Le téflon, toxique ou pas?

Rares sont les cuisines modernes dans lesquelles on ne retrouve pas une ou plusieurs poêles en téflon. On les trouve bien pratiques, car elles sont anti-adhésives et on peut y cuire nos aliments en utilisant une quantité réduite de matières grasses et sont faciles à nettoyer. Or, le téflon fait depuis longtemps l'objet de débats... Plusieurs l'accusent d'être dangereux pour l'environnement et pour l'humain, voire même cancérigène. Ces peurs sont-elles fondées?

C'est quoi?

Le téflon est un polymère, proche du plastique. Il a été découvert en 1937 par un chimiste américain, et sa commercialisation date de l'après-guerre. C'est dans les années 1950 que les premiers accessoires culinaires utilisant le téflon ont vu le jour. La substance est toutefois utilisée dans plusieurs autres industries, notamment celles de l'automobile, de la construction et même dans les lunettes!

Les dangers potentiels

Il est vrai que le téflon peut présenter un danger, mais il semble qu'il soit parfaitement sécuritaire lorsqu'on en fait une utilisation normale.

Lorsque la matière n'est pas chauffée, elle est parfaitement inerte et ne présente aucun danger. C'est lorsqu'on la chauffe à outrance que la poêle en téflon commencera à dégager des vapeurs potentiellement toxiques. À partir de 230 ˚C, déjà, on observe des vapeurs toxiques. Mais ce n'est qu'à partir de 350 ˚C que les substances dégagées par le téflon se révèlent véritablement dangereuses.

Des oiseaux y ayant été exposés sont décédés. Quant aux humains, ils peuvent développer des symptômes pseudo grippaux à leur contact, particulièrement s'ils présentent une fragilité préalable. Certaines études ont toutefois démontré que les vapeurs du téflon étaient au bout du compte moins dangereuses que celles se dégageant des corps gras utilisés pour la cuisson lorsqu'ils sont chauffés à même température...

Des dangers plus graves...

Au début du 21e siècle, on a découvert que l'une des substances entrant dans la composition du téflon, l'APFO, était cancérigène, au moins pour les animaux. Des bébés de la région de Baltimore, exposés à la substance in utero, présentaient un poids plus faible que les autres à la naissance.

Une étude a également présenté des liens entre ce composé et un plus fort taux de cholestérol chez ceux qui y sont exposés de façon soutenue, notamment chez les enfants. Ces études sont certes inquiétantes, mais jusqu'à présent, leurs résultats sont trop hypothétiques pour entraîner un bannissement du téflon... du moins pour le moment. Plusieurs états américains pourraient l'interdire dans un futur rapproché. Certains fabricants se sont toutefois engagés à découvrir un substitut pour l'APFO.

À ce jour, les spécialistes ne comprennent pas complètement comment l'APFO pénètre dans l'organisme. Toutefois, on estime que les vapeurs toxiques se dégageant du téflon chauffé à des températures normales ne représentent qu'un problème mineur. Cela ne devrait pas nous empêcher d'être prudents!

Des alternatives au téflon?

De plus en plus de fabricants essaient d'offrir des poêles anti-adhésives ne contenant pas de téflon. On trouve désormais sur le marché des poêles présentant un revêtement à base de céramique, qui sont réputées moins dangereuses, même lorsqu'elles sont chauffées à des températures importantes.

Conseils pour une utilisation sécuritaire

Sans reléguer le téflon aux oubliettes, vous pouvez prendre certaines mesures pour éviter d'être trop exposé aux émanations toxiques.

  • N'utilisez vos ustensiles et vos poêles en téflon qu'occasionnellement.
  • Lorsque vous le faites, évitez de les faire chauffer à haute température et également de les racler à l'aide d'une fourchette, ou autre accessoire de métal.
  • N'utilisez pas de laine d'acier ou de produit abrasif pour nettoyer le téflon et assurez-vous de vous débarrasser immédiatement de tout ustensile endommagé.En effet, quand le revêtement en téflon est abîmé, les risques de toxicité pourraient être accrus, bien que cela ne soit pas prouvé.
  • Finalement, cuisinez toujours dans une cuisine bien aérée.

Jeanne Dompierre, rédactrice Canal Vie

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents

Ailleurs sur le web