Truite

La truite est un poisson que l’on pêche dans les rivières et les lacs. Elle appartient à la famille de salmonidés qui comprend entre autres, le saumon, le touladi, l’omble chevalier. Proche cousine du saumon, sa saveur s’en rapproche un peu, mais la truite a toutefois un goût légèrement plus prononcé et sa chair est un peu mois grasse. Son corps est fuselé et sa peau arbore des taches noires sur les flancs

La chair délicate de la truite est de couleur blanche, rosée ou orangée selon les espèces et la période de l’année. La sorte de truite la plus populaire est sans contredit la truite arc-en-ciel, qui est élevée à très grande échelle partout sur terre.

Saison : Grâce aux élevages, la truite est disponible en poissonnerie toute l’année.
D’une saveur un peu plus recherchée, la truite sauvage est se retrouve sur les étals depuis la fin du printemps jusqu’au mois d’août.

 

Valeur nutritive de la truite

  Truite, crue(100 g)
Eau 71,42
Protéines 20,77
Matières grasses (lipides) 6,61
Glucides 0
Fibres 0
Calories 148
Vitamines

B

   

Guide d’achat de la truite

Pour vous assurer de la fraicheur de votre truite, voici quelques points à prendre en compte :

  • Sa peau doit être luisante et bien visqueuse : si ce n’est pas la cas, c’est signe que les poissons ont été lavés pour camoufler une mauvaise odeur et qu’elle ne sont donc plus de première fraicheur.
  • Ses yeux doivent être brillants et bombés.
  • Ses ouïes doivent être bien rouges.

La truite fraiche exhale une délicate odeur. Si elle sent fort, abstenez-vous!

Conservation

La truite fraiche doit être consommée rapidement après l’achat. Idéalement, dans la même journée, mais elle peut être conservée 48 heures lorsqu’elle est vidée et lavée.

La truite vidée et lavée (ou en filets) peut être congelée pendant une période de 2 à 4 mois. Cette méthode de conservation n’est cependant pas idéale, car le poisson perd beaucoup de sa saveur lors de la congélation.

On trouve aussi sur le marché de la truite fumée.

Bienfaits de la truite pour la santé

Même si elle est relativement moins grasse que le saumon, la truite reste un poisson gras. La bonne nouvelle, c’est que ses gras sont excellents et peuvent être intégrés sans problème à une alimentation équilibrée

La valeur énergétique de la truite est de 130 à 170 calories par portion de 100 grammes, selon si le poisson est sauvage ou issu de l’élevage.
La truite est une excellente source d’acides gras omégas-3, reconnus pour limiter l’apparition de certains cancers et certaines maladies cardio-vasculaires.

Elle est également une bonne source de phosphore, sélénium et vitamines B.
 

 

Astuces culinaires

La truite peut être apprêtée d’une multitude de façons. Il n’est pas nécessaire d’écailler les truites. On se contente de passer les poissons sous l’eau pour les laver puis on les sèche délicatement avant de les cuire. Toutefois, pour ne pas camoufler sa saveur délicate, on choisit la simplicité. Ce poisson savoureux est délicieux :

  • En papillote

  • Au four

  • Au court-bouillon ou à la vapeur

  • Grillé à la poêle ou au barbecue

  • Les grosses truites peuvent être farcies d’un mélange de légumes et épices puis ficelées et cuites au four : un régal.

  • Elle peut être dégustée froide : en salade, en garniture à sandwichs, en terrine ou en rillettes.

  • Elle est délicieuse simplement arrosée de jus de citron et parsemée d’herbes fraiches.

  • Elle s’incorpore aux sauces à la crème pour les pâtes.

  • La truite « au bleu » est délicieuse : on cuit le poisson dans du vin blanc avec du laurier et des oignons. Ce mélange fait « bleuir » la truite, d’où le nom de la recette. On la déguste ensuite avec un filet d’huile d’olive et de jus de citron.

  • La truite aux amandes est un incontournable : après avoir fait cuire le poisson à la manière de votre choix, faites griller des amandes effilées dans un peu de beurre et parsemez-en le poisson. Le mélange croquant moelleux est savoureux.

  • Lorsqu’elle est très fraiche, la truite peut également être consommée crue, en tartare, ceviche ou carpaccio.