Tout savoir sur le coronavirus (COVID-19)

Auteur
David Nathan
13 août 2020
Coronavirus 2019

Un coronavirus, c'est quoi?

Le coronavirus, aussi appelé COVID-19, fait partie de la «grande famille» des coronavirus. Il s'agit de virus pathogènes qui entraînent chez l'humain différentes maladies, des rhumes «classiques» jusqu'à des infections pulmonaires beaucoup plus graves provoquant par exemple, des syndromes respiratoires aigus sévères (SRAS). Le terme «corona» fait référence à sa forme en couronne (corona en latin). Il y a eu d'autres formes de coronavirus qui ont fait parler d'eux il y a quelques années, le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) en 2012 notamment.

Le 31 décembre 2019, plusieurs cas de pneumonie ont été signalés en Chine, plus précisément à Wuhan (capitale de la province du Hubei), qui se trouve au centre du pays. Très vite, il a été confirmé qu'il s'agissait d'un nouveau coronavirus jamais diagnostiqué chez l’humain. On se réfère à ce virus de deux façons: en parlant du coronavirus ou de la COVID-19. 

Tout a commencé sur un marché

La COVID-19 est apparue chez des clients du marché aux poissons de Wuhan, il s'agit d'un endroit où se vendent également d'autres animaux tels que des oiseaux, des serpents, ou encore des lapins. Il s'agit d'une maladie animale transmissible à l'être humain. Certains journaux chinois ont souligné le fait qu'on trouvait sur ce marché de nombreuses espèces animales comme des civettes ou des chauves-souris, dont la vente est illégale.

Les symptômes de la COVID-19

Parmi les symptômes les plus courants du coronavirus (COVID-19), on trouve:

  • De la fièvre;
  • De la toux;
  • De le difficulté à respirer;
  • Des courbatures.

Traitement de la COVID-19?

Il n'existe pas à l'heure actuelle de vaccin pour se protéger contre le coronavirus (COVID-19). Selon le gouvernement québécois «La plupart des personnes atteintes d'une maladie courante causée par un coronavirus humain se rétabliront par elles-mêmes. Des traitements de support peuvent toutefois être offerts.»

Moyen de transmission

L’infection cause souvent une atteinte légère, mais peut parfois s’avérer sévère chez certaines personnes; plus particulièrement, celles dont le système immunitaire est affaibli ou qui ont des maladies chroniques. Dans de rares cas, la maladie peut mener au décès. Le coronavirus se transmet généralement à l'occasion de contacts rapprochés (en se serrant la main, via les voies aériennes, la toux et les éternuements).

Période d'incubation du virus

Selon les renseignements disponibles au moment d'écrire ces lignes, il semblerait que le temps d'incubation se situe entre 2 et 14 jours, avec une moyenne estimée à 7 jours.

La réaction des autorités chinoises pour lutter contre la pandémie

La Chine a très vite pris des mesures pour contenir l'épidémie. La ville où tout a commencé, Wuhan et ses 11 millions d'habitants, ont été coupés du monde par un cordon sanitaire. La zone de confinement a été cependant plus large et a concerné plus de 56 millions d'habitants. Dans cette zone, les transports publics se sont arrêtés, les gares ont été fermées et habitants ont été invités à ne pas sortir de chez eux. Plusieurs cas ont ensuite été observé ailleurs sur la planète dont l'Italie, l'Iran et la France.

 

Pour tout lire sur la COVID-19, c'est ici.

 

Situation au Canada et au Québec

En date du 12 août 2020, 120 844 cas de la COVID-19 ont été confirmés dont 9 006 décès. 4 196 cas ont été confirmés en Colombie-Britanique dont 196 décès, 11 893 en Alberta dont 217 décès, 1 484 en Saskatchewan dont 20 décès, 578 au Manitoba dont 8 décès, 40 289 en Ontario dont 2 787 décès, 60 813 au Québec dont 5 709 décès, 268 à Terre-Neuve-et-Labrador dont 3 décès, 178 au Nouveau-Brunswick dont 2 décès, 1 071 en Nouvelle-Écosse dont 64 décès, 41 à l'Île-du-Prince-Édouard, 15 au Yukon, 5 aux Territoires du Nord-Ouest et 13 chez les Canadiens rapatriés.

Les résidents du Québec qui développent des symptômes de fièvre, toux ou difficultés respiratoires à leur retour de voyage à l’extérieur du Canada, sont invités à communiquer avec la ligne Info-Santé 811.

De leur côté, les autorités sanitaires chinoises et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) ont confirmé la propagation de personne à personne. "Les renseignements disponibles indiquent que les personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est affaibli ou les personnes souffrant de problèmes médicaux sous-jacents sont considérées comme présentant un risque plus élevé de maladie grave. Les voyageurs qui tombent malades pendant qu'ils séjournent en Chine, il est possible qu'ils aient un accès limité à des soins de santé appropriés et en temps opportun. Pour ces raisons, il est conseillés aux voyageurs d'éviter le voyage non essentiel en Chine".

Évitez tout voyage

Le gouvernement du Canada recommande d'éviter tout voyage et il invite les Canadiens qui sont à l'étranger à revenir au pays pendant qu'il est encore temps.

Liens utiles

Pour suivre l'évolution du coronavirus, il y a cette carte interactive. Au moment d'écrire ces lignes (13 août 2020), 20 405 695​ cas ont été confirmés et 743 487​​​ personnes sont mortes de la COVID-19.

  • Les résidents du Québec qui développent des symptômes de fièvre, toux ou difficultés respiratoires à leur retour de voyage à l’extérieur du Canada, sont invités à communiquer avec la ligne Info-Santé 811.
  • Pour obtenir les renseignements les plus récents, visitez la page web de l'Agence de la santé publique du Canada sur le coronavirus (COVID-19).
  • Vous pouvez également suivre l'administrateur en chef de la santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam, sur Twitter à l'adresse @CPHO_Canada.
  • Les Canadiens qui voyagent à l'étranger sont invités à consulter les Conseils de santé aux voyageurs pour la Chine sur voyage.gc.ca.
  • Coronavirus (COVID-19): Mise à jour en matière d’éclosions de la maladie (Gouvernement du Canada)
  • COVID-19 en Chine : Recommandations pour les voyageurs (Gouvernement du Canada) 

Le gouvernement, qui a publié une page d'informations entièrement dédiées au Coronavirus, a profité de ce communiqué de presse pour rappeler les mesure d'hygiène à prendre:

  • Dans le contexte actuel, il est important de mettre en pratique des mesures d’hygiène respiratoire de base, qui consistent à se couvrir la bouche et le nez avec le coude pendant la toux et les éternuements ou avec un mouchoir et de jeter rapidement ce dernier à la poubelle.
  • Se laver fréquemment les mains au moyen de savon et d’eau ou d’un désinfectant à base d’alcool demeure une mesure importante à privilégier pour se prémunir contre la plupart des infections, dont la grippe et la gastro-entérite, qui sont les infections qui sévissent en cette saison hivernale au sein de la population québécoise.

Sources:

 

Les informations contenues dans cet article vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Bell Média ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

 

Coronavirus - Bannière 400x200 standard image

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents