La puberté hâtive chez les fillettes

Auteur
Canal Vie

Le début de la puberté survient généralement vers 10-11 ans. C'est un moment important chez les jeunes filles. Il marque la fin de l'enfance et le début de l'âge adulte, d'un point de vue physiologique. Il arrive cependant que certaines fillettes soient beaucoup plus précoces que d'autres... Comment savoir si votre fille est précoce, et quelles sont les raisons possibles de cette puberté hâtive?

Les premiers signes

Chez les jeunes filles, il existe un ordre chronologique bien connu qui prouve que la puberté a commencé:

  • L'apparition des bourgeons mammaires : la jeune adolescente verra le bout de ses seins se gonfler et se surélever, souvent de manière asymétrique. Il est également possible qu'elle ressente parfois des douleurs bénignes dans cette région du corps.
  • Dans les 5-6 mois suivants, les poils commenceront à pousser dans la région pubienne.
  • Dans les 12-18 mois suivant l'apparition des poils pubiens, la pilosité des aisselles se développera à son tour.
  • Environ 2 ans après le tout début des manifestations physiques, les premières règles apparaitront, marquant l'entrée dans « l'âge adulte » (d'un point de vue physiologique).

Chez la plupart des jeunes, il faut compter 2 ans à 2 1/2 ans entre le début de la formation des seins et les menstruations. Ainsi, si votre fille n'a pas de seins jusqu'à 12-13 ans, il sera normal qu'elle n'ait ses premières règles qu'à l'âge de 15 ans.

Le développement

Évidemment, en plus de ces modifications assez évidentes, la jeune fille connaitra d'autres changements physiques et mentaux, qui sont souvent plus difficiles à détecter:

  • Des changements dans les organes génitaux internes et externes (vulve, grandes et petites lèvres, muqueuse vaginale, clitoris, ovaires, utérus).
  • Une croissance accélérée (jusqu'à 8-10 cm par année).
  • Une augmentation de la corpulence globale : de la graisse va tranquillement s'installer sur les fesses, les cuisses, les hanches, les seins...
  • Un bouleversement hormonal, qui cause bien souvent des réactions changeantes chez la jeune fille (remise en question, fragilité émotionnelle et psychologique).

Trop rapide?

Il arrive que certaines jeunes filles commencent le processus un peu plus tôt que la majorité. Les spécialistes s'entendent pour dire que si les seins apparaissent vers 8 ans (donc les règles suivront vers 10 ans), cela est peut-être un peu plus jeune que la moyenne, mais il n'y a rien d'anormal d'un point de vue physique. Il est par contre évident que la transition sera plus difficile pour des jeunes filles qui se sentent encore « petites » et se sentent mal à l'aise dans un corps changeant.

La  puberté précoce vraie

Si les premiers symptômes de puberté apparaissent avant l'âge de 8 ans, on peut effectivement parler de puberté précoce ou hâtive. Il existe des jeunes filles dont les premiers symptômes de puberté se développeront très, très tôt, soit vers 4-5 ans. On parle alors de « puberté précoce vraie », qui est ordinairement causée par un dérèglement hormonal. Bien que cela ne soit pas dangereux au niveau physique pour la jeune fille, celle-ci aura souvent des difficultés à assumer la situation sur le plan psychologique.

De plus, afin d'éviter que leur croissance s'arrête trop tôt et que la jeune fille reste très petite de taille (puisque la croissance tend à diminuer, voire s'arrêter, après les premières règles), on conseille généralement aux parents d'envisager pour leur jeune fille un traitement qui réduit le taux d'hormones sexuelles et ralentit la puberté. Cela permettra à la masse osseuse de la jeune fille de se développer plus longuement, et lui donnera le temps de devenir mature, d'un point de vue psychologique, pour assumer ces changements physiques.

Quelques explications possibles

Il n'existe aucune explication « officielle » et définitive sur la puberté précoce chez les fillettes, mais plusieurs hypothèses sont envisagées par les spécialistes et les endocrinologues (les médecins qui étudient les hormones) :

  • Les facteurs génétiques : si la mère a eu une puberté précoce, il est fort possible que la fille vive la même chose.
  • L'exposition à des composés chimiques présents dans l'atmosphère.
  • L'obésité infantile : les cellules adipeuses (graisseuses) dans le corps peuvent entrainer un dérèglement hormonal.
  • Le manque d'exercice.
  • La consommation d'hormones artificielles (dans les viandes ou le lait, par exemple).

Que faire si votre fille présente une puberté précoce?

Si votre fillette fait face à une « puberté précoce vraie », il convient de consulter votre médecin de famille (ou un intervenant de votre CLSC), qui vous orientera. La première étape consistera à déterminer l'origine exacte du trouble grâce à une série d'examens (radiographie, scanner, IRM).

Par contre, si elle vous semble un peu trop jeune pour commencer cette étape de la vie, mais qu'elle est cependant « dans les normes » (soit âgée de 8 ans minimum), il n'y a pas grand-chose à faire, à part parler avec elle le plus possible, lui expliquer les changements dans son corps... Et lui assurer qu'elle peut rester une petite fille aussi longtemps qu'elle le souhaite!

Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents