Ménage du garde-robe : des astuces pour réussir

Vêtements sur des cintres

Avec le printemps vient aussi le temps de faire le ménage de la garde-robe. On range graduellement ses vêtements d’hiver (hourra!) et on planifie ses tenues pour la belle saison.

Pour s’y prendre de façon efficace, on doit d’abord et avant tout réviser ses tenues saisonnières. On évitera ainsi les achats impulsifs et l’accumulation de morceaux inutilisés, qui resteront au fond de la penderie…

On a certainement une multitude d’autres activités bien plus intéressantes au calendrier, mais celle-ci s’avérera utile et financièrement rentable. Il ne faut surtout pas voir cette tâche comme une montagne infranchissable. On procède par étape, tout simplement.

Voici des astuces pour un ménage de la penderie réussi.

Étape 1

On met de côté les vêtements exclusivement réservés à la saison hivernale, l’idée étant d’y voir plus clair. On envoie les manteaux qu’on souhaite conserver chez le nettoyeur. On se chargera ensuite de les ranger pour la saison estivale. De cette façon, ils seront prêts à porter lors du retour des jours froids.

Étape 2

On se concentre sur les vêtements et accessoires de la saison à venir seulement. Il ne sert à rien de s’en prendre à la totalité du contenu de sa garde-robe (à moins d’avoir du temps et d’être hyper motivée). Histoire d’y voir plus clair, on peut même ranger dans des bacs tous les vêtements qui ne sont pas utiles pour la saison printanière. C’est d’ailleurs toujours excitant de ressortir ses vêtements rangés il y a quelques mois. On redécouvre sa garde-robe sous un jour nouveau.

Étape 3

On trie en 4 catégories principales : les vêtements à conserver, les vêtements qui nécessitent des modifications, des réparations ou un lavage chez le nettoyeur, les vêtements à donner et, enfin, ceux dont on doit se débarrasser (jeter ou recycler). On n’a pas porté un vêtement ces trois dernières années? On s’en sépare! Ça laissera place à de nouveaux coups de coeur. D’ailleurs, quelques boutiques, comme H&M, donnent un pourcentage de rabais lorsqu’on apporte ses vieux vêtements.

Étape 4

Au fur et à mesure, on prend des notes pour se faire une «liste de magasinage» : on y inscrit ce qui manque en fonction de ses besoins spécifiques de la saison (travail, voyages, conférences, activités sociales, soirées, etc.) et les vêtements qu’on doit remplacer ou renouveler, comme un chemisier classique défraîchi, par exemple.

Étape 5

On prend le temps de replacer vêtements et accessoires de manière un tant soit peu ordonnée : encore une fois, cela permettra d’y voir plus clair et de choisir plus aisément sa tenue du jour lors des matins pressés. On peut même réserver une portion de sa garde-robe aux looks déjà planifiés, ce qui facilitera l’opération habillage lors des matins pressés.

Étape 6

Munie de sa «liste de magasinage», on peut alors débuter ses achats de saison en sachant exactement ce qui manque et ce qu’on cherche.

Rien de tel qu'une garde-robe bien organisée pour faciliter la planification vestimentaire quotidienne!

Vous aimerez aussi

Les plus populaires

Les plus récents

Ailleurs sur le web