Arrêter le vieillissement, est-ce possible?

Auteur
David Nathan
Femme mûre qui porte des lunettes de soleil en coeur et qui boit un cocktail

Et si vous arrêtiez de vieillir? Oui, oui, vous avez bien lu. Et si vous mettiez votre processus de vieillissement carrément sur pause? Si vous ne savez pas comment le faire, eh bien sachez qu'il existe un poisson qui y parvient parfaitement.

Arrêter de vieillir

Le kili turquoise africain est en effet capable, à l'état embryonnaire, de suspendre son vieillissement, aussi incroyable que cela puisse paraître.

Ce phénomène est connu par les scientifiques comme étant la diapause. Cet état permet aux espèces qui sont capables de l'activer de survivre dans des environnements extrêmes. Cela leur permettrait notamment de pouvoir réagir à des pressions extérieures telles que des changements de l'environnement, un assèchement des étangs par exemple, ou tout autre perturbation qui représenterait pour eux un risque. Grâce à la diapause, il stoppe son développement jusqu'à ce que les conditions s'améliorent.

Récemment, des chercheurs de l'Université de Stanford ont réussi à expliquer ce phénomène assez extraordinaire et ont publié le fruit de leurs recherches dans la revue Science. Ils ont notamment montré que cette diapause préservait les organismes complexes pendant des périodes extrêmement longues sans néanmoins faire de compromis sur la croissance, la fertilité et la durée de vie des créatures adultes. «C'est un dispositif souvent utilisé dans la science-fiction, mais qui existe aussi sous plusieurs formes dans la nature: l'hibernation, la torpeur et la diapause», expliquent les scientifiques.

En ce qui concerne le kili, c'est la sécheresse qui serait impliquée dans le surprenant processus. «Nous ne pensons pas que le mécanisme de la diapause soit directement causé par la sécheresse", a déclaré la professeure Anne Brunet au magazine The Guardian, co-auteure de la recherche, mais le mécanisme est indirectement lié à la sécheresse dans le sens où celle-ci a fourni une pression sélective pour cette espèce. Sur des millions d'années d'évolution, le kili africain a évolué pour survivre à la sécheresse en faisant entrer ses embryons dans un état de diapause».

C'est la protéine CBX7 qui entre en jeu dans ce phénomène. Selon les chercheurs, elle est essentielle pour la régulation des gènes des organes et est impliquée dans la préservation des muscles et le maintien de la diapause.

Kili turquoise africain / Photo: The Guardian (MDI Biological Laboratory)

Kili turquoise africain / Photo: The Guardian (MDI Biological Laboratory)

Une avancée utile pour l'être humain?

Évidemment, le fait que le kili turquoise africain puisse mettre sur pause son vieillissement nous fait réfléchir à notre propre vieillissement. Est-ce qu'un tel phénomène pourrait exister chez l'Homme?

Selon les chercheurs, la diapause dont est capable le kili pourrait avoir des implications sur le vieillissement de l'homme. «Nous pensons qu'il est intéressant d'un point de vue fondamental de comprendre comment l'accumulation des dommages liés à la vieillesse peut être arrêtée ou suspendue. La diapause nous offre un moyen de comprendre cela», a déclaré Mme Brunet. Une telle compréhension peut fournir des indices sur la façon de ralentir l'horloge du vieillissement, a-t-elle précisé tout en ajoutant qu'à l'heure actuelle, c'était encore spéculatif.

Avant d'imaginer des applications concrètes pour les humains, de nombreuses recherches devront certainement encore être menées. Les chercheurs de cette étude ont d'ailleurs indiqué au travers de leurs notes, avoir tenté l'expérience sur un organisme plus simple, le caenorhabditis elegans, un petit ver d'un millimètre environ dont les larves peuvent être en diapause, ce qui a permis de prolonger sa longévité.

Selon l'article du Guardian, le professeur Paul Shiels, un expert en vieillissement biologique de l'Université de Glasgow, a déclaré que si les auteurs soulignent les similitudes entre la diapause et l'hibernation par exemple, il faut également relever les différences. L'hibernation implique ainsi la préservation des organes dans leur forme adulte, mais n'arrête pas leur développement.

Il a par ailleurs déclaré qu'il n'était pas clair comment la nouvelle étude pourrait offrir des moyens de ralentir ou de prévenir le vieillissement humain, puisque cela impliquerait de maintenir les tissus adultes dans un état de suspension.

On devrait donc attendre encore longtemps avant de pouvoir bénéficier concrètement des bienfaits de cette étude et à défaut d'arrêter de vieillir, on peut toujours apprendre à faire une pause. En allant à la pêche au kili turquoise africain par exemple...

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents