Soupes bonnes pour le corps et l’âme

Le 17 mars 2014 par Julie Coderre

Cette année, j’ai appris à aimer un peu plus l’hiver – en m’habillant mieux, en allant jouer dehors dans la neige avec mes filles, en leur montrant à faire du ski de fond et en leur préparant le meilleur chocolat chaud (à condition qu’elles n’aient pas trop chialé pendant le ski de fond!). Mais rendu à la mi-mars, je commence à avoir les piles à plat et j’ai besoin de réconfort culinaire.

Outre le chocolat, j’adore les soupes. J’en mange trois à quatre fois par semaine dans mes lunchs – j’ai un super bon thermos pour le travail. J’adore manger directement dans le thermos ou, quand je suis à la maison, je sers la soupe dans une tasse. Je trouve qu’il y a quelque chose de réconfortant à la manger de cette façon.Il me semble que c’est réconfortant de sentir une bonne grosse tasse toute chaude et fumante entre ses mains!

En attendant que le printemps s’installe pour de bon, voici quelques recettes de soupes douces et réconfortantes pour ajouter de la chaleur dans nos journées.

Soupe classique à la tomate

Une soupe très aimée de mes filles. Surtout avec une tonne de croûtons! Tant que les tomates d’été ne sont pas arrivées, je préfère utiliser des tomates en conserve – beaucoup plus savoureuses que les tomates insipides en épicerie!

  • ¼ tasse d’huile d’olive

  • 1 petit oignon, émincé

  • ¼ tasse de farine

  • 3 c. à soupe de pâte de tomate

  • 4 tasses (1 litre) de bouillon de poulet

  • 2 boîtes de 28 onces de tomates en conserve

  • Sel et poivre, au goût

Dans une casserole, faire revenir l’oignon dans l’huile jusqu’à ce qu’il soit translucide. Ajouter la farine et la pâte de tomate et cuire pendant une minute. Ajouter le bouillon et les tomates, en les défaisant à l’aide d’une cuillère en bois. Porter à ébullition et laisser mijoter pendant 30 minutes. Avec un mélangeur à main, réduire la soupe en purée directement dans la casserole, en laissant de gros morceaux de tomate (au goût) – j’aime bien quand elle est chunky. Assaisonner de sel et de poivre, au goût. Pour une touche de gourmandise, ajouter un filet d’huile d’olive ou de crème.


Crème de champignons

Ma soupe préférée à vie! Quand j’étais plus jeune et je ne savais pas cuisiner, je me préparais très souvent des boîtes de soupes Campbell aux champignons. J’avais vite appris que cette soupe était bien meilleure préparée avec du lait plutôt qu’avec de l’eau. Et je mettais moins de lait qu’indiqué sur la boîte, comme ça c’était plus crémeux. Je me trouvais pas mal bonne. Mais aujourd’hui, ma recette est bien meilleure. :-)

  • 1 livre (454 grammes) de champignons, nettoyés et tranchés

  • 1 c. à soupe de beurre

  • 2 c. à soupe d’échalotes françaises, émincées

  • 2 c. à soupe de farine

  • 2 tasses de bouillon de poulet

  • 1 tasse de crème 15 %

  • Sel et poivre, au goût

Au robot culinaire, hacher grossièrement les champignons. Dans une casserole, faire sauter l’échalote dans le beurre à feu moyen. Ajouter les champignons et les faire sauter, jusqu’à ce que leur eau de cuisson se soit complètement évaporée. Ajouter la farine et bien remuer. Ajouter le bouillon de poulet et laisser mijoter pendant 20 minutes. Avec un mélangeur à main, réduire en purée directement dans la casserole. Ajouter la crème; saler et poivrer au goût.

Chaudrée vraiment pleine de palourdes

De la soupe aux patates, comme dit ma plus jeune. Parce que la chaudrée du restaurant, elle ne contient pratiquement juste ça, des patates. Moi, je mets beaucoup plus de palourdes!

  • 6  tranches de bacon, coupées en morceaux

  • 1 oignon, haché

  • 1 tasse de céleri, haché finement

  • 3  boîtes de 5 onces de petites palourdes avec le jus

  • 2 tasses de pommes de terre, coupées en cubes

  • 2 tasses de bouillon de poulet

  • 1 tasse de lait

  • Sel et poivre, au goût

Dans une casserole, faire cuire les tranches de bacon  jusqu’à ce qu’elles soient croustillantes. Ajouter l’oignon et le céleri et cuire jusqu’à ce qu’ils soient translucides. Verser le jus des deux boîtes de palourdes (réserver les palourdes). Ajouter les pommes de terre, le bouillon de poulet et le lait. Porter à ébullition. Réduire le feu et laisser mijoter environ 20 minutes en remuant à l’occasion, jusqu’à ce que les pommes de terre soient tendres. Ajouter les palourdes et remuer; assaisonner de sel et de poivre, au goût.

chaudree


Bonne soupe!
 

Tous les blogues Cuisine

Derniers billets

St-Patrick et les trois patates

Le 14 mars 2017 par Mme Carrée

Bonne fête des Mères!

Le 06 mai 2015 par Marie-Michelle Garon

Mon dernier billet...

Le 04 mai 2015 par Saskia Thuot

Le mot de la fin

Le 28 avril 2015 par Josée Bournival

Chez Schwartz

Le 23 avril 2015 par Marie-Michelle Garon

Archives

Vous aimerez aussi