Les jeux qui ne nécessitent rien à faire pendant la quarantaine

Auteur
Canal Vie
3 avril 2020
Enfant beigne

Nous manquons parfois d'idées pour divertir les enfants lorsqu'ils n'ont pas d'école. Mais il existe une panoplie d'activités à faire à l'intérieur auxquelles on ne pense pas souvent et qui sont d'une simplicité désarmante. Voici donc quelques jeux qui ne nécessitent rien de plus qu'un peu de débrouillardise... et d'imagination!

 

1. Bac de riz

À défaut de pouvoir jouer dans le sable, on utilise un grand bac de plastique dans lequel on ajoute une quantité suffisante de riz. Ce bac devient ainsi un «carré de sable»... réinventé. Il est donc possible de jouer dans ce riz avec des pelles, des verres, des petits camions, etc.

Les enfants ADORENT ce jeu original et surtout, aucunement salissant pour les mains. Un petit coup de balai à la fin de l'activité sera peut-être nécessaire, mais le plaisir sera sans contredit au rendez-vous! Veuillez toutefois noter que ce jeu exige des règles de sécurité pour les enfants de moins de deux ans.

 

2. Pâte à modeler

Tout le monde adore jouer avec de la pâte à modeler. Ce jeu fait appel à notre imagination, d'autant plus qu'il est si agréable de «mettre les mains à la pâte!» C'est encore plus amusant lorsqu'on la fabrique soi-même, car on peut choisir sa couleur. La recette est très simple :

  • 2 c.à thé (10 ml) d'huile
  • 1 tasse (250 ml) de farine tout usage
  • 1/2 tasse (125 ml) de sel
  • 1 tasse (250 ml) d'eau
  • 2 c. à thé (10 ml) de crème de tartre
  • Colorant alimentaire


Faire chauffer l'huile et ensuite, ajouter tous les ingrédients. Faire cuire 3 minutes jusqu'à ce que la pâte épaississe. Laisser refroidir la pâte à modeler sur du papier ciré.

 

3. Déguisement

Voici une activité tellement amusante! Il n'y a pas qu'à l'Halloween qu'il est permis de se déguiser! Tentez d'accumuler de vieux vêtements, accessoires, souliers, bijoux et entreposez le tout dans un grand bac en plastique.

Quand l'humeur est à la rigolade, on sort les déguisements! Il est possible, de plus, d'initier un thème, par exemple, le thème «chapeau» où tous doivent se trouver ou se confectionner quelque chose à se mettre sur la tête. Pourquoi ne pas inventer une petite pièce de théâtre allant de pair avec les personnages de ce grand bal costumé? Enfin, on se prend en photo afin d'immortaliser ce moment cocasse!

 

4. Cabanes de couvertures

Les enfants adorent se construire de petits endroits propres à eux où ils aiment se réfugier et se sentir en sécurité. On sort alors les couvertures et on se fait des maisons... dans la maison! Il suffit d'accaparer une des pièces de notre logement pour y accrocher des draps ou des couvertures un peu partout, que l'on fixe grâce à des pinces ou des objets lourds.

On crée alors un tout autre décor, un endroit tout nouveau dans la maison, réservé uniquement à ces concepteurs, bien évidemment! Et puis, pourquoi ne pas faire une journée «spéciale» où on a la permission d'y passer la nuit? Un peu de camping intérieur, bien au chaud, est un concept original. Il est toujours confortable de dormir... sous les couvertures!

 

5. Jeu de devinettes sur les personnalités publiques

On met des petits papiers dans un pot sur lesquels le nom d'une personnalité connue est inscrit. Chacun pige un nom et, sans le regarder, se le colle dans le front ou dans le dos. Par des questions, chaque personne tente de connaître la personnalité qu'il ou elle a pigée.

Les autres participants ne peuvent répondre que par «oui» ou par «non». C'est la première personne qui trouve son personnage qui remporte la partie. Ce jeu est agréable autour de la table, lors des repas ou pendant une soirée où les sujets viennent parfois à manquer...

 

6. Les petits papiers

Ce jeu ressemble un peu au jeu précédent. Il se joue à partir de 3 personnes et en équipe.

  • Chaque participant assis autour de la table a cinq minutes pour écrire, sur des petits bouts de papier, plein de noms de gens connus, soit des personnalités publiques ou des gens connus de l'entourage des participants : un voisin, un ami... 
  • Dans le laps de temps assigné, chaque joueur écrit le plus de noms possible. Il se peut que quelqu'un pige votre personnage et tente de vous le faire deviner, ce qui vous facilitera la tâche, bien sûr!
  • Quand les cinq minutes sont écoulées, les participants déposent leurs papiers dans un bol commun.
  • L'équipe 1 commence et doit, en deux minutes, tenter de faire deviner le plus de personnalités possible en donnant des indices à son ou ses partenaires. Il faut préciser qu'il est interdit d'utiliser l'alphabet comme source d'indice, du style : le prénom commence avec la première lettre de l'alphabet.
  • Quand les deux minutes sont écoulées, c'est à l'équipe 2 de continuer la joute et ainsi de suite.
  • Quand un participant a réussi à deviner un mot, il conserve le papier. La partie se termine quand le bol de papiers est vide.
  • L'équipe gagnante est bien sûr celle qui a réussi à deviner le plus de personnalités.

 

7. Faire des dessins dans le dos

On dessine, avec le doigt, un dessin «imaginaire» dans le dos de son partenaire et celui-ci doit deviner ce que l'on dessine. Ce jeu semble facile, mais ce n'est pas aussi évident que cela puisse paraître. De plus, le tracé du doigt dans le dos est un geste dont la sensation est assez agréable!

 

8. Faire un gribouillage et essayer d'en faire un dessin

On fait un gribouillage sur une feuille et une deuxième personne doit tenter, en utilisant son imagination, de transformer ce gribouillis en dessin. C'est drôle et ça fait appel à notre imagination!

 

9. Cuisiner

Pourquoi ne pas aider papa ou maman à cuisiner? On apprend les rudiments de l'art culinaire tout en ayant la possibilité de goûter à son oeuvre par la suite. De petites recettes simples sont suggérées sur Internet ou dans tout bon livre de recettes : biscuits, soupes, omelettes ou sandwichs, en sont quelques exemples.

Encore une fois, il est possible, ici aussi, d'initier une journée thématique, par exemple : «Aujourd'hui, c'est la journée bleue!» On s'habille ou on se déguise en bleu, on dessine ou on fait du bricolage bleu et on mange... bleu!

Un peu de colorant alimentaire dans notre recette de muffins aux bleuets et ça y est! On joint l'utile à l'agréable et qui sait, en encourageant la créativité et en développant le goût de nos jeunes, peut-être cuisineront-ils pour nous un jour!

 

10. Un peu de lecture

Il a été dit par plusieurs que la lecture n'est pas assez présente chez nos jeunes qui préfèrent trop souvent passer leur temps devant un écran de télévision ou d'ordinateur. Or, il est important, en tant que parent, d'inciter nos enfants à la lecture.

Tout d'abord, une petite visite à la bibliothèque s'avère être une activité très agréable. Ainsi, on s'y procure toutes sortes de livres : bandes dessinées, livres de bricolage, livres d'illustrations, livres de musique, livres de recettes ou d'histoire. Bref, il y en a assurément pour tous les goûts et tous les âges!

 

11. Bricoler et dessiner

Pour se donner de bonnes idées de bricolage ou pour dessiner, on peut consulter le site de Tête à modeler . On y retrouve toutes sortes de suggestions pour occuper nos journées, tel que des jeux d'origami, des idées pour bricoler une tortue avec une coquille de noix, fabriquer un miroir en papier mâché, un masque, une carte de souhaits ou un chapeau.

On peut aussi y trouver plusieurs images à colorier. Il suffit de pouvoir les imprimer et le tour est joué! Ce site est complet, simple à utiliser et débordant d'activités adaptées à tous les âges.

 

12. Chanter

On ressort nos vieux livres de musique et on apprend à nos enfants nos chansons d'enfance! Si on a un piano à la maison, des flûtes, des tambours, ou tout instrument de musique, hé bien, on s'accompagne de ceux-ci!

Amusez-vous bien!
 

Plus d'activités en famille

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents

Ailleurs sur le web