Boeuf braisé à la bière

Émission
Cuisinez comme Louis
Épisode
 

Ingrédients

4 morceaux plates-côtes de boeuf

2 c. à soupe d'huile d'olive

2 c. à soupe de beurre

1/2 oignon, haché

1 carotte, en rondelles

4 gousses ail, écrasées

2 c. à soupe de pâte de tomate

1 bouteille bière noire ou brune de type Stout

1 tasse de bouillon de boeuf

5 branches thym

1 feuille laurier

Huile d'olive

Moutarde de Dijon

12 pommes de terre grelots rouges, coupées en deux

4 betteraves jaunes

8 petites carottes entières

Sel et poivre du moulin, au goût

Préparation

  1. Préchauffer le four à 325 °F.

  2. Dans une grande casserole, sur feu moyennement élevé, chauffer l'huile. 

  3. Saler et poivrer la viande.

  4. Faire sauter les morceaux de boeuf jusqu'à ce que la viande brunisse, environ 8 minutes. 

  5. Dans la même casserole, sur feu moyen, cuire les oignons, les carottes et l'ail jusqu'à ce que les oignons commencent à ramollir, environ 4 minutes; saler et poivrer.

  6. Ajouter la pâte de tomate et remuer 1 minute. 

  7. Ajouter la bière et remuer jusqu'à ce que la sauce épaississe, en raclant le fond de la casserole, environ 2 minutes. 

  8. Ajouter le bouillon, les herbes, l'ail et amener le tout à ébullition. 

  9. Couvrir la casserole, mais pas hermétiquement. 

  10. Enfourner de 2 h 30 à 3 h.

  11. Retirer les morceaux de viande et faire réduire le bouillon de cuisson jusqu'à ce que la sauce soit lustrée et plus épaisse.

  12. Préchauffer le four à 425 °F.

  13. Mélanger l'huile et la moutarde aux légumes. 

  14. Les étaler sur une plaque de cuisson et les enfourner 20 minutes à 450 °F.

  15. Une fois bien les légumes bien rôtis, les intégrer au boeuf braisé.

Bon à savoir

- Le braisé est la cuisson de viandes ou de légumes, dans leur jus, à température plutôt douce. Par contraste avec un rôti (chaleur sèche) ou une grillade (chaleur directe, température élevée).

- Les braisés classiques comme le boeuf bourguignon, le pot-au-feu, le coq au vin, la bouillabaisse (en daube ou en tajine), sont parmi les plats les plus anciens qui soient dans la cuisine européenne. Dans les pays où l'on disposait de ressources en bois suffisantes, cette manière de cuisiner était convenue plus efficace au niveau énergétique. En bref, on sauvait de l'argent en faisant braiser ses viandes sur un feu lent et doux; ce que nous appelons aujourd'hui « mijoter ».

Vous aimeriez aussi

Les plus populaires

Les plus récents

Ailleurs sur le web