Réorienter sa carrière durant la pandémie

Auteur
Marie-Ève Laforte
28 mai 2020

Vivre un choc et un changement de routine complet comme la pandémie de COVID-19 que nous traversons présentement, ça bouscule bien des choses. Ça permet souvent de réaliser quelles sont les véritables priorités dans sa vie, ainsi que de se poser plusieurs questions. Certains décideront probablement de se séparer, certains plutôt se diront que c’est le temps d’habiter ensemble… Certains souhaiteront peut-être déménager, pour avoir plus d’espace ou un certain accès à la nature. 

Et puis plusieurs autres gens vont peut-être remettre leur carrière ou leur métier en question! Et il y a de nombreux facteurs liés à ceci : le taux de chômage élevé présentement, le bouleversement profond de l’économie, les changements dans la manière dont s’effectuera désormais le travail (à court et même à moyen terme en tout cas), la fluctuation rapide de la demande pour les travailleurs dans certaines industries… 

Que ce soit par choix, par «appel» d’une autre vocation ou plutôt par «obligation»… Et si vous profitiez de la situation actuelle pour vous réorienter? Voici quelques pistes de réflexion pour vous aider.

 

Faire le point

En temps normal, il est facile d’être pris dans un tourbillon de stress et d’obligations, et de ne pas vraiment se rendre compte que notre travail ne nous rend pas heureux. La première étape de la démarche, c’est toujours de faire le point et de se poser des questions sur son emploi et sa carrière. Cette démarche est facilitée par la situation actuelle, qui remet déjà beaucoup de choses en question. 

 

Alors : avez-vous l’impression d’être à la bonne place? 

Est-ce que la pandémie vous fait particulièrement apprécier les avantages de votre emploi ou encore vous fait plutôt réaliser que vous n’êtes pas bien?

Que recherchez-vous exactement de votre emploi ou de votre carrière? Et : l’avez-vous présentement?

Pensez-vous qu’un changement d’emploi ou de carrière pourrait vous aider à y parvenir, par exemple en vous donnant plus de sécurité financière, un meilleur équilibre travail-famille, plus de flexibilité, etc.?

 

Ces questions sont parfois inconfortables, mais pourtant tellement nécessaires. Hermania Ibarra, professeure à la London Business School et spécialiste des changements de carrière, affirme même que «prendre une pause de réflexion est non seulement crucial pour raviver la concentration et la motivation, mais également pour soutenir le processus cognitif qui nous permet de nous développer à notre plein potentiel[1]

 

Pour tout lire sur la COVID-19, c'est ici.

 

Une question d’industrie?

Certains secteurs d’emploi ou industries sont beaucoup plus durement touchés que d’autres par la pandémie de COVID-19 ainsi que par les nouvelles règles de distanciation sociale. Pour les travailleurs de cette industrie, par exemple le tourisme, la restauration ou l’événementiel, il se peut que le chemin de la reprise soit très long et ardu. Pour ces personnes, souvent déjà au chômage à l’heure actuelle, les perspectives d’emploi risquent d’être peu reluisantes pour les prochains mois, voire les prochaines années.

Pour ces personnes, la meilleure question à se poser, reste : aimez-vous réellement votre emploi et votre champ d’expertise? Si vous continuez à être passionnés et que vous avez de la difficulté à envisager de faire quoique ce soit d’autre, ça peut valoir la peine de poursuivre et d’essayer de «tenir le coup». Les emplois seront peut-être plus rares, mais pour les personnes qui le veulent vraiment, il y a (presque) toujours des moyens de gagner sa vie : cumuler différents petits contrats pendant un certain temps ou accepter des tâches connexes, par exemple. 

Par contre, si votre emploi ne vous passionnait guère et que vous réalisez qu’il ne vous manque même pas pendant la pause actuelle, c’est peut-être un signe qu’il serait temps de vous tourner vers autre chose! Particulièrement quelque chose de plus stimulant.

 

Les nouveaux besoins

Au sein de cette pandémie, il y a aussi certains secteurs qui cherchent désespérément des employés! C’est le cas par exemple du système de santé, avec de nombreux nouveaux avantages annoncés récemment par le gouvernement provincial

D’autre secteurs sont en forte croissance en ce moment, tentant rapidement de s’ajuster aux besoins causés par la pandémie, le confinement, le travail à distance, etc. En voici quelques-uns : les commerces de détail essentiels, le secteur bancaire et financier (particulièrement la planification financière), le service à la clientèle, les télécommunications, le secteur manufacturier, la technologie et les médias[2].

 

Quelques conseils

Si vous souhaitez initier un changement de carrière, c’est important de comprendre qu’il s’agit d’un processus, qui ne se réglera pas nécessairement du jour au lendemain. Une transition plus ou moins longue est tout à fait possible, pour vous permettre de vous adapter à une nouvelle réalité et de continuer à remplir vos obligations.

L’important, c’est de faire des petits pas vers votre but, par exemple :

 

  • En parler avec vos proches, pour clarifier vos pensées et essayer d’envisager des avenues
  • Renouer avec des contacts qui pourraient vous aider, ou encore en établir de nouveaux
  • Développer, selon vos propres moyens, des nouvelles compétences ou des nouveaux intérêts
  • Faire vos «devoirs» : sur les carrières envisagées, sur le côté financier, sur la réalité de l’emploi, etc.
  • Explorer différentes possibilités, plutôt que de mettre l’accent sur une seule
  • Garder votre CV à jour
  • Consulter un orienteur ou un coach de carrière (à distance) pour vous aider à y voir plus clair. 

 

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents

Ailleurs sur le web