5 problèmes courants dans la maison et comment y remédier

Les héros de la réno

Ce ne sont pas toutes les maisons qui répondent parfaitement aux besoins de leurs occupants… Et c’est normal! Les modes changent, les familles évoluent, les gens vieillissent… Même s’il n’existe habituellement pas de solution aussi facile que de repeindre les murs aux problèmes fonctionnels d’une maison, il y a quand même souvent des moyens d’améliorer la situation. Particulièrement si elle devient de plus en plus frustrante et difficile pour les gens qui y vivent au quotidien, au point qu’ils en viennent à se sentir complètement dépassés et pris au dépourvu!

C’est un rendez-vous pour cet automne : l’émission Les héros de la réno, sur les ondes de Canal Vie à partir du mardi 3 septembre 21 h. Un trio de feu composé de l’animateur au grand cœur Mathieu Baron, de l’entrepreneur aguerri Félix Ménard et du designer talentueux Érik Maillé vont venir à la rescousse de propriétaires qui ont de gros travaux de rénovation à réaliser!

Les personnes choisies pour l’émission ont toutes deux points en commun : d’abord, un besoin pressant de réaliser ces rénos, mais également, des circonstances particulières qui les empêchent désormais de les initier ou de les poursuivre. Que ce soit à cause d’une maladie ou d’un imprévu, ce qui devait être un projet réalisable semble soudainement devenu insurmontable… Jusqu’à ce que les héros de la réno entrent en jeu, avec l’aide des proches des propriétaires, pour obtenir des résultats spectaculaires!

Dans chaque épisode, le trio viendra en aide à des propriétaires qui ont besoin d’un gros coup de main pour réaliser des travaux de rénovations dans leur demeure.

Voici quelques-uns des principaux problèmes rapportés par les propriétaires ainsi que des pistes de solution!

1.    Une cuisine trop petite

Il y a quelques décennies à peine, les cuisines étaient beaucoup plus petites – et généralement pas mal moins fonctionnelles - que celles d’aujourd’hui! Ce n’était pas une pièce dans laquelle on souhaitait passer du temps et encore moins se réunir; par ailleurs, la nourriture qu’on y préparait n’était pas (sauf exception) aussi élaborée.

C’est donc une source d’irritation très fréquente chez ceux qui emménagent dans une maison plus ancienne : la cuisine n’est pas assez grande ni assez ouverte! De nos jours, cuisiner est un passe-temps, on aime recevoir ou encore, on souhaite que toute la famille soit près durant la préparation des repas.

 

Ce qu’il est possible de faire :

•    Avec un petit budget : Maximiser l’espace vertical et mettre en place une série de solutions d’organisation : tablettes, crochets et paniers qui permettent de gagner de l’espace. Se départir de tous les objets superflus est également une solution très efficace.
•    Avec un peu plus de budget : Remplacer les armoires du haut pour qu’elles soient plus grandes et qu’elles atteignent le plafond. Parfois, le comptoir peut être remplacé (et sa superficie légèrement augmentée/modifiée) sans avoir besoin d’une rénovation majeure!
•    La solution idéale : Refaire le plan de la cuisine et remplacer celle-ci au complet, souvent en abattant un mur et en installant un ilot. Les aires de vies communes sont ainsi souvent impactées elles aussi.

 

2.    Il manque une chambre

Que ce soit à cause de la famille qui s’agrandit, d’un proche qui vient s’installer ou d’un occupant qui travaille désormais à temps plein à la maison, manquer soudainement d’espace est une situation fréquente! C’est ce qui est arrivé à Joëlle et Maxime, de Montréal, qui seulement deux semaines après avoir emménagé avec leur tout-petit dans une mignonne maison qui avait besoin d’amour, ont appris avec surprise qu’ils attendaient un nouvel enfant! Bien entendu, cette maison ne comportait pas de chambre pour bébé numéro 2 et Joëlle, qui avait déjà vécu une fausse couche, ne pouvait plus du tout mettre la main à la pâte.

 

Ce qu’il est possible de faire :

•    Avec un petit budget : Se servir de paravents ou d’une bibliothèque afin de séparer l’espace pour deux occupants ou deux fonctions différentes.
•    Avec un peu plus de budget : Si la chambre est assez grande, il est possible d’installer des partitions (habituellement temporaires) afin que chacun puisse tout de même avoir son espace.
•    La solution idéale : Créer une nouvelle chambre, soit en refaisant le plan des chambres existantes (qui deviendront plus petites) ou en utilisant un espace moins vital comme le sous-sol.

 

3.    L’entrée n’est pas adaptée

Dans une maison, l’entrée c’est un peu comme la chambre des joueurs : c’est là qu’on se prépare à affronter le monde, souvent tous en même temps. Une entrée trop petite, mal adaptée ou peu fonctionnelle, c’est tellement désagréable au quotidien.

C’est réellement le cas chez Michelle et Rémi, de Mascouche, qui ont 4 garçons très actifs! Afin de faciliter les arrivées et les départs de leur maison, Rémi avait commencé à rénover leur entrée, mais le projet n’a pas tout à fait donné les résultats escomptés. Puis, il a été arrêté lorsque Rémi a appris qu’il souffrait de sclérose en plaques.

 

Ce qu’il est possible de faire :

•    Avec un petit budget : Déposer un petit tabouret, des crochets ainsi que quelques bacs dans lesquels les membres de la famille pourront déposer leurs choses au retour et les retrouver facilement le lendemain matin. Une petite console ou une tablette murale pourront servir à accueillir les clés ainsi que le courrier.
•    Avec un peu plus de budget : Investir dans une garde-robe sur mesure, qui sera ajustée à la pièce et maximisera l’espace disponible.
•    La solution idéale : Prendre de l’espace dans une pièce attenante (par exemple le salon ou le garage) pour faire de l’entrée une véritable pièce fonctionnelle avec de la place pour s’asseoir, une grande garde-robe compartimentée incluant de l’espace pour chacun, du rangement pour les chaussures et bottes, un endroit pour ranger l’équipement de sport ou la poussette, etc.

 

4.    L’accessibilité

Vivre dans une maison qui n’est pas tout à fait accessible, c’est un combat de tous les jours pour de nombreuses personnes, qu’elles soient handicapées, vieillissantes ou convalescentes… Lorsqu’on est en pleine santé, on ne se doute pas de l’ampleur des problèmes liés à la présence d’escaliers, de couloirs trop étroits pour y faire passer un fauteuil roulant ou même… de murs! C’est la réalité de Marie-Ève et d’Alexandre, qui ont dû déménager dans une maison de plain-pied après la naissance de leur fils lourdement handicapé. Même si leur nouvelle demeure leur évite les marches, ses petites pièces fermées la rendent peu fonctionnelle étant donné qu’ils ne peuvent jamais laisser leur beau garçon sans surveillance.

 

Ce qu’il est possible de faire :

•    Avec un petit budget : Relocaliser la personne qui a des besoins particuliers en la changeant de chambre (par exemple, près d’une grande salle de bain, au même niveau que l’entrée). Ajouter des barres d’appui dans la salle de bain.
•    Avec un peu plus de budget : Changer les cadres de porte pour des plus larges, qui sont plus faciles à naviguer en fauteuil roulant. Construire une rampe d’accès à l’entrée.
•    La solution idéale : Repenser le plan de la maison, en créant des corridors plus larges, une cuisine où il est facile de se déplacer, un plan le plus ouvert possible, une salle de bain avec une toilette et une douche adaptées, etc.

 

5.    Un sous-sol non fini

Il s’agit souvent de l’endroit le moins fréquenté d’une maison et pour cause : quoi de plus déprimant qu’un sous-sol non fini? Mais pourtant, il s’agit d’une véritable mine d’or : de l’espace gratuit, accessible et adaptable! Investir un peu de temps et d’argent pour améliorer un sous-sol non fini, c’est toujours une stratégie gagnante.


Ce qu’il est possible de faire :

•    Avec un petit budget : Utiliser au moins le sous-sol comme espace de rangement, par exemple en y installent des tablettes et des étagères ainsi qu’une série de bacs transparents. Ainsi le sous-sol peut au minimum servir à désencombrer les pièces de vie.
•    Avec un peu plus de budget : S’en servir pour certaines fonctions qui ne demandent pas tant d’esthétisme : un gymnase ou un atelier par exemple! Quelques petits changements, par exemple un bon ménage, un meilleur éclairage, un grand miroir et une couche d’époxy sur le plancher peuvent suffire à donner envie d’y passer un peu plus de temps…
•    La solution idéale : Finir complètement le sous-sol et en profiter pour créer des espaces agréables et fonctionnels dont la famille a besoin, que ce soit une chambre supplémentaire, une salle de lavage, une salle de jeu, une pièce pour les hobbys, une salle de bain de plus, etc.

 

Les héros de la réno

 

Pour en apprendre plus sur ces personnes et voir des transformations qui font chaud au cœur, ne manquez pas l’émission Les héros de la réno, disponible sur les ondes de Canal Vie dès le 3 septembre!

 

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents

Ailleurs sur le web