La zoothérapie pour la santé mentale

Auteur
Nadine Descheneaux
Un chien Pug et sa maîtresse

La zoothérapie est une approche qui existe depuis plus d’une trentaine d’années au Québec et qui consiste à améliorer la qualité de vie des gens à l’aide d’un animal.

Santé mentale et animaux

En santé mentale, la zoothérapie est fortement prisée, même s’il ne s’agit pas d’un traitement en tant que tel. Il s’agit plutôt d’un accompagnement vers le mieux-être. Cette thérapie complète donc les approches traditionnelles afin que chaque individu puisse trouver son bien-être.

Parce qu’ils sont des êtres relationnels, mais non verbaux, les animaux arrivent à contourner les mécanismes de protection qu’une personne peut mettre en place pour pallier sa souffrance. Un animal ne juge pas, est spontané, ramène au moment présent, est calme, procure de la joie, etc. C’est pourquoi beaucoup de personnes répondent bien à leur présence. Certains réconfortent, d’autres encouragent la reprise en main ou l’adoption de nouvelles habitudes de vie. Par exemple, une personne dépressive peut être motivée à faire une marche quotidienne si elle doit prendre soin de son chien.

La zoothérapie est, effectivement, une méthode complémentaire efficace pour traiter la dépression, l’anxiété, les crises de panique et certains autres troubles de santé mentale. Dans plusieurs circonstances, les animaux deviennent des soutiens émotionnels. On observe de plus en plus de preuves que l’impact des animaux lors des situations stressantes. Notamment :

Le pouvoir des animaux

À l’intérieur de la zoothérapie, on retrouve deux grandes catégories d'animaux :

  • Les animaux de soutien affectif. Ceux-ci n’ont pas nécessairement de formation, mais leur simple présence procure des bienfaits.
  • Les animaux de service ou d’assistance. Ceux-ci sont formés pour porter assistance à son bénéficiaire et pour accomplir certaines tâches.

Dans tous les cas, les animaux sont choisis afin de répondre à un besoin précis. De plus en plus de professionnels de la santé, comme les intervenants dans différents milieux, sont conscients des bienfaits que ces petites et grosses bêtes peuvent procurer à leurs patients. Et ce, autant pour des handicaps moteurs, que pour les maux invisibles (troubles psychiatriques, maladies mentales, etc.). Les chiens d’assistance Mira ne sont d'ailleurs plus réservés qu’aux non-voyants. On les voit aussi accompagner des personnes présentant un trouble du spectre de l’autisme. Il existe aussi des chiens d’assistance pour les personnes diabétiques.

La zoothérapie ne promet pas de résultats précis, mais de nombreux effets bénéfiques ont été observés. À cet effet, consultez Comment les animaux nous aident à guérir. Et, pour en saisir pleinement l’impact, soyez simplement aux aguets la prochaine fois que vous flatterez un animal ou que vous observerez quelqu’un le faire. Ne soyez pas étonnés de constater un apaisement en présence d’une petite bête à poil (ou même à plumes). Votre corps sécrète de l’ocytocine, l’hormone du bien-être, en plus de soulager vos tensions et même baisser votre pression artérielle. Ne vous privez pas de ce bonheur!

Pour aller un peu plus loin...

Pour en savoir davantage sur la zoothérapie ou pour trouver un zoothérapeute :

Pour connaitre vos droits en lien avec les animaux d’assistance ou de soutien :

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents

Ailleurs sur le web