Urticaire

Auteur
Canal Vie

L’urticaire est une éruption cutanée. Les signes ressemblent à ceux causés par une piqûre d’ortie, ce qui lui a donné son nom. C’est un symptôme qu’une vraie maladie. Il existe 3 sortes d’urticaires ;

  • L’urticaire aigüe : les éruptions durent de quelques minutes à quelques heures, pendant un ou plusieurs jours, mais toujours moins de 6 semaines
  • L’urticaire chronique : les crises sont présentes chaque jour, pendant plus de 6 semaines
  • L’urticaire récidivante : les crises surviennent plusieurs fois par année, mais pas de manière continue

Causes de l'urticaire

Il existe un très grand nombre de causes pouvant expliquer l’apparition de crises d’urticaire :

  • Une réaction allergique (pollens, poils d’animaux, moisissure, poussière, crèmes ou pommades, etc.)
  • Une intolérance alimentaire
  • Une réaction à un médicament, surtout les antibiotiques
  • Une réaction physique liée à divers facteurs : contact, pression, action de se gratter, température trop chaude ou trop froide, piqûre d’insecte
  • Une infection
  • Des causes psychologiques : le stress peut aussi causer des crises d’urticaires

Toutefois, dans la moitié des cas, on ne connaît pas la cause de ce qui a provoqué la crise d’urticaire.

Qui est touché par l'urticaire? Quels sont les facteurs de risque?

Tout le monde peut avoir des crises d’urticaire à un moment ou un autre. On estime qu’une personne sur 5 en souffre de manière occasionnelle. Par contre, seulement 1 à 4 % de la population souffre d’urticaire chronique. Certaines personnes sont plus à risque d’avoir des crises d’urticaires ponctuelles ou chroniques :

  • Les femmes
  • Les personnes dont un membre de la famille proche en souffre
  • Les personnes qui ont une anomalie sanguine ou une maladie systémique (lupus, lymphome, thyroïdite, etc.)
  • Les personnes qui prennent certains médicaments
  • Les personnes qui sont fréquemment exposées à des températures très chaudes ou très froides
  • Les personnes qui consomment beaucoup d’aliments riches en histamine (œufs, poissons et crustacés, chocolat, arachide, fruits exotiques, noix, fromages fermentés, etc.)

Contagion

L’urticaire n’est pas contagieuse.

Les principaux symptômes de l'urticaire

Une crise d’urticaire présente les symptômes suivants :

  • Plaques rouges ou rosées, en relief, de taille et de formes variées
  • Démangeaisons très intenses
  • Œdème (surtout au visage)

La crise d'urticaire dure en général mois de 24 h, parfois quelques minutes seulement.

Diagnostic de l'urticaire

Il est très rare de consulter pour une crise d’urticaire ponctuelle : elle passe habituellement très vite. En cas de crises d’urticaire récurrente ou d’urticaire chronique, le médecin tâche d’identifier avec vous, au moyen d’un questionnaire détaillé,  les agents déclencheurs. Il peut aussi vous faire passer divers tests s’il pense que les crises sont déclenchées par une maladie comme le lupus, par exemple.

Possibles risques de complications

Bien que particulièrement inconfortable, l’urticaire est d’habitude bénigne. Il peut toutefois arriver que l’enflure ne se limite pas à la surface de la peau. On parle alors d’œdème de Quincke, qui cause une enflure souvent impressionnante à la bouche (lèvres, langue), sur les parties génitales, dans les intestins et la gorge.

L’œdème de Quincke se résorbe en général en une journée, mais il peut causer de sérieuses complications si la fonction respiratoire est altérée en raison d’un blocage des voies du à l’enflure. C’est une urgence médicale et il est nécessaire de se rendre à l’hôpital si la crise d’urticaire est accompagnée de difficultés respiratoires, d’étourdissements ou d’une enflure notable à la gorge.

Traitement de l'urticaire

Il n’existe pas de traitement contre les crises d’urticaires. On peut utiliser des crèmes ou des solutions topiques pour faire baisser l’inconfort lié à la démangeaison, par exemple des compresses de vinaigre ou des bains avec de l’avoine colloïdale.

Si l’urticaire a des causes médicales ou psychologiques, le médecin pourra prescrire un traitement visant le problème en question.

Prévention de l'urticaire

Lorsqu’on connaît l’agent déclencheur des crises d'urticaire, la meilleure prévention consiste à l’éviter.

Lorsque les crises surviennent régulièrement sans que l’on sache pourquoi, c’est une bonne idée d’écrire un journal après chaque crise afin de découvrir l’agent déclencheur. On peut y noter l’action que l’on faisait à ce moment, les aliments ou médicaments ingérés la même journée, etc. En procédant par élimination, plusieurs personnes parviennent à identifier l’élément déclencheur et ensuite l’éviter.

Dans le cas des personnes sujettes à l’œdème de Quincke, vous devrez avoir en tout temps avec vous une trousse d’urgence (Epipen) pour faire baisser rapidement l’enflure et éviter des conséquences dramatiques.

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents