Tout savoir pour préparer l'Halloween 2019!

Tout savoir pour préparer l'Halloween 2019

Comment préparer l'Halloween 2019? Cette fête et sa ribambelle de monstres et créatures effrayantes sont à nos portes... Mais peut-être avez-vous quelques questions concernant le déroulement de la fête. Il y a plein de petits détails auxquels on ne pense pas toujours... Voici quelques réponses aux interrogations les plus fréquentes.

Le budget

Combien investir pour l’Halloween?

Ici, il faut tenir compte de vos moyens financiers, bien évidemment, mais aussi de votre intérêt pour cette fête. Certaines personnes attendent l’Halloween avec impatience pendant toute l’année et décorent leur maison dès le début du mois d’octobre. D’autres se contentent de trouver ou fabriquer un costume le dernier jour avant la fête pour leurs enfants... Il n’y a pas de règle pour fêter l’Halloween. De plus, contrairement à certaines autres fêtes (comme Noël, par exemple), celle-ci se célèbre (ou non) dans un cadre purement familial et amical et personne autour de vous ne s’attend à recevoir un cadeau. Vous pouvez donc y aller selon votre propre envie!

Où acheter les décos, costumes et bonbons d’Halloween?

Encore une fois, tout dépend de vous, mais il faut savoir que les magasins à 1 $ offrent un énorme choix d’articles de décoration d’Halloween à petits prix. Vous pourriez littéralement transformer votre porche pour aussi peu que 20 $ avec des toiles d’araignées géantes, des lampions effrayants, des membres arrachés et autres babioles dégoutantes. Ayez tout de même une réflexion par rapport à ce que vous achetez. Si vous réutilisez vos décorations année après année, il n’y a pas de réel problème, mais s’il y a plusieurs éléments qui se retrouvent dans les poubelles, il faut peut-être y mettre un frein. Vous pouvez également confectionner des décorations à partir de ce que vous avez déjà chez vous, par exemple, des lanternes dans des pots Mason.


Pour les bonbons, il est généralement avantageux de faire vos provisions dans les épiceries, qui proposent à cette époque de l’année de gros paquets de sucreries emballées individuellement. Si vous n’êtes pas du genre à paniquer et à faire les choses à la dernière minute, vous pouvez aussi acheter vos bonbons le jour même de la fête : la plupart des articles sont déjà réduits à 25 ou 30 %.

Enfin, pour les costumes, sachez que le prix des tenues commerciales varie de 15 à 50 $ environ, selon le style et les magasins. Toutefois, il est possible de confectionner soi-même des costumes inoubliables pour une fraction de ce prix.

Et si on ne souhaite pas débourser?

Nous connaissons tous des personnes qui refusent de fêter l’Halloween et leurs raisons sont variées : parfois, c’est une question de coutumes; d’autres fois, c’est à cause de convictions religieuses ou éthiques et d’autres fois encore, c’est pour ne pas entrer dans la frénésie commerciale de la fête. Toutes ces raisons sont légitimes et personne n’est obligé de débourser un seul dollar.

Vous pouvez néanmoins décider de fête l’Halloween sans débourser le moindre dollar. Vos enfants pourront confectionner leur propre costume avec les divers vêtements que vous avez déjà ou ils feront des échanges avec les cousins, cousines et amis. Il en va de même avec les décorations qui peuvent être créées à partir de matériel que vous avez déjà. Il n’y a que pour les bonbons que vous n’aurez pas le choix de débourser, mais encore là, rien ne vous oblige à ouvrir votre porte lors de la soirée de l’Halloween.

Les costumes d’Halloween

Quel genre de costume d’Halloween pour quel enfant?

Généralement, tous les enfants en âge de célébrer l’Halloween sauront très bien vous faire comprendre en quoi ils souhaitent se déguiser! Ici encore, il n’y a pas de règle fixe, même si on s’entend généralement pour dire que les très jeunes enfants ne portent pas de costumes vraiment effrayants et sanglants. Tout est permis. Allez-y avec les goûts de vos enfants, tout simplement.

Peut-on fabriquer soi-même le costume d’Halloween?

Oui, oui et oui! C’est même une excellente façon de s’amuser en famille et de se créer des souvenirs inoubliables avec vos enfants.

Les bonbons d’Halloween

Combien de sortes achète-t-on?

Il existe des paquets de bonbons mélangés, parfaitement appropriés à la fête. Pour savoir quelle quantité de sucreries débourser, il faut tenir compte de l’achalandage de votre quartier. Un petit truc pour en avoir une idée : comptez le nombre de maisons décorées dans votre rue. Si elles sont nombreuses, vous pouvez vous attendre à recevoir beaucoup de visites. S’il n’y en a qu’une ou deux, vous avez de grandes chances de ne pas écouler votre stock.

Quels sont les plus populaires?

On s’entend pour dire que les minis barres chocolatées en tout genre sont les grands favoris des jeunes (et de leurs parents). Mais il y a aussi les suçons et les bonbons à la gélatine... Par contre, on se demande bien pourquoi les fameux bonbons durs à la menthe se retrouvent systématiquement dans les sacs...

Vous pouvez aussi viser l’originalité, plutôt que la quantité. Il existe des bonbons de toutes sortes et pourtant, lorsque les enfants vident leur sac, ils sont pour la plupart similaires. Ils sont donc des plus heureux de trouver le bonbon qui diffère de tous les autres. Alors si vous êtes passionnés des friandises, laissez-vous aller!

En gros ou en paquets individuels?

Il est recommandé d’acheter des bonbons qui sont emballés dans de petits sachets individuels. Il y a des raisons hygiéniques évidentes : personne ne pose ses doigts directement sur les bonbons! Si possible, choisissez aussi des bonbons dont la liste d’ingrédients est affichée sur les emballages individuels, afin d’éviter tout problème chez un jeune qui serait sujet aux allergies.

Que faire avec les bonbons d’Halloween qui nous restent si personne ne passe à notre porte?

Si vous vous retrouvez à la fin de la soirée avec une montagne de sucreries, vous avez plusieurs choix : tous les manger pour vous consoler que votre fête n’ait pas eu le succès espéré (maux de cœur à prévoir), apporter les bonbons dans une école ou un centre communautaire du quartier, ou encore en faire profiter vos collègues du bureau.

La tournée du quartier

À quel âge commence-t-on à passer aux portes?

On voit parfois des bébés qui ne savent pas encore marcher déambuler dans leur poussette avec un joli costume de souris ou de chien... Mais il est évident que ces enfants ne comprennent rien à la fête et ce sont surtout les parents qui profitent ici de leur droit à faire la tournée des maisons! Les enfants de 2-3 ans qui sont capables de marcher quelques coins de rue et de demander eux-mêmes leurs bonbons peuvent commencer à profiter du bonheur de passer de porte en porte. C’est d’ailleurs à cet âge que la magie est à son maximum! Assurez-vous cependant qu’ils ont bien compris que les bonbons ne seront pas avalés en une seule soirée et surtout pas avant d’être passé au tri afin de vérifier qu’ils sont consommables.

Seul ou accompagné?

Jusqu’à 11-12 ans, il est préférable de toujours accompagner vos jeunes, à moins que vous n’habitiez dans une zone rurale et particulièrement tranquille où tout le monde se connait. Toutefois, même lorsqu’ils sortent sans adultes, les jeunes devraient toujours rester en groupe et être visibles par les automobilistes en tout temps.

Quelle est la meilleure heure pour commencer la tournée?

Généralement, on conseille de commencer à passer l’Halloween vers 18 h 30, quand il fait sombre et que tout le monde a terminé de souper. Dans tous les cas, on ne sonne qu’aux portes dont les citrouilles décoratives sont éclairées : c’est le signal qui prouve que les habitants des lieux sont prêts à vous accueillir et qu’il leur reste des bonbons.

La sécurité à l’Halloween

L’Halloween peut être une source d’inquiétude pour certains parents. En effet, en une seule soirée, les enfants font ce qui leur est interdit tous les autres jours de l’année : sortir quand il fait sombre, parler à des inconnus, accepter des gâteries de ces personnes... Il est normal de vouloir assurer la sécurité de nos jeunes pendant cette fête. Voici donc un petit résumé des règles élémentaires de sécurité à l’Halloween :

  • Porter des vêtements visibles dans le noir, ou à défaut des bandes rétroréfléchissantes.
  • Ne jamais courir dans la rue.
  • Rester sur les trottoirs.
  • Traverser les rues aux passages pour piétons.
  • Rester dans les quartiers les plus achalandés : on évite les ruelles et les raccourcis.
  • Ne pas laisser les enfants jouer avec les citrouilles illuminées et les chandelles.
  • Ne jamais entrer chez un inconnu.
  • Les enfants assez âgés pour faire la tournée sans leurs parents devraient toujours rester en groupe de 2-3 personnes minimum.
  • S’assurer que les costumes ne sont pas dangereux, par exemple : qu’ils ne trainent pas au sol, pouvant causer une chute.
  • Ne pas commencer à manger des bonbons avant d’être arrivé à la maison et de les avoir triés.
  • Apporter une lampe de poche.

Une Halloween zéro déchet?

Le sort de la planète nous préoccupe et nous voudrions tous diminuer la quantité de déchet que nous produisons. Les fêtes apportent toutefois leur lot de réflexions. Il est pourtant possible de célébrer en tendant vers le zéro déchet. Évidemment, sur certains aspects, par exemple les friandises, les solutions sont peu nombreuses. Vous pouvez à tout le moins éviter d’utiliser des petits sacs en plastique pour regrouper les bonbons qui sont déjà emballés. Pour la décoration, il est relativement facilement de s’abstenir d’acheter ce qui est en plastique ou jetable. Vous n’avez besoin qu’un peu d’imagination et de temps. Il en va de même pour les costumes qui peuvent être fabriqués, réutilisés, échangés, etc. Vous devez plutôt modifier vos habitudes et ne pas vous ruer dans les magasins. Mais cela est propre à chacun. Il faut se soucier du sort de notre planète, tout en continuant de célébrer les fêtes qui nous procurent des moments de bonheur avec notre marmaille.

 

 Et vous, comment fêterez-vous l’Halloween cette année?

Les plus récents