COVID-19 : dormir en temps de crise

Auteur
Nadine Descheneaux
27 mars 2020
Une femme couchée face sur son lit

Le sommeil est important pour votre santé physique, votre humeur, votre bien-être et votre santé mentale. Toutefois, en ces temps de bouleversements créés par la COVID-19, dormir peut être difficile. Insomnie, difficulté d’endormissement, réveils fréquents : voici comment arriver à mieux dormir

«Le sommeil est extrêmement important pour la santé mentale. Le problème, présentement, c’est qu’il y a plusieurs facteurs qui perturbent notre sommeil. D’abord, on a de bonnes raisons d’être perturbées. Certains sont inquiets par la propagation du virus, d’autres par le confinement ou encore les problèmes financiers. Aussi, on est beaucoup moins actifs et finalement on vit plus de sentiments négatifs et moins de sentiments d’accomplissement», indique Christine Grou, présidente de l’Ordre des psychologues du Québec

 

Un rituel qui favorise le sommeil

Que vous soyez confinés à la maison, en mode télétravail ou appelés à travailler à l’extérieur de la maison, il est nécessaire d’instaurer une bonne routine de sommeil. Cela aurait plus d’effets positifs à long terme sur votre qualité de sommeil que la prise de somnifères.

Pour dormir la nuit, il faut que votre journée soit faite d’une alternance d’activités différentes qui comblent vos besoins (être actif, être stimulé intellectuellement, se détendre, s’amuser, être en contact avec les autres). Avant d’aller au lit, vous avez besoin d’une période de détente. Ciblez ce qui vous fait du bien pour vous mettre en mode «sommeil». Revoyez toute votre hygiène de sommeil. Inspirez-vous de ces règles simples. Toutes ces suggestions ne fonctionnent pas pour tous. Vous devrez analyser ce qui vous fait du bien et mettez tout en place pour répéter ces gestes. Lisez aussi ces 10 trucs pour vous endormir plus rapidement, ils pourront vous aider.

 

Attention aux «trop»

Pas facile de se détendre ces jours-ci. D’où l’importance de faire un bon choix. Votre sommeil étant encore plus fragile, tâchez d’en prendre bien soin. Si vous écoutez une série télévisée, assurez-vous qu’elle ne soit pas stressante. «Autrement, vous aurez besoin d’un moment tampon entre la télé et le sommeil comme un peu de lecture ou un bain», suggère Dre Grou. Même chose pour l’activité physique. Bouger régulièrement vous aide à mieux dormir, mais pratiquer une activité trop intense dans les deux heures précédant votre coucher peut vous empêcher de dormir comme il faut.

Toutes les stimulations trop intenses risquent de perturber votre sommeil : trop chaud, trop d’émotions, trop d’infos, trop gros repas, trop de luminosité, trop de stimulants, trop d’alcool, etc.

 

Libérer votre tête

Dans son livre Vaincre les ennemis du sommeil, Charles M.Morin, professeur de psychologie à l’Université Laval, souligne qu’il est important de ne pas apporter vos soucis dans le lit. Durant la soirée, prenez l’habitude de noter tout ce qui tourne dans votre tête et qui pourrait potentiellement vous tenir réveillé. Déposez la liste dans une autre pièce que votre chambre. Tentez de vous distancer de ces problèmes sur lesquels vous n’avez pas de contrôle pendant la nuit pour au moins profiter d’un meilleur répit.

 

Pour tout lire sur la COVID-19, c'est ici.

 

Un horaire pour dormir

Si vous êtes en confinement, il pourrait être tentant de saboter votre horaire habituel de sommeil. Toutefois, vous risquez de perturber votre horloge interne. Il faut vous mettre au lit quand vous sentez les signes d’endormissement.

Aussi, rappelez-vous que vous ne pouvez pas forcer le sommeil. Il faut saisir le moment. Comme dirait l’auteur Alphonse de Lamartine, «L’heure, c’est l’heure; avant l’heure, c’est pas l’heure; après l’heure, c’est plus l’heure!» Si vous êtes au lit depuis une trentaine de minutes sans arriver à fermer les yeux, levez-vous, sortez de votre chambre et faites une activité calme.

«Si on veut avoir un bon sommeil, il est important de se lever le matin. Trop dormir peut faire en sorte qu’on ait les yeux ronds au milieu de la nuit. Reprenez un horaire plus régulier pour que votre horloge interne ne soit pas toujours en décalage. Vous devriez vous lever et vous coucher à des heures régulières, car votre journée prépare votre nuit.»

Aussi, les siestes ne sont pas une solution miracle. Il faut faire attention à ce qu’elles n’entravent pas le sommeil de la nuit. Une courte sieste de 20 à 30 minutes peut être bénéfique, mais une de deux heures risque de briser votre cycle de sommeil.

 

Soigner son sommeil, soigner son stress

«Si on ne dort pas bien, au fil des semaines, ce manque de sommeil amplifie notre stress, notre sentiment d’impuissance et nos inquiétudes», explique Dre Grou. Retrouver votre sommeil vous permettra de mieux conjuguer avec les bouleversements et avec vos inquiétudes que provoque la crise de la COVID-19.

 

Le stress et l’insomnie sont difficilement dissociables. L’un et l’autre s’influencent. Mais en sachant que le stress peut avoir des conséquences sur votre santé, vous devez absolument trouver ce qui vous ferait du bien pour l’évacuer. Pour votre bien… jour et nuit!

 

À LIRE AUSSI SUR CANAL VIE

- 10 trucs pour s’endormir plus rapidement
- Combien d’heures doit-on dormir?
- Tout savoir sur le coronarivus (COVID-19)

 

Les informations contenues dans cet article vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Bell Média ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

 

Coronavirus - Bannière 400x200 standard image

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents