Comprendre les maladies du système veineux

Auteur
Marie-Ève Laforte
Femme qui regarde à l'extérieur

Présenté par Medicart

Il existe une perception très répandue, mais erronée parmi le grand public : celle voulant que les varices soient uniquement un problème esthétique et non pas médical.

En fait, rien n’est moins vrai : les varices, de même que d’autres conditions telles que la couperose, sont une manifestation de problèmes du système veineux. Il s’agit d’une condition beaucoup plus répandue que l’on croit : 60 % de la population en est atteinte, à divers degrés.

 

Démystifier les maladies variqueuses

Les maladies variqueuses sont reliées à des facteurs hormonaux, ce que signifie que les femmes sont trois fois plus touchées que les hommes. Les hommes peuvent toutefois aussi en entre atteints!

Il est important de comprendre d’abord le rôle des veines : on se rappelle que ces dernières sont responsables de véhiculer le flux sanguin vers le cœur. Les varices se produisent au niveau des jambes, c’est-à-dire à l’endroit de notre corps le plus éloigné du cœur.

Il existe 3 différents systèmes veineux au niveau des membres inférieurs : d’abord, le système profond, qui est responsable de 90 % du retour sanguin vers le cœur, suivi du système superficiel, qui s’occupe du 10 % restant. Le 3e système est appelé « perforant » : il est en charge de transférer le sang du système superficiel au système profond.

Les varices et les varicosités se produisent dans le système superficiel, alors que les parois des veines deviennent moins élastiques et que leurs petites valves responsables de pomper le sang arrêtent de fonctionner. Dans ce cas, de manière très localisée, le sang cesse de retourner vers le cœur et reflue plutôt vers le bas, causant ainsi un reflux.

 

Quelles sont les causes des varices?

L’hérédité joue un rôle important dans la formation de varices : certaines personnes ont une prédisposition génétique beaucoup plus grande que d’autres. Si les deux parents ont des varices, les enfants seront à risque d'en avoir, eux aussi.

Certains traumatismes, par exemple une fracture ou un fort coup reçu aux jambes, peuvent éventuellement mener à la formation de varices et de varicosités.

L’obésité augmente également les risques, de même que l’âge avancé.

Un autre facteur important est le fait de se tenir souvent debout en position statique, entre autres à cause d’un travail qui le demande. 

Finalement, les hormones jouent un rôle : certains états hormonaux particuliers de la vie d’une femme, tels que la puberté, la grossesse, la ménopause et même la prise de contraceptifs oraux sont reliés à la formation de varices.

     

Bonne nouvelle : les maladies du système veineux se traitent facilement!

La phlébologie, c’est-à-dire la spécialité médicale traitant le système veineux, propose un traitement efficace des varices et varicosités, peu importe le degré d’affectation des patients. Un protocole doit toutefois être respecté : le traitement doit s’effectuer du système superficiel au système profond, de même que des plus grosses varices aux plus petites.

Il existe deux traitements proposés. La sclérothérapie s’adresse aux varices et varicosités allant de petites à moyennes. Il s’agit d’une simple injection de solution saline dans les veines, ce qui suffit souvent pour les guérir! Cette injection produit une réaction inflammatoire bénigne, qui permet de faire disparaître le problème dans un délai allant de 1 à 3 mois.

Pour traiter les plus grosses varices, les médecins se servent plutôt d’injections guidées par ultrasons. Grâce à cette technologie, l’injection dans la veine peut être visualisée sur un écran, permettant un traitement à la fois extrêmement précis et efficace. 

Chaque séance dure environ 15 minutes et en moyenne, 6 à 8 séances sont nécessaires. La reprise du travail ou des activités peut se faire tout de suite après!

 

Et la couperose dans tout ça? 

Également liée au système veineux, la couperose se produit plutôt au niveau du visage, particulièrement sur les joues et le nez. Cette condition indique une dilatation et la perte d’élasticité des petits vaisseaux sanguins. On confond souvent la rosacée et la couperose, mais en fait, cette dernière est simplement l’une des formes de la rosacée. Environ 5 % de la population en est atteinte de couperose et les personnes les plus à risque sont celles qui ont la peau claire/très claire.

La couperose est influencée par différents facteurs externes, par exemple une grande variation de température, l’exposition au soleil, le stress ou même la consommation d’aliments très épicés et très chauds!

Différents traitements de la couperose sont disponibles; parmi ceux-ci, on peut compter le traitement par injection, semblable à celui des varicosités, mais effectuées avec des aiguilles plus fines et une solution plus douce, afin de s’adapter à la peau plus fragile du visage. Le traitement est très rapide : les vaisseaux dilatés disparaissent en une à deux semaines seulement! Le laser V-Beam est également possible; ce type de laser génère un faisceau lumineux qui coagule sélectivement les vaisseaux sanguins dilatés. Ce traitement demande habituellement entre 2 et 5 séances, espacées de 4 à 6 semaines chacune.

 

Quand consulter en phlébologie?

Il est souhaitable de consulter dès l’apparition de varices ou de varicosités, sans attendre que le problème s’empire. Une sensation de lourdeur de même que des douleurs dans les jambes, de même qu’une enflure au niveau des chevilles sont d’autant de bonnes raisons de consulter. Des varices et varicosités non-traitées peuvent mener à des complications importantes telles que des ulcères, des phlébites ou même des hémorragies.  

Finalement, plusieurs personnes consultent en prévention, par exemple lorsque le facteur héréditaire est présent. 

 

 

Prenez rendez-vous avec un expert en phlébologie sans tarder! Ces professionnels des maladies du système veineux pourront vous conseiller et traiter votre condition de manière personnalisée. Dans la région de Gatineau/Ottawa, faites appel à la Clinique de varices Dre Beaupré; à Montréal, vous pouvez vous fier au Centre de phlébologie du Dr. St-Amour. Partout au Québec, vous pouvez aussi faire confiance aux experts des cliniques Epiderma.

 

Sur le même sujet

Les plus récents

Ailleurs sur le web