L’importance de protéger son enfant sur le web 

Auteur
Nadine Descheneaux
Parent qui prend une photo de son bébé avec son cellulaire

Internet fait partie intégrante de nos vies. Pour s’informer, s’amuser, partager des bouts de nos vies, se lier d’amitié. Mais, parfois, on se dévoile trop. Pire encore, on expose nos enfants sans même y réfléchir. 

Protéger son enfant sur le web, c'est à prendre au sérieux!

Parce qu’on est fier des prouesses de nos enfants, on publie souvent de nombreuses photos d’eux. Les médias sociaux sont souvent aussi une façon de garder contact avec les membres de notre famille. Toutefois, parce qu’il y un écran entre nous et les autres, on a la fausse impression que c’est fait dans l’intimité. Pourtant non! Sur le web, tout ce qu’on publie devient public. Il faudrait lire les conditions d’utilisation des sites sur lesquels on publie. Mais bien peu le font. 

Souvent, on laisse une trace… pour toujours! Même si on supprime notre compte, on ne sait jamais comment les données du site sur lequel on a publié seront protégées dans le futur. Sans compter qu’une capture d’écran est si facile à faire. Ensuite, on perd le contrôle de ce que les autres feront de ce qu’on publie. Une dérape est si vite arrivée. Publier une photo de notre enfant qui fait le clown peut faire sourire les grands-parents, mais si les amis de notre petit tombent sur cette photo, quelques années plus tard, que se passera-t-il? Et si ce sont ceux qui l’intimident déjà à l’école? Peut-être ouvrons-nous trop la porte? D’autant plus que cette trace peut rester longtemps… 

Être un bon citoyen numérique

Nous ne pouvons pas exiger de nos enfants qu’ils soient des citoyens numériques exemplaires si nous ne donnons pas l’exemple. Plusieurs petits gestes peuvent vous aider à préserver votre vie privée et celle de vos enfants sur le web.

  • Apprenez à utiliser les paramètres de confidentialité des sites que vous utilisez. Ne gardez jamais vos publications publiques. Faites des listes pour cibler à qui vous partagez vos photos. Vous pouvez aussi bloquer des utilisateurs ou empêcher que les autres partagent vos propres publications. 
  • Chaque fois que vous désirez publier une photo ou une info sur votre enfant, demandez-vous si vous auriez apprécié que vos parents fassent la même chose à votre âge. Créez-vous une « nétiquette » familiale (ou personnelle) pour mieux choisir ce qu’on publie… ou non! 
  • Toujours demander la permission aux personnes sur une photo avant de la publier. Ne les identifiez pas sans leur accord. Votre enfant ne devrait pas se retrouver sur le web sans permission. 
  • Ne mettez pas une photo de vos enfants sur votre photo de profil qui se retrouve souvent dans les moteurs de recherche.
  • N’acceptez pas toutes les demandes d’amitié. 
  • Faites un ménage dans vos publications sur vos réseaux sociaux. Vous ne pouvez pas tout effacer complètement, mais vous réduisez les risques de mauvaise utilisation. Vous pouvez rendre certaines publications « privées ».   
  • Soyez alerte et stoppez votre habitude de partager des données confidentielles. 
  • Ayez des mots de passe sécuritaires et ne les partagez pas à d’autres personnes. Fermez votre session après chaque utilisation. Changez vos mots de passe régulièrement. 

Consultez la section JEUNES du site de la Commission d’accès à l’information du Québec pour trouver des pistes de discussion et d’actions… avec ou sans vos enfants. 

 

Sur le même sujet

Les plus récents