Fake news: tousser pour survivre à une crise cardiaque 

Auteur
David Nathan
Santé cardiaque

Depuis l'avénement des réseaux sociaux, la circulation de fausses nouvelles (fake news) et de rumeurs s'est intensifiée. Il faut désormais prendre un peu de recul avant d'accréditer ce que l'on voit passer sur Facebook ou sur Twitter. Parmi toutes les fausses nouvelles qui tournent, il y en a de plus dangereuses que d'autres. Il y a par exemple celle qui prétend qu'on peut s'auto-administrer les premiers soins en cas de crise cardiaque... en toussant très fort! L'exemple est donné dans le cas où la victime serait seule et ne pourrait donc pas faire appel à quelqu'un autour d'elle.

Cette rumeur, qui s'est matérialisée sous la forme d'un post Facebook au cours des dernières années, circule depuis au moins 20 ans hors des réseaux sociaux. Elle est basée sur l'idée qu'en toussant très fort toutes les deux secondes pendant une crise cardiaque, nous allons faire pénétrer plus d'oxygène dans les poumons et ainsi rétablir notre circulation sanguine et notre rythme cardiaque.

Malheureusment, cette «technique» n'a aucun fondement scientifique. En effet, nombreux sont les organismes à avoir réfuté ce pseudo-conseil médical, c'est le cas notamment de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC du Canada et de l’American Heart Association.

Le Détecteur de rumeurs, l'organe de vérification des information de l'Agence Science Presse a interviewé un urgentologue de Centre universitaire de santé McGill, le Dr Andreas Krüll et pour lui, cette méthode n'est pas le premier réflexe à avoir. «Une crise cardiaque est due à une artère du cœur qui est bloquée. Il faut la débloquer le plus rapidement possible. La première chose à faire est d’appeler immédiatement le 911. Si on a une crise cardiaque, inspirer profondément et tousser vigoureusement ne débloquera certainement pas l’artère. Ça pourrait même empirer la situation, car ça demande des efforts supplémentaires. Il est préférable de rester calme en attendant les services d’urgence», dit-il au site d'information scientifique.

Non seulement tousser rapidement ne sert à rien, mais c'est d'autant plus dangereux de le faire! Interrogé par le site de Radio-Canada, le cardiologue et membre de L’organisation pour la science et la société de l’Université McGill, Christopher Labos, est formel: «Quand on fait de la RCR, c’est vraiment parce que le patient est inconscient et que son cœur est arrêté. [...] Ce n’est pas logique du tout, parce que si on peut tousser, c’est parce qu’on est conscient et qu’on n’a pas besoin de la RCR. Si on respire rapidement, ça, c’est de l’hyperventilation. On n’augmente pas le niveau d’oxygène dans le sang. La seule chose qui va arriver, c’est que le niveau de dioxyde de carbone va baisser et on peut perdre connaissance. La seule façon d’augmenter le niveau d’oxygène dans le sang, c’est d’être relié à une bonbonne d’oxygène.»

Nul besoin de tousser en cas de crise du coeur. Selon le cardiologue, ce qu'il faut faire en cas de blocage d'une artère est d'appeler en priorité les urgences. Une fois à l'hôpital, le patient se verra prescrire des médicaments et une «une angioplastie, avec un cathéter et des ballons.»

Selon le scientifique en chef du gouvernement, voici la marche à suivre si vous souffrez d’une crise cardiaque et que vous êtes seul:

  • Composez immédiatement le 911 ou le numéro d’urgence local ; 
  • Si vous êtes seul en voiture, arrêtez et appelez à l’aide. Ne tentez pas de vous rendre à l’hôpital par vous-même ; 
  • Après avoir appelé le 911, si le répartiteur vous autorise à le faire, alertez des personnes proches (voisins, amis, etc.) 
  • Cessez toute activité. Asseyez-vous ou allongez-vous dans la position la plus confortable possible ; 
  • Si vous prenez habituellement de la nitroglycérine, prenez une dose normale ; 
  • Si vous ressentez des douleurs thoraciques, mâchez et avalez un comprimé pour adultes de 325 mg d’aspirine. 

 

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents