COVID-19: est-ce réellement sécuritaire de manger au restaurant?

Auteur
Marie-Ève Laforte
27 juillet 2020

Alors que le déconfinement va bon train, de plus en plus de gens recommencent à manger au restaurant. Présentement, les terrasses (et les tables situées sur le bord de ces dernières) sont les plus populaires, mais dans quelques mois, avec le retour de l’automne, cette option ne sera déjà plus disponible.

Quels sont les risques liés à manger au restaurant dans un contexte de COVID-19 et qu'est-ce qu'il faut savoir?

Penser à nos restaurateurs

Tout d’abord, c’est important de souligner le travail de nombreux restaurateurs d’ici, qui ont dû s’adapter très rapidement aux exigences complexes de leur réouverture. Désinfection constante, possibilité d’accueillir moins de clients et port du masque sont rapidement devenus la norme dans les restaurants du Québec. Étant un secteur particulièrement touché (de nombreux restos n’ont malheureusement d’ailleurs pas survécu à la crise), vos restos préférés sont particulièrement fragiles en ce moment et si vous êtes en mesure de les encourager, c’est important de le faire. Il est possible de respecter votre propre niveau de confort là-dedans : en plus de manger sur place, de nombreux restos préparent des plats pour emporter et effectuent des livraisons.

Si vous allez au resto, c’est peut-être aussi le moment ou jamais de donner un bon pourboire; les employés travaillent très fort présentement pour un salaire probablement moindre qu’avant, tout en encourant des risques. 

Un risque plus élevé dans certaines régions

Le taux d’infection varie beaucoup d’une région à l’autre et même d’une localité à l’autre... Par exemple, depuis le début de la pandémie, la région du Bas St-Laurent a connu à peine 65 cas de COVID-19, comparé à plus de 28 000 pour la ville de Montréal… Il va sans dire que même en tenant compte de la différence de population, le risque réel de contracter le virus semble beaucoup plus élevé dans la métropole. 

Toutefois, il faut tout de même réaliser qu’en ce moment, «l’isolement» relatif de certaines régions ne tient plus comme c’était le cas au printemps. Cet été alors qu'il est impossible d'aller aux États-Unis pour prendre des vacances, énormément de touristes québécois (de Montréal et d’ailleurs) ont décidé de se tourner vers nos régions… Et inévitablement, certains vont y amener le virus. Durant la haute saison touristique (qui par ailleurs fait du bien à l’industrie), la «protection» réelle causée par l’éloignement de certaines régions se voit probablement diminuée en conséquence de leur popularité.

Protéger les plus vulnérables

Les médecins ne sont pas tous d’accord sur les bienfaits de retourner manger au resto ou non, mais une chose est sûre, c’est qu’ils s’entendent pour dire que certaines personnes auraient intérêt à rester chez elles.

C’est le cas des personnes les plus vulnérables à la maladie : les personnes âgées, malades ou immunosupprimées, ainsi que les personnes qui possèdent des facteurs accrus de développer des complications. Afin de les protéger, leurs proches, les personnes qui vivent avec eux ou qui vont les visiter devraient également s’abstenir de fréquenter les restaurants. «Les personnes de 65 ans et plus devraient être très prudentes et les membres de leur famille devraient l’être d’autant plus,» affirme le Dr. Robert Amler

Les «personnes à risques» sont d’ailleurs probablement beaucoup plus nombreuses que la plupart des gens le croient… Aux États-Unis par exemple, les critères incluent 42 % de la population totale

 

Pour tout lire sur la COVID-19, c'est ici.

 

Bien choisir son restaurant

Si un restaurant ressemble exactement à ce qu'il avait l’air avant la pandémie, c’est un bon signe que vous devriez aller manger ailleurs! Normalement, les tables devraient être plus espacées (ou certaines devraient être condamnées) que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur, des panneaux de plexiglass devraient avoir été ajoutés, des stations de désinfection des mains devraient être disponibles, tout le personnel devrait porter de l’équipement de protection et des indications devraient même être présentes au sol, pour permettre de respecter la distance lors de l’attente, du paiement ou de la circulation dans l’endroit. 

«Le plus gros drapeau rouge dans un resto, ce serait beaucoup de gens entassés, sans respect des règles de distanciation. Même si c’est simplement à l’entrée pour obtenir une table,» explique le Dr. Craig Hedberg

Manger dehors dans la mesure du possible

Avec les rayons du soleil ainsi que le vent (même s’il n’est pas toujours perceptible) et la circulation naturelle de l’air, il est plus difficile –quoique pas impossible- pour le virus de se propager à l’extérieur

«Manger dehors est certainement moins risqué que manger à l’intérieur, si toutes les tables sont séparées d’au moins 2 mètres et que tout le personnel porte un masque. Dans ces conditions, on diminue le risque au plus bas qu’il puisse être dans un restaurant, » selon le Dr. William Schaffner

À l’intérieur, c’est plus compliqué. On peut comparer le risque de contamination du virus à la fumée d'une cigarette, avance la Dre Erin Bromage. «Si quelqu’un fume à l’intérieur, lors de la première bouffée, il y a un peu de fumée qui se propage. Lors de la 2e bouffée, il y en a un peu plus. Alors à moins d’avoir un excellent système de ventilation, la fumée va s’accumuler dans la pièce. Dehors, ce n’est pas la même chose : si une personne fume à côté de vous, il y a aura une petite bouffée de fumée qui viendra vers vous, mais c’est tout. Pas de menace d’accumulation.»

La Dre Lindsey Marr, qui étudie la propagation de la COVID-19, ne croit pas que la distanciation de 2 mètres à l’intérieur soit suffisante. «Ça prend vraiment un bon système de ventilation dans un bar ou un resto… Et puisque je ne peux pas porter de masque pendant que je mange ou je bois, je vais simplement éviter de manger à l’intérieur d’un resto jusqu’à ce que tout ceci soit terminé.»

Faire attention aux surfaces

Pensez quand même à vous laver les mains souvent, à ne pas les porter à votre visage ainsi qu’à faire attention à toutes les surfaces communes, que ce soit les tables ou les comptoirs, les poignées de porte, les robinets ou les terminaux de paiement par carte. Pratiquement tous les restaurants vont fournir du désinfectant pour les mains, mais c’est toujours une bonne idée d’en trainer avec soi et de l’utiliser au besoin.

Ne pas s’éterniser sur place

Un repas au restaurant devrait demeurer convivial et ne pas être stressant. Si vous ressentez de l'angoisse à l’idée d’y retourner, c’est peut-être que vous n’êtes pas prêt et il n’y a rien de mal à ça…

Toutefois, il reste que le risque de contracter la COVID-19 augmente en fonction de la durée que vous passez dans un même endroit fermé (restaurants et tout autres commerces). En ce moment, la règle non dite est plutôt de ne pas prendre plus de temps qu’il est nécessaire pour terminer et quitter.

 

Les informations contenues dans cet article vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Bell Média ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

 

Coronavirus - Bannière 400x200 standard image

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents