La course à pied

Pour qui, la course à pied?

La course à pied est une activité très démocratique qui ne nécessite pas beaucoup de matériel et qui convient aussi bien aux jeunes (16-25 ans) qu'aux adultes et aux séniors n'ayant pas de problème de santé. Outre les bienfaits physiologiques et la dépense énergétique qu'elle entraîne, la course à pied procure également un sentiment de bien-être et de liberté que beaucoup de coureurs recherchent.

Matériel requis

  • Des souliers de course.
  • Des vêtements de course.
  • Un tapis roulant si vous désirez courir à l'intérieur.
  • Un bon soutien-gorge si vous êtes une femme.
  • Des accessoires ceinture porte-bidon, une application de course pour téléphone intelligent, cardiofréquencemètre, bandeau anti-transpiration...

Dépense énergétique de la course à pied

La dépense énergétique liée à la pratique de la course à pied dépend de plusieurs facteurs: l'âge, le poids, le sexe, l'intensité de l'effort ou encore la durée de la course. Voici quelques exemples de dépense énergétique pour une heure de course à pied:

  • Une femme de 60 kg dépensera approximativement 595 calories en une heure en courant à une vitesse de 10 km/h.
  • Un homme de 80 kg dépensera approximativement 832 calories en une heure en courant à une vitesse de 10 km/h.

Bienfaits et avantages

  • La totalité du corps est sollicitée.
  • La course muscle le cœur, libère des endorphines (sensation de bien-être), aide à diminuer le stress.
  • La course favorise une musculature fine et harmonieuse.
  • Elle favorise la perte de poids en raison d'une dépense calorique importante.
  • Elle peut se pratiquer n'importe où et au moment de votre choix.
  • Elle peut s'exercer aussi bien à l'extérieur qu'en salle, sur un tapis.
  • La course sollicite le système cardio-respiratoire et entraîne une endurance accrue.
  • Ce sport d'endurance est particulièrement réputé pour ses effets anxiolytiques et les bénéfices qu'il apporte sur le plan de l'humeur.

Les inconvénients

  • Ce sport d'impact peut, à la longue, user les articulations et occasionner des blessures ou des fragilités, parfois permanentes. Les genoux sont particulièrement à risque. Le choix de bonnes chaussures de course réduira grandement les risques.
  • Le jogging peut entraîner l'apparition de crampes et de points de côté s'il n'est pas pratiqué adéquatement.
  • Sans un échauffement adéquat et des étirements après l'entraînement, le joggeur risque de souffrir de courbatures très inconfortables.
  • Une pratique trop intense, un surentraînement peut causer des blessures.

Contre-indications

Les gens souffrant de problèmes cardiaques ou respiratoires graves, ou encore de faiblesses osseuses ou articulaires devront éviter le jogging. Notez qu'un entraînement en intervalles, où l'on alterne par exemple une minute de jogging avec une minute de marche, conviendra mieux aux débutants ou aux personnes qui présentent des troubles de santé. Avant de commencer toute activité de course à pied, il est conseillé de consulter son médecin traitant. Quand on débute la course à pied, il est aussi conseillé de faire appel à un spécialiste de l'activité comme un kinésiologue et de ne pas hésiter à demander des conseils à des mentors.

Vous aimerez aussi

Les plus récents