Le Mois de l’histoire des Noirs: lutter contre le racisme

Auteur
Marie-France Pellerin
Jeune femme noires étendue sur un banc de parc

Chaque année en février, on souligne le patrimoine des Canadiens noirs à  travers le Mois de l’histoire des Noirs. Le mouvement, qui a pris naissance aux États-Unis, revêt plus que jamais une importance capitale dans la lutte au racisme, notamment après la mort de George Floyd en mai 2020.

Lorsqu’on relate l’histoire des Noirs, impossible de passer sous silence l’esclavagisme dont ils ont été l’objet. Peu d’ailleurs a été écrit au sujet de l’esclavagisme au Canada. Les Canadiens préféraient le terme «servant» à celui d’«esclave».   

Bien que plusieurs ouvrages soutiennent que les premiers esclaves ont été introduits dans les provinces maritimes par des loyalistes en 1783, des documents historiques révèlent plutôt que l’esclavagisme a débuté au Québec, après un mandat royal émis par Louis XIV en 1689. 

Ce mandat donnait non seulement aux Canadiens la permission légale de bénéficier de services d’esclaves africains, mais également d’en être «propriétaires». L’esclavagisme a été aboli dans toute l’Amérique du Nord britannique en 1834.

La naissance du Mois de l’histoire des Noirs

En février 1926, l’historien Carter G. Woodson, qui a été le deuxième Afro-Américain à obtenir son doctorat à Harvard, instaure la Negro History Week, qui visait à faire connaître l’histoire des Noirs aux États-Unis tout en honorant les réalisations de Afro-Américains. Le mois de février a été choisi parce qu’il correspondait au mois de naissance de Frederick Douglas et Abraham Lincoln, deux grands abolitionnistes de l’esclavage.

La Negro History Week est par la suite devenue la Black History Week, avant de se transformer en Black History Month en 1976. Il faudra toutefois attendre en décembre 1995 pour que la Chambre des communes reconnaisse officiellement le Mois de l’histoire des Noirs au Canada. L’on doit cette motion à l’honorable Jean Augustine, première Canadienne noire élue au Parlement.

Présentée par le sénateur Donald Oliver, premier Noir nommé au Sénat, la Motion visant à reconnaître les contributions des Canadiens noirs et le mois de février comme le Mois de l’histoire des Noirs a été approuvée à l’unanimité et adoptée le 4 mars 2008. Le Sénat reconnaissait ainsi l’importance de la population noire Canadienne à l’établissement et à la croissance du Canada.

Le Mois de l’histoire des Noirs permet ainsi de rendre hommage à ces figures marquantes noires d’hier et d’aujourd’hui qui ont changé le cours de l’histoire, ici comme ailleurs. Cette célébration vise à enrayer les stéréotypes négatifs et le racisme face à la communauté noire.

 

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents

Ailleurs sur le web