Vieillir en beauté au féminin

La peur de vieillir ne concerne pas uniquement les femmes, mais, dans notre société, ce sont elles qui en souffrent le plus. En effet, on nous bombarde constamment d'images et de publicités présentant un idéal féminin toujours plus jeune.

Parallèlement à ça, l'homme d'âge mûr est souvent très valorisé. Cela donne parfois l'impression aux femmes que le fait de vieillir les reléguera forcément au second plan. Rien n'est plus faux. Si l'âge, pour les hommes comme pour les femmes, s'accompagne souvent de différents deuils, ceux-ci sont compensés par des avantages qui, aux yeux de certaines, en valent bien la peine!

Une beauté différente

À partir d'un certain âge, il devient illusoire de vouloir retrouver la fraîcheur et l'éclat insolent de ses vingt ans. Mais cela ne veut pas dire que les femmes d'âge mûr ne peuvent pas être belles et qu'elles ne peuvent plus séduire, bien au contraire. Aux yeux de bien des hommes, l'âge n'enlève rien à la beauté des femmes.

D'ailleurs, qu'une femme ait 18 ans ou qu'elle en ait 50, ce qui la rend véritablement séduisante, ce n'est pas sa beauté plastique, mais bien la confiance qu'elle dégage. Nombreuses sont celles qui demeurent dubitatives devant ce genre d'assertion, mais pour bon nombre d'hommes, cela correspond à la réalité.

Ce qu'en pensent les hommes

Essayez donc de mener une petite enquête auprès des hommes de votre entourage. Vous serez surprise de constater que souvent, les femmes qu'ils trouvent les plus attirantes ne sont pas celles qui correspondent aux canons de beauté en vigueur. Une femme peut avoir des rondeurs, des rides, des cheveux blancs, des traits imparfaits, mais, dans la mesure où elle s'accepte comme elle est, elle aura un bien plus grand pouvoir de séduction qu'une poupée de porcelaine bourrée de complexes!

Qui plus est, les femmes seront souvent obsédées par des petits détails de leur physionomie que les hommes, en fin de compte, ne remarqueront même pas... Dans la tête des mâles, le sex appeal n'a rien à voir avec les pattes d'oie autour de vos yeux ou vos quelques kilos en trop! Le plus souvent, il n'y a que vous que ça dérange. Par ailleurs, même si le démon du midi en frappe quelques-uns, ce ne sont pas tous les hommes d'âge mûr qui fantasment sur les petites jeunesses... La plupart d'entre eux trouvent les femmes de leur âge bien plus séduisantes, intéressantes et excitantes et ne sont tout simplement pas attirés par les filles de vingt ans.

L'idéal de jeunesse

Si certaines femmes sont malheureusement obsédées par un idéal de jeunesse éternelle, nombreuses sont celles qui abordent le vieillissement avec philosophie et un regard positif. S'accepter, cela ne veut pas dire se laisser aller, mais plutôt s'aimer malgré les petits changements qu'il est impossible d'éviter.

Il a été démontré qu'une femme qui se trouve belle a de meilleures chances de garder plus longtemps une meilleure santé et d'être plus heureuse. Même en prenant de l'âge, il est primordial de continuer à se sentir belle et femme. Faites de l'exercice et prenez la peine de vous maquiller un peu et de choisir des vêtements qui vous mettent en valeur! L'image que vous renverra le miroir vous réjouira et vous verrez que le regard des autres sur vous changera... pour le mieux!

Une sexualité plus épanouie

C'est une idée bien répandue : les hommes atteignent les sommets de leur appétit et de leur « productivité » sexuelle vers la fin de l'adolescence alors que, pour les femmes, ce moment surgira souvent au cours de la trentaine! C'est que, pour ces dernières, l'apprentissage du plaisir sexuel est souvent plus long et plus complexe que pour les hommes. Certaines n'atteindront pas l'orgasme avant plusieurs années d'activité sexuelle, et il n'y a rien d'anormal à cela.

D'ailleurs, dans bien des couples, c'est dans la quarantaine que l'équilibre sexuel est atteint à son plein potentiel; vers cet âge, les femmes sont souvent plus ouvertes et elles connaissent mieux leur corps. Quant aux hommes, ils sont moins prompts à aller droit au but et se prêtent plus volontiers à la sensualité et à la tendresse.

La sexualité des personnes âgées ayant été longtemps considérée comme un tabou, il existe encore bien peu de recherches à ce sujet, même si de plus en plus de psychologues et de sociologues se penchent sur la question.

Bien sûr, à l'approche de la ménopause, certaines femmes voient leur appétit sexuel diminuer, mais ce n'est pas le cas pour toutes. Ce qui est certain, c'est que le fait de continuer à avoir une vie sexuelle active en vieillissant comporte des bienfaits non négligeables sur les plans physiologique et psychologique.

Mais même si, pour des raisons biologiques, certains aspects de la sexualité se compliquent parfois avec l'âge, c'est l'occasion pour plusieurs couples d'explorer de nouveaux fantasmes et de découvrir de nouvelles zones de plaisir.

Sagesse et maturité

Sans aller jusqu'à dire que tout est plus simple à mesure qu'on vieillit, force est d'admettre que les priorités changent avec l'âge. Alors que les premières années de l'âge adulte sont souvent tumultueuses, l'âge mûr apporte une nouvelle sagesse qui n'a pas de prix. On se connaît mieux, on ne refait généralement plus les erreurs du passé. On est également davantage capables de relativiser; certains détails qui apparaissaient dramatiques à vingt ans vous semblent désormais bien moins importants. Vous avez appris de la vie et vous êtes sans doute plus sage, plus en mesure de faire des choix judicieux.

Pour plusieurs femmes, prendre de l'âge rime aussi avec un accomplissement sur plusieurs plans. Si les premières décennies de l'âge adulte sont souvent celles où l'on travaille fort pour obtenir ce qu'on veut, on arrive éventuellement à un point où il est possible de regarder en arrière et de pouvoir enfin jouir de ce qu'on a construit. Qu'il s'agisse de votre vie professionnelle, de votre famille ou de votre couple, vous pouvez sans doute être fière de ce que vous avez accompli dans votre vie. Et ce n'est probablement pas fini!

L'occasion de se renouveler

Certaines femmes, qui voient la vieillesse approcher à grands pas, ont peur qu'il soit trop tard pour apporter des changements dans leur vie. Certaines n'ont pas réalisé leurs rêves et leurs ambitions, d'autres sont terrifiées à l'idée de vieillir seules, notamment à l'issue d'un divorce ou d'une séparation douloureuse. La vérité, c'est qu'il n'est jamais trop tard pour vivre de nouvelles aventures.

En regardant autour de vous, vous réaliserez sans doute que, parmi les femmes de votre entourage, nombreuses sont celles qui ont saisi l'occasion d'être heureuses et de se renouveler tout en vieillissant. Il n'y a rien qui vous empêche de rejoindre leurs rangs; tout est question d'attitude, de confiance et de culot. Il ne faut surtout pas s'apitoyer sur son sort et avoir peur du changement.

De nouveaux modèles

Il est derrière nous le temps où, pour les femmes, vieillir signifiait forcément la fin de tout. De plus en plus, la société nous présente des modèles qui correspondent mieux à la réalité des femmes d'âge mûr. Certains magazines les célèbrent, elles ont désormais une place beaucoup  plus enviable dans la littérature et au cinéma, où on leur accorde souvent des rôles allant plus loin que celui de mère, de marâtre ou d'épouse.

Jeanne Dompierre, rédactrice Canal Vie

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents

Ailleurs sur le web