Les «up and down» d’émotions : normal?

Auteur
Nadine Descheneaux
15 mars 2019
Une jeune femme qui sourit devant un mur coloré

Non, notre vie n’est pas un fleuve tranquille d’émotions posées et préméditées. Et c’est bien normal. Une foule de facteurs et d’événements influencent notre état émotionnel.

Facteurs qui influencent le flux de nos émotions

  • la fatigue
  • la charge mentale
  • le sommeil
  • notre mode de vie
  • les variations hormonales  

Nos émotions sont en fait des réactions à un stimulus (extérieur ou intérieur) et elles fluctuent au cours d’une journée. C’est pourquoi personne n’est d’humeur égale en tout temps!

L’instabilité émotionnelle

Toutefois, quand les variations émotionnelles sont brusques, surviennent sans motif apparent ou même sans qu’on s’en rend vraiment compte (ce sont plus les autres qui nous le font remarquer!), il se peut que l’instabilité émotionnelle nous guette. Quand on a l’impression de vivre dans des montagnes russes émotionnelles, on n’arrive plus à comprendre ce qui se passe en nous arrive. Plus encore, cet état de déséquilibre profond nous amène à réagir de façon excessive et totalement impulsive à tout ce qui nous arrive. Les débordements sont fréquents et disproportionnés. On vit désormais que dans les extrêmes. On se sent impuissants face à cette vague d’émotions qui nous frappe de plein fouet sans avertissement et on n’arrive plus à les modérer ou même les atténuer.

Bien sûr, de nombreuses conséquences de cette instabilité sont observables dans notre vie quotidienne et devraient nous aider à sonner l’alerte dans notre tête que quelque chose cloche.

Parmi les conséquences, on retrouve

  • incapacité à mener à bien nos projets
  • se sentir en décalage par rapport avec qui on était ou les autres
  • relations avec les autres de plus en plus difficiles
  • tendance à s’isoler ou à abandonner nos activités
  • être sur la défensive et très critique
  • perturbations du sommeil et de la concentration
  • estime de soi en baisse
  • négligence envers soi (hygiène, physique, etc.)
  • variation du poids
  • apparition de crises d’angoisse ou de colère

Et comme un cercle vicieux, plus certains symptômes apparaissent, plus les émotions sont changeantes (et toujours aussi intenses!). Il est donc important de poser des gestes pour s’en sortir

Retrouver une stabilité émotionnelle

La vigilance est de mise pour contrecarrer l’instabilité émotionnelle. Il faut être capable d’observer les changements dans notre façon de réagir ou du moins, être réceptif quand nos proches nous font part de ce qu’ils ont remarqué. Ils ont une vision différente de ce qui nous arrive et, en étant moins impliqués émotionnellement, peuvent activer une prise de conscience positive.

Pour vous aider

  • Prendre l’habitude de nommer nos émotions et trouver la « cause » de ce qui les a provoquées.
  • Écouter les signaux de notre corps selon les émotions vécues. Notre corps réagit fortement aux émotions (positives et négatives). Il faut être à l’écoute pour ainsi pouvoir agir afin d’éviter les débordements.
  • Évacuer le trop-plein d’émotions pour ne pas accumuler et exploser ensuite.
  • Être bienveillant envers soi et ne pas être dur ou négatif dans les propos qu’on se porte.
  • Chercher de l’aide extérieure auprès d’un professionnel. Contactez votre CLSC ou encore le service d’aide psychologique au travail. Vous pouvez aussi téléphoner à une ligne d’écoute (de façon anonyme) pour vous aider à trouver des pistes de solutions : Tel-Aide 514-935-1101 ou Écoute Entraide 1-844-2130

Vous aimerez aussi

Les plus populaires

Ailleurs sur le web