Sel

Le sel est le condiment par excellence qui rehausse la saveur de tous les aliments. C’est aussi une façon de conserver certains aliments comme la morue, les herbes fraiches ou le saumon.

Cette matière minérale est composée de chlorure de sodium. Le sel provient soit de l’évaporation de l’eau de mer (fleur de sel) soit directement sous terre (sel gemme collecté dans les mines de sel).

Il arrive sur nos tables sous diverses formes, en grains très fins (sel de table) ou plus gros (gros sel), mais aussi en cristaux (fleur de sel, sel de Malte…) Il est le plus souvent additionné d’iode et se dissout dans tous les liquides.

Le sel se trouve naturellement presque partout : dans la viande, les légumes et les légumineuses.

En plus d’assaisonner tous les plats (salés, mais aussi sucrés), il sert depuis toujours pour conserver les aliments.

Saison : Le sel est disponible en tout temps.

Valeur nutritive du sel

  Sel, de table (100 g)
Eau 0,20
Protéines 0
Matières grasses (lipides) 0
Glucides 0
Fibres 0
Calories 0
Vitamines

-

Guide d’achat du sel

Dans les faits, le sel fin ordinaire convient à toutes les préparations et peut s’utiliser dans toutes les recettes même  lorsque celles-ci préconisent une autre sorte de sel.

Certaines préparations requièrent du gros sel, d’autres des sels de finition (rose, bleu, noir, rouge ou gris) ou de la fleur de sel.

Le sel fin donne un goût salé global à la préparation ou fait ressortir le goût sucré de certains desserts. Le gros sel est pratique pour les plats mijotés ou l’eau de cuisson des pâtes, riz, etc. ainsi que pour donner du croquant. Certains sels s’utilisent surtout en finition, directement dans l’assiette ou le plat de service : fleur de sel de Guérande ou de Malte, sel de Maldon, sel fumé ou noir d’Hawaï, sel bleu de Perse ou le sel rose de l’Himalaya

Conservation

Le sel peut se conserver plusieurs années dans un contenant hermétique. IL est toutefois préférable de le tenir éloigné de l’humidité pour éviter qu’il ne s’agglutine.

La fleur de sel, quant à elle, est un peu plus fragile et doit être conservée dans un contenant en bois ou en plastique. Elle nécessite une petite quantité d’humidité pour conserver sa saveur délicate.

Pour éviter que le sel ne fige dans la salière, il existe un truc infaillible : ajouter quelques grains de riz qui capteront l’humidité ambiante. Il existe aussi des moulins à sel dans lesquels on ne met que des gros cristaux à moudre.

Bienfaits du sel pour la santé

Le sel est indispensable à notre organisme. Il apporte des sels minéraux et des oligo-éléments et permet de maintenir l’hydratation optimale de notre corps.

Toutefois, la consommation maximale devrait être de 2 g par jour, quantité qui est souvent dépassé. Les plats préparés contiennent de grandes quantités de sel et il est préférable d’être vigilant, ou alors de toujours choisir les produits sans ajout ou à teneur réduite en sel. Il est important de lire les étiquettes pour savoir quelle quantité de sel on absorbe. Certains aliments (charcuteries, fromages, croustilles, pains, céréales, etc.) sont très riches en sel. Il est préférable de les consommer avec modération.

Une diète sans sel est parfois recommandée, en cas de maladies comme l’hypertension artérielle ou des troubles cardiaques ou hépatiques.

Astuces culinaires

Le sel s’utilise dans absolument tout, en plus ou moins grande quantité :

  • Dans les eaux de cuisson des pâtes, riz et autres céréales.

  • Dans les bouillons.

  • Dans les soupes et plats mijotés.

  • Sur les viandes à griller, braiser ou rôtir.

  • Dans les sautés de légumes.

  • Dans les pains et viennoiseries.

  • En pâtisserie, il est indispensable d’ajouter à toute préparation une pincée de sel : cela permet de relever la saveur du sucre et des autres ingrédients.

  • Le sel permet aussi de conserver les viandes, poissons, etc. en empêchant la production de bactéries.

  • Il est aussi possible de « cuire » les viandes ou poissons dans une croute de sel.