L’autodéfense numérique: pour un bien-être technologique

Auteur
Nadine Descheneaux
Enseigne en néon de mention j'aime

À l’heure de l’omniprésence d’Internet, de la technologie et des réseaux sociaux dans nos vies, il est toujours de bon ton de rappeler que ces outils devraient être adéquatement et sainement utilisés. 

En effet, même si on a presque toujours sous la main un téléphone intelligent ou une tablette, personne n’est à l’abri de divers dérapages. C’est dans ce contexte que l’on voit émerger des conseils d’autodéfense numérique. Êtes-vous prêts?

Se protéger sur le web est primordial. Les cas de fraudes, de distorsions de la réalité, de vols d’identité, d’exposition à du contenu non désiré, de cyberharcèlement et bien d’autres défrayent les manchettes. Bien sûr, il y a des risques, mais ceux-ci ne sont pas toujours extérieurs à soi. Mal utilisé Internet peut aussi causer du tort à une personne sans qu’un danger extérieur la guette. 

La nouvelle plateforme Bien-Être Numérique poursuit une mission bien noble soit de favoriser un usage plus consciencieux du web, des réseaux sociaux et des téléphones intelligents. En fait, ce projet de sensibilisation vise à promouvoir, chez les jeunes, une réflexion sur leur utilisation du numérique. Plus encore, par le biais d’ateliers d’autodéfense numérique – offerts aux élèves de 3e à 5esecondaire —, un dialogue sera ouvert avec eux pour discuter des enjeux et des impacts du numérique dans leur vie tout en les outillant face à de possibles dérapes. Le but ultime? Découvrir ce qu’est une utilisation saine et intelligente des technologies pour adopter une pratique qui préserve leur bien-être… numérique ou non!

Les enjeux du numérique

Bien sûr que les nouvelles technologies ont amélioré sur bien des aspects nos vies, mais il y a des enjeux plus problématiques avec une hyperconnectivité.  

  • Augmentation du stress
  • Isolement et réduction des interactions sociales ou de la qualité des rapports sociaux
  • Cyberdépendance
  • Impacts sur les performances scolaires et le TDAH
  • Problèmes de sommeil et insomnie
  • Sédentarité

Pour une vie numérique équilibrée

Le projet ne vise pas à condamner les avancées technologiques et ne prône pas la déconnexion, mais bien la distinction des connexions qui enrichissent la vie et non qui la perturbent négativement. Le problème n’est pas l’utilisation des écrans, mais bien leur «sur» utilisation ou leur «mauvaise» utilisation. Comme dans bien des choses dans la vie, il faut viser l’équilibre. Et ceci n’englobe pas seulement le temps que l’on passe le nez et les doigts rivés sur nos téléphones.  

Selon le projet Bien-Être Numérique, il faut aussi

  • Évaluer ses propres habitudes d’utilisation d’Internet et de nos divers réseaux sociaux. 
  • Constater quelles autres sphères de notre vie met-on de côté au profit des technologies. 
  • Analyser le contenu que l’on consomme pour vérifier s’il injecte du positif dans notre vie. 
  • Choisir les moments d’utilisation de nos téléphones ou de nos tablettes afin d’établir s’ils sont appropriés ou non. 

 

 À LIRE AUSSI SUR CANAL VIE

— L’impact des réseaux sociaux sur notre vie
— Est-ce qu’Internet nous isole du monde?
— L’infidélité et les réseaux sociaux

Sur le même sujet

Les plus populaires

Ailleurs sur le web