Doit-on craindre les pesticides sur les fruits et les légumes?

Auteur
Bernard Lavallée, M.Sc., Dt.P.
fruits et légumes sous la loupe

En agriculture conventionnelle, on utilise de nombreux produits pour se débarrasser des mauvaises herbes, des insectes et des champignons. Des traces de pesticides se retrouvent ainsi sur les aliments que nous mangeons. Si manger des fruits et des légumes est une habitude bénéfique à la santé, est-ce la même chose si ces derniers contiennent ces produits de synthèse? Petit tour de la question.

Les pesticides et la santé

Les pesticides de synthèse se retrouvent en petites quantités dans une panoplie d’aliments que nous consommons régulièrement. C’est normal puisque ces produits sont utilisés par les agriculteurs  qui pratiquent l’agriculture dites « conventionnelle ».

Ces petites doses ne semblent toutefois pas être dommageables pour la santé humaine. C’est du moins la conclusion à laquelle arrivent de nombreuses études qui se sont penchées sur le sujet. Cela étant dit, chez les agriculteurs, qui eux, sont exposés à des doses beaucoup plus élevées de par la nature de leur travail, les pesticides semblent être associés à des risques plus élevés de divers problèmes de santé tels que la maladie de Parkinson, certains cancers et des malformations congénitales.

Si les risques potentiels des pesticides, à petites doses, ne sont pas prouvés, les bénéfices de manger des fruits et des légumes, eux, sont bien démontrés, et ce, qu’ils contiennent des traces de pesticides ou pas. On risque donc davantage de nuire à notre santé en se privant de fruits et de légumes par crainte de consommer des traces de pesticides.

Malgré tout, il existe quelques trucs pour diminuer notre ingestion de ces produits.

4 trucs pour manger moins de pesticides

  1. Achetez des aliments biologiques. L’agriculture biologique interdit l’utilisation de pesticides de synthèse.
  2. Nettoyez vos fruits et vos légumes sous l’eau, en frottant. Ceci permet d’enlever une certaine partie des produits présents.
  3. Pelez les aliments lorsque possible. C’est souvent cette portion de l’aliment qui contient le plus de traces de pesticides.
  4. Sans acheter tous les fruits et légumes dans leur version biologique, vous pouvez vous concentrer sur ceux qui se trouvent au top du palmarès des plus contaminés du Environmental Working Group, tels que les fraises, les pommes, les nectarines, les pêches, les céleris, les raisins et bien d’autres. Le site web de l’organisme présente la liste la plus à jour.

Il reste toutefois important de mentionner à nouveau que les bénéfices de manger des fruits et des légumes surpassent de loin les risques potentiels des pesticides. Ne vous en privez donc pas!

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents

Ailleurs sur le web