Quels vêtements de jogging choisir?

Auteur
Marie-Ève Laforte

Certains tissus, coupes et détails sont à privilégier plus que d'autres quand on veut acheter des vêtements de jogging. Découvrez toutes les subtilités du vêtement de course!

Les tissus

Quel que soit le vêtement que vous portez, choisissez un tissu synthétique qui permet d’évacuer la sueur tout en restant relativement au sec.

Tenez vous loin du coton, qui conserve l'humidité et sèche moins vite. Il existe également une matière naturelle, soit la laine mérino, qui partage les propriétés des matières synthétiques et qui, contrairement à la croyance populaire, se porte à l'année! Été comme hiver, elle permet d'évacuer la sueur et/ou la chaleur, elle régule la température corporelle et elle est anti-bactérienne et anti-odeurs.

Selon la saison et la température, il peut être nécessaire de s'habiller en plusieurs couches. L'été en général, une seule est nécessaire, tandis que deux peuvent être confortables en saison intermédiaire. De manière générale, après 10 à 15 minutes de course la sensation est de 10 degrés de plus qu'il ne fait réellement dehors... Donc à part en plein coeur de l'hiver bien sûr, trop s'habiller peut être un problème beaucoup plus probable que le contraire. C'est pourquoi les couches sont importantes pour permettre de s'ajuster.

  • La première couche de vêtement se compare à une seconde peau. Elle doit permettre au corps de respirer tout en le gardant au sec le plus possible.
  • La seconde couche a pour but d’isoler le coureur et de le protéger contre les variations de température. Elle doit réguler la température corporelle.
  • La troisième couche, réservée à l'hiver, le protège contre les éléments. Ces vêtements peuvent être imperméables, déperlants et « respirants », tout en protégeant le coureur du froid. Ils seront plus ou moins isolants, selon la saison.

 

Under Armour

Dans la catégorie des textiles hautement spécialisés, la compagnie Under Armour vient de lancer une gamme de vêtements appelée UA Rush, qui promet d'augmenter l'endurance et la performance. Les tissus sont infusés de particules minérales (imperceptibles lorsqu'on les porte) qui absorbent l'énergie générée par le corps puis redistribuent celle-ci aux muscles et aux tissus. Lorsqu'on les as testés, il a semblé que notre "second souffle" a été un peu plus dynamique que d'habitude, particulièrement après 45-50 minutes de course. Chose certaine, les vêtements sont très bien coupés et confortables; si vous cherchez à maîtriser tous les petits détails qui peuvent faire une différence, n'hésitez pas à vous les procurer!

 

Les sous-vêtements

FIRM

Ils sont souvent négligés, mais ils ont une grande importance pour les coureurs aguerris.Vous trouverez sur le marché des sous-vêtements d’entraînement pour hommes et femmes à coutures plates, munis de mailles ou d’insertions de ventilation. Certains proposent même des tissus antimicrobiens. 

Le soutien-gorge de sport devrait être le morceau à privilégier, côté investissement. Si votre poitrine est mal soutenue, la course ne sera pas du tout agréable. Avec ou sans coutures, avec ou sans armatures, bretelles larges, croisées ou dans le dos, support extrême ou léger... Les options sont nombreuses, donc vous serez en mesure de trouver exactement ce qui vous convient. Dans la cabine d’essayage, sautez sur place pour vérifier si votre poitrine demeure bien en place. Et demandez conseil! 

Si vous faites de l'exercice 3 fois par semaine pendant plus de 30 minutes chaque fois, un soutien-gorge de sport devrait être changé après environ 6 mois.

 

Les chaussettes

Champion

Pour bien courir, vous aurez besoin de chaussettes qui vous permettront d’évacuer la sueur tout en gardant vos pieds au chaud et au sec. Encore là, tenez-vous bien loin des bons vieux bas de coton. 

Vous trouverez sur le marché des bas et chaussettes ergonomiques qui épouseront l’anatomie de votre pied, avec des coutures plates qui limitent la friction et un tissage particulier qui réduit les risques d’ampoules (par exemple celles-ci de la marque Champion). Elles sont un peu plus chères, mais elles valent leur prix d’achat.

 

Smartwool

Peu importe la saison, les chaussettes en laine mérino sont parfaites : confortables, pas trop épaisses, permettant au pied de respirer sans absorber d'humidité. Celles-ci, fabriquées par Smartwool, sont très mignonnes en plus d'être fonctionnelles et durables! 

 

Les shorts et pantalons

 

Under Armour

Oubliez les pantalons amples qui frottent sur la peau. Investissez dans un short, un cuissard (court, corsaire ou long), voire un collant spécialement conçu pour la course à pied. Ils sont fabriqués d’un tissu qui permet d’évacuer la chaleur et la sueur tout en maintenant une bonne isolation thermique.

De nombreuses marques proposent des modèles sans coutures et des manchons de compression musculaire qui améliorent la performance et la récupération après l’effort, tout en prévenant les crampes.

 

Les hauts

Queenieke

 

Enfiler un simple t-shirt peut vous sembler confortable. Mais son tissu peut retenir la sueur et devenir inconfortable si vous courez longtemps. Il deviendra plus chaud, plus humide et plus lourd.

Optez plutôt pour des hauts ergonomiques à manches courtes (l’été) ou à manches longues (l’hiver) qui assureront une bonne ventilation et une isolation thermique optimale. Vous en trouverez qui sont munis d’éléments réfléchissants qui vous rendront « plus visibles ». Idéalement, ils devraient être assez près du corps sans pourtant entraver les mouvements.

Une bonne camisole dotée des mêmes caractéristiques peut répondre à vos besoins. Elles sont parfois un soutien-gorge intégré, ce qui en fait un deux-en-un!

Vous avez des douleurs musculaires? Certains vêtements offrent une technologie de compression pour une meilleure prévention.

 

Columbia Sportswear

Un autre vêtement technologique idéal par temps chaud : l'entreprise Columbia vend un chandail qui a tout pour plaire, le Solar Ice. Ce dernier procure non seulement un facteur de protection du soleil SPF 50, mais il déflecte également les rayons du soleil et la chaleur, il permet à l'humidité de s'évacuer très rapidement... Mais encore plus : il procure un effet rafraichissant qui est activé par la sueur! On l'a testé et ça fonctionne réellement. Assez incroyable!

 

Quelques gadgets

Rien ne vous empêche d’ajouter quelques accessoires, dont certains sont fort utiles :

  • La montre cardiofréquencemètre qui vous permettra de mesurer votre rythme cardiaque ainsi que d'obtenir des données sur le temps consacré à l’entraînement. Certaines sont munies de GPS, ce qui peut être pratique pour la course en pleine nature. La plupart peuvent transmettre des données à un téléphone intelligent grâce aux applications offertes.
  • Une ceinture d’hydratation pour transporter des bouteilles remplies d’eau et/ou de gel énergétique, avec une ou des poches pour ranger de petits sachets de nourriture énergisante. Rappelez-vous : une demi-tasse d’eau par 20 minutes de course.
  • Une lampe frontale à diodes électroluminescentes qui éclairera votre chemin en plus de vous faire voir des autres, si vous courez à l’aube, au crépuscule ou lorsque la nuit est tombée.

 

Et l’hiver

Si vous courez l’hiver, vous pouvez consulter notre article S'équiper pour courir l'hiver, qui comprend une tonne d'information. 

Si vous souhaitez vous entraîner tout en ayant fière allure, sachez que les fabricants ont compris le message et offrent des tenues tout à fait tendance, sans sacrifier les caractéristiques recherchées par les joggeuses (et joggeurs). 

 

Sur le même sujet

Les plus récents