Le «protocole d’austérité familial» pour ré-équilibrer ses finances

Auteur
David Descôteaux
Portefeuille avec de l'argent

Lorsque j’ai publié mon livre D’endetté à millionnaire avec Ian Sénéchal, un chapitre qui a beaucoup plu aux lecteurs était celui sur le «protocole d’austérité». En gros : on veut tous contrôler nos dépenses et gérer nos finances comme il faut, mais bien des gens détestent faire un budget. C’est ennuyeux à mourir, et plusieurs ne le suivront tout simplement pas de toute façon. Le budget fonctionne surtout pour les gens qui sont naturellement disciplinés, et qui aiment ça. Et ce n’est pas le cas pour tous.   

Pour les autres, le «protocole d’austérité» peut les aider à les ramener sur le droit chemin, et ce de façon simple. Permettez-moi donc de vous partager quelques passages inspirés de notre livre sur cet espace, car je crois que le moment est parfait pour vous initier au protocole, compte tenu du fait que la plupart d’entre nous dépensent moins depuis quelques semaines

Savoir quand réagir

La santé financière, c'est comme le maintien d’un poids santé. On sait tous comment faire, et plusieurs personnes y arrivent malgré une discipline irrégulière. Quand ils s’empiffrent pendant les vacances de Noël et prennent 10 livres, ils rangent les crottes de fromage et le Baileys et vont se défoncer au gym. En finances personnelles, ça devrait être pareil. Pas obligé de suivre un budget chaque semaine pour atteindre vos buts. Il faut juste connaître les limites à ne pas dépasser, et savoir quand réagir. 

Quand doit-on déclencher le protocole? En lisant ces lignes, si vous avez un solde impayé sur vos cartes de crédit qui date de plus d'un mois, vous devez déclencher le protocole sur-le-champ. Si vous n'avez pas constitué de fonds d'urgence, vous devez déclencher le protocole. S'il y a maintenant plus de deux ans que vous n’avez n'as pas épargné, même si vous n'avez pas de dettes, vous devez déclencher le protocole. 

À l’opposé, si vous n’avez pas de dettes à fort taux d'intérêt (plus de 6 %), si vous avez déjà un fonds d'urgence pour couvrir trois mois de dépenses et que, finalement, vous réussissez à épargner, pas besoin de déclencher le protocole immédiatement. Mais sitôt que ces conditions ne sont plus respectées, le protocole doit se déclencher.

Ensemble, vous devez établir la loi martiale qui sévira sous votre toit le temps que le protocole sera activé. Voici quelques idées :

LORSQUE LE PROTOCOLE D'AUSTÉRITÉ FAMILIAL EST DÉCLENCHÉ, AUCUN MEMBRE DE LA FAMILLE NE DOIT :

  1. Manger au restaurant
  2. Acheter un morceau de vêtement, à moins d'en remplacer un usé ou trop petit pour les enfants
  3. Louer un film
  4. Aller au cinéma
  5. Acheter une application sur son téléphone
  6. Acheter de l'alcool
  7. Sortir dans les bars
  8. S'offrir une gâterie
  9. Acheter de la loterie (c'est une dépense en passant, pas un plan de retraite)
  10. Acheter des choses inutiles dans les dépanneurs
  11. Voyager

 

Visitez la section « COMBIEN ÇA COÛTE? » pour en connaître plus sur les finances personnelles. 

 

Le but ici est simple : ramener le compte bancaire en haut de la limite imposée. Aussi, il faut instaurer une discipline absolue. Il faut aussi que ça fasse mal : «No pain, no gain!» De cette façon, les membres du groupe vont apprendre à faire plus attention naturellement. 

Une fois l'objectif atteint, il est important de se récompenser en groupe. Vous venez d'atteindre une victoire. Pourquoi pas un bon souper au restaurant en famille? 

Ensuite? Vous vivez normalement. Tant que votre compte de banque reste en haut de la limite, pas de souci. 

L’épargne, dans tout ça? 

Quand vous déclenchez le «protocole d'austérité familial», vous pouvez temporairement interrompre les prélèvements automatiques pour l'épargne sur votre paye. En effet, à quoi bon mettre de l'argent dans ses REER si on a été obligé de mettre 5000 $ sur une carte de crédit à 19 % d’intérêt? Les dettes à taux d’intérêt élevé sont le junk food de la finance personnelle. Et il est impossible d’épargner si vous trainez ce genre de dettes.  

Toutefois, avant de lever le protocole d'austérité et de recommencer à respirer, assurez-vous d'avoir recommencé les prélèvements pour l'épargne à long terme. Il faut que vous stabilisiez vos finances avec ces prélèvements, sinon, vous allez déclencher le protocole tous les 6 mois et ce n'est pas le but. Ici, allons-y avec une règle simple: vous devriez avoir un prélèvement automatique sur votre chèque de paye d’au moins 10 % de vos revenus bruts pour bien préparer votre retraite. Moins que cela, ça ne s’appelle pas de l’épargne à long terme. Ça s’appelle faire semblant d’épargner pour se donner bonne conscience. On appelle ça mentir à soi-même.

Alors voilà. Vous n’aimez pas budgéter? Essayez le «protocole d’austérité» pour faire changement. Et ce, autant aujourd’hui que lorsque les choses seront de retour à la normale et que vos revenus seront plus élevés.


David DescôteauxDavid Descôteaux est chroniqueur et journaliste économique depuis plusieurs années. Il est aussi l'auteur du best-seller en finances  personnelles "D'endetté à millionnaire" et d'une série de livres pour enfants sur l'économie et la finance

 

 

 

 

 

 

Combien ça coûte bannière

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents

Ailleurs sur le web