Comment choisir un matelas

Auteur
Canal Vie

Au fil des ans, les matelas se dégradent. Les rebords sont moins fermes. Ses ressorts vous forcent à trouver de nouvelles positions, plus confortables. Le rembourrage s'est lentement dégradé. Rappelez-vous la date ou, du moins, la période à laquelle vous avez acheté votre ensemble. S'il s'est écoulé plus d'une décennie, il est temps de passer chez un détaillant. Découvrez comment choisir un matelas!

Les règles de base

La fermeté

Le choix d'un bon lit s'appuie sur plusieurs éléments. À la base, la qualité du soutien dépend du poids du (des) dormeur(s).

  • Une personne plus lourde, de taille moyenne, devra choisir un matelas plus ferme
  • Un plus grand dormeur sera confortable sur un matelas moins ferme : son poids étant réparti sur une plus grande surface.

La grandeur

Une fois la fermeté de votre couche déterminée, il vous faudra choisir la grandeur de votre lit. Idéalement, vous devez ajouter 15 à 20 cm à votre taille. C'est une simple question de confort. Les matelas mesurent généralement 190 cm (72 pouces) de longueur, mais vous en trouverez de 203 cm et plus. En y mettant le prix, vous trouverez des ensembles sur mesure, faits pour les « grandes » personnes.

La largeur

En ce qui a trait aux largeurs, elles sont bien connues soit le lit simple (90 cm/39 po), le lit double (120 cm/54 po), le grand lit ou queen (152 cm/60 po) ou le très grand lit ou king size (198 cm/78 po).

Vous dormez dans le même lit que votre partenaire de vie, mais vous êtes de taille et de poids différents. Qu'à cela ne tienne. Vous trouverez, sur le marché, une literie dite « jumelle ». Il s'agit de deux matelas posés sur un même sommier et réunis par une fermeture éclair ou du velcro.

Chaque matelas, adapté au dormeur, lui assurera des nuits confortables. Lorsque la grandeur de la chambre le permet, plusieurs préfèrent fabriquer une base de lit sur mesure et y installer deux matelas de 90 cm (lit simple). Vous avez le choix.

Le sommier

Contrairement à la croyance populaire, installer un matelas neuf sur un sommier à ressorts usagé n'est pas nécessairement la meilleure chose à faire, bien au contraire.

D'ailleurs, de nombreux détaillants refuseront de vous vendre le matelas seul. Car le sommier à ressorts, combiné avec le matelas du même type, augmente la sensation de bien-être tout en réduisant, un tant soit peu, la fermeté de votre couche. C'est, de loin, la solution la plus prisée si vous désirez un ensemble haut de gamme.

D'autres optent pour le sommier à lattes. D'une plus grande longévité que son cousin, il augmente généralement la fermeté du couchage. Il vous faudra donc opter pour un matelas moins ferme afin d'obtenir le confort recherché.

Lorsque vous magasinerez, rappelez-vous que le sommier assure le tiers du soutien de votre literie.

Les sommiers articulés

Depuis quelques années, les personnes malades ou à mobilité réduite, entre autres, peuvent se procurer des sommiers articulés, à commande électrique ou manuelle, qui facilitent le lever matinal.

De plus, ce type de sommier peut favoriser la circulation sanguine (en surélevant les jambes), la lecture ou l'écoute de vos émissions de télévision favorites, en relevant la partie supérieure du corps. Certes, ils sont plus onéreux que les sommiers traditionnels, mais certaines personnes y trouvent leur compte.

Le matelas

Vous avez sélectionné le sommier qui répondra à vos besoins. Il vous faut maintenant choisir le matelas qui assurera votre confort durant des années. À ressorts, en mousse, en latex, le choix est grand.

La mousse

Le matelas en mousse demeure la solution la moins onéreuse, pour une durée de vie parfois inférieure à ses concurrents. Son épaisseur et sa densité (gramme/mètre cube) déterminent sa fermeté. La mousse à haute résilience procure toutefois un soutien dynamique et réagit à vos mouvements.

D'autres matelas (à mémoire de forme) réagissent à votre chaleur corporelle et épousent, tout en douceur, les formes de votre corps.

Les ressorts

Le matelas à ressorts, pour sa part, constitue un choix judicieux pour les personnes qui transpirent ou qui sont allergiques aux acariens. De plus, les matelas dont les ressorts sont ensachés individuellement offrent un bon compromis pour les personnes au sommeil léger qui sont incommodées par les mouvements de leur conjoint. Bruyants si vous optez pour une couche bas de gamme, ils seront plus lourds si vous choisissez un ensemble de meilleure qualité.

Le latex

Enfin, les matelas en latex constituent le meilleur choix. D'une durée de vie accrue, ils offrent les conditions les plus saines, notamment en ce qui concerne les acariens. Ils sont généralement plus souples et se déforment moins rapidement que leurs concurrents. Vous devez toutefois délier les cordons de votre bourse pour vous procurer le matelas qui vous assurera des années de loyaux services.

Entretien

Pour maintenir la qualité de votre couche, retournez votre matelas deux ou trois fois par année. Toutefois, certains fabricants proposent des matelas qui ne nécessitent pas d'attention particulière. Et rappelez-vous qu'un bon matelas offre une durée de vie utile de 10 ans, en moyenne.

Pour bien protéger votre matelas, ajoutez une housse que vous laverez régulièrement. N'oubliez pas que cet élément retient l'humidité. Il vous faudra donc aérer régulièrement votre lit en le laissant ouvert, été comme hiver. Donc, ne pas faire son lit, certains matins, augmente la durée de vie du matelas. Intéressant!

Le surmatelas

Certains optent également pour un surmatelas afin d'assurer leur confort et/ou de protéger leur investissement. Vous en trouverez en matières naturelles (plume et duvet, coton ou bambou) ou en matières synthétiques. Les premiers, en plumes et duvet, sont plus chauds en été tandis que ceux en coton ou en bambou offrent plus de fraîcheur en été.

Les produits synthétiques, pour leur part, réagissent à la chaleur corporelle et épousent les formes de votre corps. À noter : ils doivent avoir une épaisseur de plus de 5 cm pour être vraiment efficaces.

Les lits d'eau

Vous trouverez également, sur le marché, des lits d'eau. Ces derniers épousent la forme du corps et assurent un sommeil réparateur. Toutefois, ils doivent être suffisamment remplis pour éviter « de faire des vagues ». Ce modèle de lit est très lourd. Vous devrez vous assurer que la structure de votre résidence peut recevoir ce poids additionnel pour éviter de vous retrouver à l'étage inférieur. Chaque litre d'eau pèse 1 kilo (2,2 livres). Et évitez les fuites!

Ces lits sont offerts en plusieurs formes.

Les oreillers

Souvent négligés, les oreillers ont aussi une importance sur la qualité de votre sommeil. Après avoir choisi votre matelas et votre sommier, optez pour un oreiller de qualité, plus ou moins ferme (selon votre degré de confort). Idéalement, votre corps devra retrouver, une fois à l'horizontale, la même position qu'à la verticale. Voilà le meilleur gage de confort.

Choisissez un oreiller ferme si vous dormez sur le côté, plus souple si vous dormez sur le dos et très moelleux si vous aimez dormir sur le ventre. Rappelez-vous également que tous les oreillers, même ceux en plumes, sont lavables à la machine. Une fois propres, mettez-les dans la sécheuse, à température tiède. Pour que vos oreillers demeurent bien gonflés, mettez une balle de tennis dans votre sécheuse.

Si vous sentez les ressorts de votre matelas, si ce dernier ne retrouve pas rapidement sa forme initiale lorsque vous vous levez ou s'il creuse au milieu, remplacez votre couche. Rappelez-vous également qu'un matelas ferme est aussi mauvais pour le dos qu'un matelas souple. N'hésitez pas à retirer vos chaussures et à vous coucher sur le matelas, même en magasin.

Évaluez toutes les positions, comme si vous dormiez. Oubliez votre timidité naturelle. Choisir un matelas à l'aveugle ne vous assurera pas nécessairement le confort recherché. Bonne nuit!

Henri Michaud, rédacteur Canal Vie

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents