'installe avec une petite musique douce et son loup. Beaucoup plus efficace que le foulard de maman qui sent le parfum, on a habituellement de bons résultats, mais le petit sac n'est jamais bien loin!

Bonne route!

Hélène Brouillette, pharmacienne

 

Cet article est une gracieuseté du Magazine Camping Famille.

Camping famille

Vous aimerez aussi

Les plus populaires

Vous aimerez aussi