Les bienfaits du gingembre

Auteur
David Nathan
Bienfaits du gingembre

Originaire des Indes, le gingembre fait le bonheur de tous les cuisiniers de ce monde. Mais outre son goût délicieux, il faut savoir que le gingembre médicinal (Zingiber officinale) possède de nombreux bienfaits thérapeutiques. En voici quelques-uns.

  • Améliore la digestion. Plusieurs recherches ont été menées et ont permis de démontrer que le gingembre permet d'entretenir la flore intestinale. Tous comme c'est le cas d'autres épices, le gingembre permet de stimuler la sécrétion de bile et l’activité de différents enzymes digestifs. Il en résulte que la digestion se fait plus rapidement.
     
  • Est un anti-nauséeux (effet antiémétique). Parmi ses bienfaits, on notera la capacité du gingembre à limiter les vomissements, en particulier ceux qui apparaissent avec le mal des transports. Ce serait grâce à ses phénols présents dans la résine que le gingembre aurait cette capacité à désactiver le mécanisme entraînant les nausées.
     
  • Regorge d'antioxydants. On a découvert dans le gingembre une quarantaine d'antioxydants, ces composés qui protègent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres. Il a été prouvé que certains de ces antioxydants résisteraient à la chaleur et seraient donc libérés pendant la cuisson. Cela permettrait d'expliquer que l’activité antioxydante du gingembre cuit augmente.
     
  • Agit sur les inflammations. Les propriétés anti-inflammatoires du gingembre, du moins de certains de ses constituants, ont été mises en évidence depuis longtemps. On trouve parmi ces composés notamment les gingérols, shogaols et les paradols. La consommation de gingembre agirait donc positivement dans la lutte contre les douleurs reliées à l’arthrite. On notera que des études complémentaires à celles déjà menées sont nécessaires avant de conclure à un effet réel et définitif.
     
  • Agit sur les roubles gastro-intestinaux. Le rhizome de gingembre contient des principes actifs qui ont une action sédative sur la muqueuse gastrique. C'est pour cela que la plante est notamment efficace sur les gastrites et les troubles gastro-intestinaux (ballonnements, douleurs abdominales).
     
  • Agit contre le diabète. Selon une récente étude scientifique, il a été démontré qu'il existait un effet bénéfique lié à la consommation de 3 g de poudre de gingembre pendant 8 semaines chez des individus atteints de diabète de type 2. L'extrait de gingembre diminuerait en effet les valeurs de glycémie à jeun en plus d’améliorer la résistance à l’insuline.
     
  • On accordera par ailleurs au gingembre des vertus tonifiantes et une action anti-bactérienne.
     
  • Un aphrodisiaque naturel? Une des vertus que l'on attribue souvent au gingembre est celle d'être un puissant aphrodisiaque. Si la réputation de la plante est grande pour dynamiser la vie intime des amoureux, on ne trouve en réalité aucune étude scientifique sérieuse qui vient la corroborer.

Sources:
https://sante-medecine.journaldesfemmes.fr/faq/27802-gingembre-bienfaits-pour-la-sante https://www.futura-sciences.com/sante/questions-reponses/nutrition-sont-vertus-gingembre-1644/ https://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=gingembre_nu https://www.lepoint.fr/sante/idee-recue-n-8-le-gingembre-est-aphrodisiaque-14-02-2013-1627183_40.php

Vous aimerez aussi

Les plus récents