Résumé des mesures gouvernementales – COVID-19

Auteur
Michel-Olivier Marcoux
20 juillet 2020
Argent canadien

L’impact qu’a le coronavirus va au-delà des problèmes de santé alors que de nombreux travailleurs et entreprises sont incertains quant à leur avenir financier. Pour pallier à la situation, les gouvernements fédéral et provincial ont mis en place des mesures afin de venir en aide à ceux touchés par la pandémie de COVID-19. Afin d’aider à s’y retrouver, nous vous présentons un petit guide pratique de l’aide disponible pour vous aider financièrement, au moment d’écrire ces lignes (16 juillet 2020).

 

Prestation canadienne d’urgence (PCU)

Le gouvernement de Justin Trudeau a mis en place une prestation imposable de 2 000$ par mois (jusqu’à une durée maximale de 6 mois) afin de venir en aider aux travailleurs qui ont dû cesser de travailler en raison de la COVID-19. Cette aide est pour les personnes qui n’ont pas la possibilité de recevoir un congé payé ou toute autre forme de revenu comme c’est le cas pour les travailleurs autonomes. Bien important de noter qu’il n’est pas possible de recevoir cette prestation en plus de l’assurance-emploi.

  

Assurance-emploi

L’assurance-emploi n’est évidemment pas une nouvelle mesure qui a été mise en place en raison de la situation actuelle. Toutefois, plusieurs travailleurs n’ont jamais eu besoin d’y avoir recours et ne connaissent pas bien le fonctionnement. Cette prestation est donc offerte aux personnes ayant perdu leur emploi sans être responsables et qui ont travaillé le nombre d’heures requis d’un emploi assurable au cours de la dernière année. De façon générale, on peut s’attendre à recevoir 55 % de notre salaire habituel, jusqu’à un maximum de 573 $ par semaine.

  

Production des déclarations d’impôts

L’Agence du revenu du Canada ainsi que Revenu Québec ont aussi fait leur part en repoussant la date limite pour produire sa déclaration d’impôts pour les particuliers au 1er juin 2020. L’aspect qui donne un encore plus grand répit est le fait que tout solde dû suite à une déclaration pour l’année 2019 est reporté au 1er septembre de cette année, et ce, sans pénalité. De plus, les travailleurs autonomes n’auront pas à payer l’acompte provisionnel du 15 juin avant le 1er septembre.

 

Retrait minimum FERR

Autre mesure d’assouplissement autant adopté par Québec qu’Ottawa est de diminuer de 25 % le montant minimal obligatoire à retirer en 2020 pour les personnes possédant un fonds enregistré de revenu de retraite (mieux connu sous son acronyme : FERR). Cela a pour objectif de limiter l’impact que le marché boursier a sur les investissements des retraités. Les gouvernements ont bien compris qu’en temps de baisse de marché, il est important de limiter ses retraits et attendre que ça remonte.

 

Pour tout lire sur la COVID-19, c'est ici.

 

Prestation canadienne pour étudiants (PCUE)

Afin d’aider les étudiants de niveau postsecondaire et ceux qui sont nouvellement diplômés, mais qui n’ont pas droit à la PCU et qui ne peuvent pas travailler suite à la pandémie, le gouvernement fédéral a mis sur pied une aide financière. Les personnes éligibles recevront 1 250$ par mois pour la période de mois à août.

 

Report de remboursement d’une dette d’étude

Une bonne nouvelle a été annoncée pour les personnes ayant une dette d’étude puisque pendant six mois à partir de la fin mars, il n’y aura aucun paiement requis et les intérêts ne seront pas accumulés. La période d’amortissement sera simplement prolongée de six mois par les institutions financières.

 

Subvention salariale d’urgence pour les employeurs

Un autre groupe de personne grandement affecté par la COVID-19 est celui des entrepreneurs qui voient leurs revenus diminués. Afin d’aider, le gouvernement du Canada a annoncé que les employeurs ayant vu leurs revenus diminués de 15 % pour le mois de mars 2020 et de 30 % pour les mois d’avril et mai de la même année suite à la pandémie pourraient obtenir une subvention atteignant 847 $ par employé de façon hebdomadaire pendant 12 semaines. Le but est d’encourager les entreprises, peu importe leur taille, à garder leurs employés en fonction et ne pas les mettre à pied.

 

Outre les gouvernements, plusieurs institutions et organismes ont également mis la main à la pâte. Les villes de Québec et Montréal ont décidé de reporter le paiement des taxes foncières, Hydro-Québec a prolongé le moratoire hivernal des interruptions de service et même les grandes banques canadiennes se sont engagées à fournir une flexibilité accrue à leurs clients. Comme on peut voir, plusieurs mesures importantes ont été mises en place pour aider à la situation exceptionnelle à laquelle nous faisons face.

Les mesures gouvernementales énoncées plus haut ne sont qu’une partie de tous les programmes annoncés par les deux paliers de gouvernement. Pour plus d’information, visitez les sites Internet du gouvernement du Canada et du Québec.

 


Michel-Olivier MarcouxPrésident de Gestion de patrimoine ASF, Michel-Olivier Marcoux est chroniqueur à la télévision et à la radio, en plus de collaborer dans divers médias. En 2018, il remporte le prix Conseiller de la Relève pour le conseiller financier âgé de moins de 40 ans s’étant le plus démarqué. Il est titulaire d’une maîtrise en Science de la finance de la prestigieuse Villanova University aux États-Unis et est également coauteur du livre Investir en 2012, auteur du livre INVESTIR paru en 2016 et plus récemment auteur du livre «Investir pour assurer son avenir» paru en 2019.

 

 

 

 

Coronavirus - Bannière 400x200 standard image

 

Combien ça coûte bannière

 

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents

Ailleurs sur le web