Manger local : pourquoi choisir le bio d’ici?

Auteur
Maude Carrier
Une famille assemblée autour d'une table à l'heure du déjeuner

Présenté par Québec Bio

Comprendre et connaître la provenance de ce qui se trouve dans notre assiette au quotidien prend une importance grandissante pour faire des choix qui correspondent à nos valeurs et nos préoccupations, tant en santé qu’en environnement.

Une chose est certaine, favoriser les aliments bio d’ici est toujours une excellente idée, puisque le bio d’ici, c’est moins de contaminants dans l’environnement et, par conséquent, dans les aliments. Comme les normes bio interdisent l’utilisation des engrais et pesticides chimiques de synthèse, choisir le bio d’ici constitue un principe de précaution applicable autant en environnement qu’en santé. 

Pour mieux comprendre ce qu’est un aliment bio, tout le travail derrière sa production et tous les bienfaits qui en découlent, suivez le guide!

Qu’est-ce qu’un aliment bio

Un aliment dit «bio» est issu d’un mode de production réglementé, dont le fondement repose sur la protection de l’environnement. En bio, on a recours à des pratiques soucieuses de la qualité des écosystèmes, comme la rotation des cultures, et à une fertilisation basée sur les matières organiques, les composts et les engrais verts. 

Les normes biologiques interdisent l’utilisation de substances synthétiques, dont les pesticides et les engrais chimiques, qui peuvent nuire à la vitalité des sols et à la qualité des cours d’eau.  En bio, on nourrit le sol,qui à son tour nourrit les plantes, pour produire des aliments sains et savoureux.

Dans le cas des viandes biologiques, on favorise des périodes d’élevage plus longues plutôt que l’usage de stimulateurs de croissance. De plus, les animaux possèdent l’espace nécessaire à leur bien-être et reçoivent une alimentation 100% bio. Tous ces facteurs contribuent à donner des viandes goûteuses, avec une texture ferme et fibreuse.

Faire confiance à l’appellation «bio»

Comment avoir l’assurance que l’aliment que nous consommons est réellement bio? Sachez qu’au Québec, des inspecteurs sont mandatés par des organismes de certification indépendants pour visiter les entreprises qui produisent les aliments bio. Une fois sur place, ceux-ci vérifient les registres et les installations, analysent les produits, valident les conditions d’élevages et les techniques d’agriculture utilisées. 

Ne s’improvise pas agriculteur ou éleveur en bio qui le veut! La production et la transformation des aliments biologiques du Québec s’appuient sur un cahier de normes qui interdit d’avoir recours aux pesticides et engrais chimiques de synthèse, aux organismes génétiquement modifiés (OGM), aux antibiotiques, aux stimulateurs de croissance, aux colorants artificiels et aux agents de conservation synthétiques. Ce processus rigoureux qui suit l’aliment de la terre à la table fait en sorte que l’on peut se fier aux garanties du bio au Québec. 

En magasin, vous reconnaîtrez les aliments biologiques grâce à la mention «biologique» sur le panneau principal de l’emballage du produit, plus le sceau d’un organisme de certification, comme Ecocert ou Québec Vrai. Quant aux fruits et légumes, observez le code de l’aliment qui débute par le chiffre 9.  Dans plusieurs supermarchés ou épiceries, on retrouve parfois une section réservée à ce type de produits.

Manger bio d’ici régulièrement

Contrairement à la croyance populaire voulant qu’il soit difficile d’acheter des aliments bio québécois, il existe maintenant une belle variété de produits bios d'ici et ils sont disponibles dans vos épiceries préférées. Près de 3 000 entreprises du Québec produisent, transforment et mettent en marché 10 600 produits bios locaux, frais ou préparés au Québec. Pourquoi s’en passer! 

Avec une grande quantité sur le marché, nos produits bio sont plus accessibles que jamais. Bien entendu, plus les consommateurs en demandent et plus les possibilités d’en retrouver sur les marchés augmentent.  

En achetant des produits bio locaux, nous donnons un signal clair aux producteurs, transformateurs et distributeurs alimentaires pour qu’ils continuent d’augmenter l’offre de ce type de produits au Québec.

Manger bio québécois, c’est non seulement être conscient que ce qui se trouve dans notre assiette est bon pour nous, mais c’est aussi encourager les entreprises de chez nous à continuer leurs bonnes pratiques biologiques ou à emboîter le pas dans cette direction. 

Repérez l’étiquette «bio» et assurez-vous de la provenance des produits lors de vos prochaines courses et contribuez ainsi à une économie locale écoresponsable. Pour plus de renseignements sur les aliments bios, les points de vente et les entreprises associées à la campagne Le bio d’ici, on a raison d’en parler!, visitez le site de QuébecBio.

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents

Ailleurs sur le web