Comment vivre le moment présent?

Auteur
Canal Vie
Comment vivre le moment présent

Parce que tout va vite, plusieurs ressentent le besoin de ralentir afin de mieux profiter du moment présent. Mission impossible? Bien sûr que non. Mais c'est un processus à apprivoiser afin de vivre heureux et serein.

« Même un voyage de mille kilomètres commence par un petit pas. » (Lao-tseu, philosophe chinois du VIe siècle av. J.-C.)

Cette quête, celle de saisir, de vivre l'instant présent, ne date pas d'hier. Les philosophes Épicure, Sénèque, Pascal et Montaigne, pour ne nommer que ceux-là, ont tous abordé l'importance et la difficulté de vivre ici et maintenant. C'est le fondement de nombres de sagesses anciennes et c'est au coeur du Bouddhisme.

Pour nous, Occidentaux vivant dans l'ère du consumérisme et de la productivité à tout prix, cette quête relève presque du luxe. Qui a le temps de ralentir pour savourer la brise du matin, l'odeur du café? Pourtant, s'ancrer dans le présent et prendre le temps de ressentir est primordial pour notre santé mentale et affective.

Vers quoi court-on?

Inutile de s'étendre sur ce qu'on sait tous : nous vivons à une époque où tout s'accélère et où le temps manque. Nous avons tous l'impression de courir sans cesse. Pour la plupart d'entre nous, cette course devient une routine qui pèse. Notre quotidien nous essouffle et on rêve au week-end, aux prochaines vacances, voire même à la retraite. On se rend au travail en pensant à la course du souper, on fait l'épicerie en redoutant la montagne de lessive qui nous attend. Dimanche est peuplé d'angoisses appartenant à lundi. Notre présent nous semble tellement ennuyeux et vide qu'on le fuit. Encore pire, on a l'impression de n'avoir aucune emprise sur le présent.

Donner un sens à sa vie

Quand, trop essoufflé, on se retrouve au tapis, aux prises avec un épuisement qui nous oblige à nous arrêter, on en arrive à se demander le sens de tout cela. Et c'est souvent ce qui manque dans nos vies : un sens. Il est primordial de savoir ce qui motive nos actes et nos choix. Ceci ne veut pas dire qu'il faille se donner des buts spectaculaires, comme gravir l'Everest. Donner un sens à sa vie, c'est trouver ce qui compte le plus pour nous et ensuite, travailler et agir en fonction de cette priorité. Ce peut être la famille, l'amour, nos enfants. Ce n'est qu'avec un but clair, qui a du sens pour nous, qu'on peut vraiment prendre le temps de savourer la route qui y mène.

L'importance du « ici et maintenant »

Dans une société où la performance est valorisée, le concept du « ici et maintenant » peut faire sourciller plusieurs. Il peut même être synonyme de paresse et d'insouciance. Or, il n'est pas question ici d'épicurisme à la sauce hippie. Le présent prend son sens grâce au passé et au futur. Il n'est pas une photo statique, mais fait partie d'un film. Il faut donc savoir d'où on vient pour poser maintenant des gestes qui bâtiront le futur. On peut penser aux problèmes environnementaux : on pose des gestes maintenant en sachant qu'ils auront des impacts dans le futur. Rien d'insouciant là-dedans.

Vivre maintenant pour se forger des souvenirs

Ralentir et prendre le temps de vivre dans le présent n'est pas seulement essentiel pour diminuer le stress, mais c'est aussi primordial pour être heureux. En ayant enfin un contrôle sur notre vie, notre confiance en nous se porte mieux. De plus, en s'arrêtant pour savourer le moment présent, on se bâtit des souvenirs heureux, issus de nos sens. Certains chamans les appellent « mémoires chaudes ».

Contrairement aux « mémoires froides » forgées à partir de notre intellect (qui se souvient encore parfaitement du tableau périodique des éléments ou des déclinaisons latines?), ces souvenirs sont indélébiles et deviennent une source de réconfort quand la vie nous malmène. Si notre puits est vide, si nous n'avons pas pris le temps de savourer les petits moments de bonheur de notre vie parce que nous étions trop occupés à atteindre la performance et à courir, on aura l'impression à l'heure des bilans que notre vie est vide. Les « crises de la quarantaine » de ce monde sont souvent issues de ce constat.

Quelques trucs pour savourer le présent

Pas toujours évident de trouver du bonheur dans nos gestes quotidiens. Mais il suffit parfois de s'arrêter et de revenir à l'essentiel. Rien de bien transcendant à couper les légumes pour le souper, me direz-vous. Si vous n'arrivez pas à vous arrêter pour apprécier la chance d'avoir des aliments frais et variés à offrir à votre famille, vous pouvez apprécier le fait que, dans quelques instants, vous serez assis avec ceux qui comptent le plus pour vous.

Le simple fait de se sentir vivant et en santé, ici et maintenant, peut être source de joie. Encore faut-il s'arrêter pour l'apprécier. Un truc de l'auteure Sarah Ban Breathnach est de tenir un journal dans lequel on écrit, tous les soirs, cinq choses pour lesquelles on ressent de la gratitude. On réalise alors qu'on est beaucoup plus riche qu'on le croit.

Pour poursuivre sa réflexion :

À LIRE AUSSI SUR CANAL VIE

- Recadrer sa vie pour évoluer
- 10 astuces pour calmer son hamster
- Rester dans le moment présent: 15 trucs pour y arriver

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents

Ailleurs sur le web