Voici 5 nouvelles alternatives en vrac et/ou zéro déchet!

Auteur
Marie-Ève Laforte

Zéro déchetLe «zéro déchet» n’a jamais été aussi actuel dans la sphère publique et c’est une excellente chose! Il existe maintenant tellement d’options et d’alternatives à la mise en marché traditionnelle que ça vaut la peine d’être souligné. Voici des idées géniales dont on a entendu parler dernièrement, que ce soit au niveau de la nourriture, des produits ménagers ou des produits d’hygiène!

 

1. Vrac à emporter d’ATTITUDE

ATTITUDE

ATTITUDE, une entreprise québécoise qui a été l’une des pionnières dans le domaine des produits ménagers naturels, vient de lancer une gamme très intéressante : VRAC à emporter!

Il s’agit de formats de 4 litres des produits les plus populaires de la compagnie : nettoyant pour salle de bain, nettoyant multi-surfaces, savon à lessive, liquide à vaisselle, shampoing et savon à mains. Ces formats sont proposés dans une boîte de carton avec un bec verseur, qui permet d’économiser environ 85 % de plastique! Les gens peuvent simplement les apporter chez eux, aménager un petit coin de vrac puis remplir au besoin les contenants qu’ils ont déjà.

Les produits VRAC à emporter sont disponibles dans plus de 1 000 points de vente au Québec, incluant chez Metro, IGA, Avril, Tau, Rachelle-Béry, Brunet, Jean Coutu, Uniprix, Familiprix et Pasquier!

 

2. Boco Boco, l’épicerie zéro déchet en ligne

Voici une autre alternative remplie de sens en milieu urbain : Boco Boco, c’est une nouvelle épicerie zéro déchet en ligne, qui permet aux gens d’obtenir la livraison dans certains quartiers centraux de Montréal, ou encore la collecte dans un endroit donné une fois par semaine. 

Boco Boco livre les aliments avec un système de consigne : les consommateurs reçoivent des bocaux pleins et rendent leurs bocaux vides lorsqu’ils ont transféré leur contenu. L’épicerie les reprend, les stérilise et les réutilise. L’épicerie charge entre 2 à 3 $ de consigne par contenant (bocal ou bouteille), qui est rendu sous forme de remise lors de la prochaine commande.

Pour entrer dans le mouvement, il faut s’inscrire (et habiter dans la bonne zone, évidemment) sur le site. Beaucoup de nouveaux produits devraient s’ajouter rapidement!

 

3. Vos propres contenants chez Metro!

Metro

Voici une véritable révolution : toutes les épiceries Metro du Québec acceptent désormais les contenants réutilisables des consommateurs. Après des années de résistance, il s’agit du premier geste du genre provenant d’une chaine majeure de supermarchés à l’échelle de la province. Ça n’a peut-être l’air de rien comme initiative, mais juste à cause de l’échelle, ça peut représenter un très gros volume d’emballage!

 

Il est possible de présenter vos propres contenants aux comptoirs de charcuterie, boucherie, poissonnerie et boulangerie/pâtisserie. Il y a simplement quelques règles : 

 

  • Les contenants doivent être refermables et en bon état
  • Le verre n’est pas accepté, sur la base des bris possible (ce qui semble largement exagéré et un peu dommage mais bon, c’est l’unique petit bémol)
  • Les contenants à usage unique (de genre plat de margarine ou de yogourt) ne sont pas non plus acceptés.
  • Les sacs « à glissière » (de type Ziploc, qui existent également en versions réutilisables ou peuvent à tout le moins être lavés) sont quant à eux acceptés.

 

Pensez également à apporter vos sacs en tissus pour le pain ou les croissants!

 

4. Le traiteur BOCAL

BOCAL

 

Une autre jeune entreprise intéressante : il s’agit d’un traiteur qui livre des salades ainsi que des soupes et des smoothies dans des bocaux en verre! Parfait pour un lunch savoureux, santé, rapide et… zéro déchet. 

Ce service fonctionne aussi avec un système de consigne : les bocaux sont récupérés lors de la livraison suivante. Disponible à Montréal seulement. Plus de détails sont disponibles sur la page Facebook de BOCAL

 

5. Des nouvelles épiceries zéro déchet… en région!

C’est bien connu, après leur apparition timide il y a quelques années, il existe désormais plusieurs épiceries zéro déchet dans les grandes régions de Montréal et de Québec, mais dès qu’on s’éloignait un peu… C’était le silence radio. Et pourtant, ce n’est pas qu’au centre-ville qu’on veut réduire son volume de déchets!

Voici quelques exemples d’ouvertures récentes dignes de mention.

 

En Abitibi

Écolovrac, Amos

La Semence alimentation saine, Rouyn

 

Au Saguenay-Lac St-Jean

Le Lac en vrac, Alma

La Réserve –vrac zéro déchet, Jonquière

Les plus récents