Coronavirus COVID-19 : prudence face aux anti-inflammatoires

Auteur
Annie Dubé
Marques populaires d'ibuprofène

Quand vient le temps de soulager les symptômes inflammatoires, les douleurs ou la fièvre il existe différents produits en vente libre à la pharmacie, et beaucoup de gens ont tendance à faire de l'automédication et se fient à une marque ou une molécule qu'ils ont l'habitude d'acheter.

Ces derniers jours, la question à savoir si l'on devrait ou non cesser de prendre de l'ibuprofène dans le contexte du coronavirus COVID-19 a fait surface. Qu'en est-il?

Qu’est-ce que l’ibuprofène?

L'ibuprofène est un médicament anti-inflammatoire non stéroïdien.

Le ministre français met en garde contre l'ibuprofène et la cortisone 

En France, le 14 mars dernier, le ministre de la Santé Olivier Véran a lancé un avertissement sur Twitter afin de prévenir les gens de cesser la prise d’ibuprofène (Advil, Motrin, Nurofen, etc.) puisqu’il se pourrait qu'elle mène à l’aggravation de l’infection. En cas de fièvre, il recommandait plutôt la prise d'acétaminophène (ex: Tylenol).

Récemment, une nouvelle étude parue dans la revue médicale The Lancet pointe une enzyme qui jouerait un rôle dans le mécanisme d'infection du COVID-19. La prise d'ibuprofène augmenterait la production de cette enzyme.

Les scientifiques se sont questionnés à savoir si la prise d'anti-inflammatoire pourrait expliquer certains cas graves chez des patients d'âge jeunes et en bonne santé.

Il faut savoir que l’inflammation est une réponse normale de l’organisme en cas d’infection, un peu comme une sonnette d’alarme. Si l'on atténue la réponse du système immunitaire, on risque de masquer les signes de gravité et de rendre plus difficiles le diagnostic et la prise en charge. Il en va de même pour la prise de cortisone.

Devrions-nous cesser de prendre des anti-inflammatoires?

La question demeure nébuleuse pour le moment. En France, les produits anti-inflammatoires sont désormais placés derrière le comptoir du pharmacien, afin d’éviter l’automédication sans avis d'un professionnel de la santé. 

Plusieurs critiques ont surgi à l'endroit de la déclaration du ministre de la Santé, puisqu’il est selon eux précoce d’affirmer qu’il existe un lien entre cette médication et le coronavirus. L’Institut national des allergies et maladies infectieuses aux États-Unis a pour sa part répondu par courriel au L.A. Times que pour l’instant, aucune preuve ne permettait de croire que l’ibuprofène augmenterait les risques de complications.

 

Pour tout lire sur la COVID-19, c'est ici.

 

Ce qu'en dit l'OMS

Présentement, la santé publique canadienne n’a émis aucun avis pour le moment à ce sujet. Pour sa part, un porte-parole de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Christian Lindmeier, a indiqué aux journalistes à Genève que les experts médicaux de l'agence spécialisée de l'ONU, recommandent la prudence et dit étudier la question, rapporte France24.

Il vaut mieux éviter l'automédication d'ibuprofène sans l'avis d'un médecin.

Pour le moment, si vous ressentez des symptômes ressemblant à ceux de la Covid-19 comme la fièvre, vaut mieux privilégier l'acétaminophène (aussi appelé paracétamol) et suivre la posologie recommandée, en attendant d’en savoir plus.

Si vous suivez actuellement un traitement prescrit à base d'ibuprofène ou de cortisone, assurez-vous de bien suivre les instructions de votre médecin, car certains patients nécessitent toujours la prise de cette médication, et la cessation soudaine risquerait d'aggraver leur situation. En cas de doute, parlez-en à votre pharmacien.

Il faut rappeler que le coronavirus COVID-19 est un nouveau virus et qu’à force de l’étudier, les réponses à de nombreuses questions finiront par s’éclaircir au fil des études.

La plupart des gens atteints de l'infection s'en remettent sans complication. La distanciation sociale est par contre essentielle afin de prévenir une propagation massive en provenant de personnes porteuses de la maladie (avec ou sans symptômes), qui surchargerait le système médical de manière catastrophique. 

 


Note

Les informations contenues dans cette article vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Coronavirus - Bannière 400x200 standard image

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents