Les tendances chocolat pour Pâques

Auteur
Cynthia Brunet
les tendances chocolat pour Pâques

La fête de Pâques approche et les animaux chocolatés et les personnages de toutes sortes ont envahi les supermarchés et les pharmacies depuis déjà quelques semaines. Mais avec l’environnement qui nous préoccupe de plus en plus, qu’en est-il des nouvelles tendances dans l’univers du chocolat?

Du chocolat néfaste pour la santé et pour la planète?

Depuis quelques années, les grands producteurs de chocolat sont pointés du doigt. Entre autres, pour certains ingrédients utilisés dans la confection de leur chocolat, néfastes pour la santé, mais également pour la déforestation qui est associée à la monoculture des cacaoyers. L’idée n’est pas de bannir ce produit si savoureux, mais plutôt de se questionner sur sa provenance et sur la manière dont il a été produit.

Du chocolat local?

Malheureusement, il n’y a pas de cacaoyer qui pousse au Québec. Il s’avère donc impossible d’acheter un chocolat « local ». Toutefois, plusieurs petites entreprises se soucient de la provenance des ingrédients qu’ils se procurent pour la confection de leur chocolat. Dans ces endroits, il n’y a pas de production massive, à la chaine. Évidemment, les prix sont plus élevés, mais la qualité, également. Dans plusieurs cas, les propriétaires visitent les lieux où ils achètent leur cacao. Ils s’assurent que tout au long de la chaine d’approvisionnement, la culture et les individus sont respectés.

De plus, lorsqu’on prend le temps d’entrer dans une chocolaterie de notre quartier ou de notre région, notre expérience et notre relation envers le chocolat s’en voient transformées. Ça vaut la peine de faire cet arrêt!

Du chocolat biologique, équitable… et même végane

Plusieurs chocolatiers font une démarche souvent méconnue du grand public. Ils souhaitent vous offrir des chocolats issus d’un commerce équitable et d’une culture biologique. N’hésitez pas à vous informer auprès de votre chocolatier. À Montréal, Avanaa est impliquée tout au long du processus de la création des chocolats et sélectionne avec soins de petites fermes d’Amérique latine. Du côté de Prana, l’entreprise vous offre du chocolat certifié biologique, équitable et végane.

Des chocolats tels de véritables œuvres d’art

Vous pouvez également offrir des œuvres d’art chocolatées. Que ce soit chez Lecavalier Petrone ou chez FG Chocolatiers, les chocolats peints à la main sont un réel délice pour… les yeux! Et ensuite, pour la bouche! Les enfants apprennent alors à utiliser tous leurs sens pour profiter pleinement du plaisir chocolaté!

On achète moins, mais on goûte plus!

Cependant, lorsqu’on s’attarde au prix de ces chocolats, on est d’abord un peu déstabilisé… Allons-nous offrir que ce petit chocolat à notre marmaille?! Ou sortir une aussi grande somme d’argent? On se trouve à un tournant où l’on doit réapprendre à consommer. Plus vite nos enfants y sont plongés, mieux cela sera. En achetant moins, mais en achetant mieux, on prend le temps de goûter réellement. Il est impensable de s’empiffrer avec des petits délices qui proviennent d’une chocolaterie! On prend le temps de déguster, de découvrir les nuances d’un chocolat fin.

De plus, en misant sur des produits de qualité, on oblige nos enfants à ralentir le rythme, à savourer et à se questionner. Bien sûr, du côté des plus jeunes, ils n’ont pas besoin de s’attarder à la provenance du chocolat. Après tout, Jeannot lapin sait bien s’entourer, mais avec les plus vieux, on peut les inviter à s’y attarder. Apprendre à reconnaitre les différentes subtilités du chocolat devrait faire partie de l'expérience, et consommer un produit respectueux à toutes les étapes de sa production s’avère de plus en plus essentiels.

Alors, la tendance est à consommer moins, mais mieux et on encourage nos entreprises locales! D’autant plus que dans plusieurs de ces endroits, le chocolat se transforme en véritable expérience! Profitez-en, amusez-vous et savourez de petits délices en famille!

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents

Ailleurs sur le web