Les étapes à suivre pour construire sa terrasse

Construire soi-même sa terrasse n'est pas si compliqué. Il faut simplement bien planifier son projet pour être capable de prévoir le maximum de détails. Voici l'inventaire des trucs à penser avant de vous mettre à l'oeuvre.

Consulter la municipalité

Il est primordial d'aller voir les responsables de votre municipalité avant de vous mettre à ériger vos plans puisque vous devez connaître les règlements concernant la construction de ce genre de structure.

Quelques questions à poser :

  • À quelle hauteur de terrasse avez-vous droit?
  • Quelle est la distance de la ligne médiane à respecter entre vous et le voisin?

Il est aussi probable que vous deviez vous procurer un permis pour la construction de votre terrasse. La ville vous tiendra au courant.

Faire un plan

Prendre le temps nécessaire pour planifier tout type de projet, c'est aussi s'assurer d'éliminer les mauvaises surprises.

Il faut tout d'abord faire un plan en fonction d'un projet qui sera le plus sécuritaire possible, confortable, intime, si telle est votre volonté. Vous pouvez bien sûr dessiner le plan sur papier, mais pour vous rendre vraiment compte des limites de la surface sur laquelle vous désirez construire, je vous conseille de dessiner les limites de votre emplacement avec de la corde au sol. Vous aurez une meilleure idée de ce que ça va donner au final par rapport aux limites du voisinage, entre autres. Vous aurez aussi les grandeurs précises pour calculer les matériaux dont vous avez besoin.

Vous pourrez ensuite vous servir du plan que vous avez élaboré sur papier, des dimensions que vous avez calculées au sol afin de calculer les matériaux que vous aurez à acheter. Ainsi organisé, vous n'aurez pas besoin de faire d'aller-retour incessants entre chez vous et le quincailler. Vous pourrez aussi tout vous faire livrer d'un coup.

Les bases du plancher

Vous pouvez choisir de mettre 12, 16 ou 24 pouces de distance entre chaque solive de plancher. Plus votre surface est grande, plus l'espace entre les solives doit être courte afin d'assurer une bonne stabilité à votre sol. Lorsque vous n'êtes pas certain de ce que ça prend comme distance entre chaque solive, je vous conseille de mettre 16 pouces de distance, qui demeure le standard. Cette distance se calcule à partir du centre du 1er morceau de bois (1 ¾ de pouce) jusqu'au centre de l'autre morceau de bois.

Les planches du plancher

Il vous faut déjà penser à la disposition des planches du plancher. Les préférez-vous parallèles, perpendiculaires ou diagonales par rapport à votre maison? Cette décision déterminera dans quel sens vous faites la base du plancher. Les solives du plancher doivent être posées à l'inverse des planches qui viendront se poser dessus. Vous pourrez aussi déterminer si vous désirez une terrasse à un ou plusieurs niveaux.

Quelle largeur de planches voulez-vous pour votre plancher? 1'' X 4''? 1'' X 6''? 2'' X 4'' ou 2'' X 6'', qui sont plus solides parce que plus épaisses? Il est à noter que plus votre terrasse est grande, plus il est important de privilégier des planches épaisses. Votre choix peut aussi être dicté par un souci d'esthétisme, selon vos goûts.

Ancrée ou non à la maison?

Désirez-vous que votre terrasse soit complètement indépendante de votre maison (auto-portante) ou quelle y soit accrochée (ancrée)? Le soutien de votre structure sera influencé par cette décision. Si vous décidez de l'ancrer à votre demeure, il faudra prévoir des tire-fond pour fixer les bases de votre terrasse dans les solives de votre maison.

Les accessoires

Déjà à cette étape, vous pouvez penser aux accessoires. Avez-vous envie de mettre des boîtes à fleurs sur votre terrasse, un mur en treillis, des escaliers à un ou plusieurs niveaux, une rampe, une pergola?... Pour les rampes, établissez d'avance le design que vous voulez leur donner. Voulez-vous y intégrer du treillis, des boîtes à fleurs, voulez-vous en faire plusieurs niveaux?

Le choix des matériaux

Le choix des matériaux sera déterminé par votre désir de durabilité, par votre volonté à l'entretenir, par vos goûts et préférences, bien sûr, mais surtout par votre budget.

Souhaitez-vous du que votre terrasse soit construite :

  • en bois naturel (pin) avec protection à appliquer par la suite (durée de vie d'environ sept ans, mais doit être peint et teint régulièrement)
  • en bois-traité (teinte verte - dure beaucoup plus longtemps que le bois naturel non traité)
  • en cèdre (à l'épreuve de l'eau, pas obligé de le traiter, moins d'entretien, mais plus cher)
  • en fibre de verre
  • en ciment ou béton.

Si vous travaillez avec du bois, pour fixer vos planches, choisirez-vous des vis ou des clous? Les clous sont plus faciles à poser, mais les vis facilitent le travail lorsque vous devez remplacer une planche pourrie ou brisée. Il existe maintenant des vis qui sont de la couleur du bois traité, traitées à l'époxy donc antirouille. Cela évite que le bois pourrisse de façon prématurée.

Vous pouvez aussi trouver sur le marché un système d'ancrage que vous posez sous la terrasse, invisible donc par le dessus. Ce système élimine les vis apparentes et occasionne également moins de trous dans le bois.

La finition

Si vous faites votre terrasse en bois, vous devez penser à la finition que vous utiliserez. Allez-vous prendre un scellant, de la teinture ou de la peinture pour le protéger? La teinture est plus liquide et pénètre à l'intérieur du bois. Le scellant, quant à lui, scelle le bois, comme son nom l'indique, le protègeant ainsi des intempéries.

Cela dit, il existe de la teinture de très bonne qualité qui contient déjà du scellant. Ça vaut la peine de vous renseigner auprès de votre quincailler qui saura vous donner les caractéristiques de chacun des produits et vous aiguiller quant au choix approprié.

Enfin, si vous choisissez de peinturer votre terrasse, sachez qu'elle empêche le bois de respirer et qu'elle s'écale davantage et plus rapidement que la teinture. Cette option demande plus d'entretien. Par contre, vous pouvez vouloir donner un look particulier à votre terrasse en lui donnant des couleurs vives. À ce moment-là, la peinture est un bon choix.

En résumé, voici la liste des matériaux à vérifier avant de commencer. Avez-vous tout ce qu'il faut pour :

  • la fondation
  • la base du plancher
  • le plancher
  • les rampes
  • le contour de finition
  • les escaliers
  • les bacs à fleurs
  • la quincaillerie (incluant : les fers angle d'ancrage, les étriers de poutre, les boulons d'ancrage, le Sonotube pour le ciment, le béton...)

Des plans à acheter

Si vous ne savez pas exactement quel genre de terrasse vous désirez, il existe des livres de plans dans certaines quincailleries qui pourront vraiment vous donner des idées géniales.

Vous y trouverez des plans de terrasse, mais aussi des plans de maison, de balcon, de cabanon, de gazebo... Ils vous fourniront aussi toute la liste des matériaux à acheter selon le plan que vous choisissez.

Ils sont faits pour les gens qui n'ont pas beaucoup bricolé, tout comme pour les rénovateurs expérimentés. Ils indiquent les étapes à suivre de A à Z. Vous pouvez consulter sur place la liste des plans disponibles et ensuite acheter celui qui vous intéresse. C'est vraiment utile!

Allez vite, au travail!

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents

Ailleurs sur le web