Éclaircissement sur le fameux CÉLI !

Auteur
Michel-Olivier Marcoux
16 juin 2020
Gros plan sur des pièces d'or empilées à la main sur fond vert flou.

Comment fonctionne le CÉLI?

Le CÉLI est le dernier né des véhicules d’investissement qui offre un avantage fiscal. Créé en 2009 par le gouvernement fédéral, le CÉLI est une très bonne façon d’accumuler de l’épargne et gagne vraiment à être connu. Malheureusement, selon un sondage effectué en 2015, un Canadien sur deux ne comprend pas bien le CÉLI. Et même si ce sondage date déjà de quelques années, parions que ce n’est pas tellement mieux aujourd’hui au niveau de sa compréhension. 

Qu'est-ce qu'un CÉLI?

Jeune couple assis qui regarde leur compte

Photographee.eu/Shutterstock

Le CÉLI est un type de compte dans lequel on place de l’argent. Contrairement aux actions, aux obligations, aux fonds communs de placement et aux FNB, un CÉLI n’est pas un produit financier. Le rendement dépend donc de ce qu’on investit au sein de ce compte. 

À quoi servira l’argent dans le CÉLI?

La beauté du CÉLI, c’est que l’argent qu’on y investi servira à pratiquement n’importe quel projet que l’on peut avoir. On peut l’utiliser pour la mise de fonds d’une maison, pour un voyage, pour mettre de l’argent de côté pour des rénovations et même pour sa retraite. Comme on peut voir, ce ne sont pas les options qui manquent. De nombreuses personnes utilisent aussi le CÉLI pour leur fonds d’urgence ainsi que pour les acomptes provisionnels dans le cas des travailleurs autonomes.

Quels sont les avantages du CÉLI?

Contrairement au REÉR, le CÉLI ne permet pas de réduire son salaire imposable. Toutefois, tout l’argent qu’on y investit sera libre d’impôt. D’où l’acronyme CÉLI : Compte d’épargne libre d’impôt. Cela veut donc dire que tous les dividendes et distributions qu’un placement peut effectuer seront libres d’impôt et lorsque l’on disposera de nos placements en CÉLI, il n’y aura pas de revenu d’intérêt ou de gain en capital à payer. Un avantage assez important puisque tout l’argent investi en CÉLI sera net dans nos poches. On aime ça! 

C’est pour qui le CÉLI?

Jeune couple africain assis sur le canapé calcul de la facture

Andrey_Popov/Shutterstock

Le CÉLI est accessible à toute personne de 18 ans ou plus possédant un numéro d’assurance social. Il est particulièrement intéressant pour les travailleurs autonomes et les jeunes investisseurs aux études ou qui n’ont pas encore un revenu important (comparativement au REÉR). Toutefois, le CÉLI reste très utile même pour les personnes qui ne tombent pas dans ces catégories en raison de la facilité à utiliser l’argent qui y est investi sans avoir à payer de l’impôt.

Quel est le maximum que je peux cotiser à mon CÉLI?

Le maximum qu’il est possible de cotiser dépend de vos cotisations non utilisées. Ce qui signifie que toutes les années où vous aviez 18 ans et plus et que vous possédiez un NAS,  vous aviez droit à un certain motant de cotisation. Par exemple en 2009, le montant était de 5 000$ par année et il été augmenté au fil des années. Peu importe le salaire que vous faisiez ou votre âge, il s’agit du même montant pour tous. Il n’y a donc pas de date limite pour cotiser au CÉLI. Si vous êtes en retard de 10 ans dans vos cotisations, il n’est pas trop tard pour maximiser votre espace CÉLI.

Des collègues de l’équipe d’affaires se réunissent pour discuter d’un nouveau projet de stratégie commerciale, de financement et de comptabilité.

Freedomz/Shutterstock

Un autre avantage du CÉLI est que si jamais vous investissez de l’argent et que vous décidez de le retirer totalement (ou uniquement une partie ) à un moment donné, vous pourrez remettre exactement ce que vous avez retiré l’année calendrier suivante sans impact sur le maximum que vous pouvez cotiser.
Concrètement, cela signifie que si vous investissez 5 000$ aujourd’hui et que dans quelques années ça vaut 6 000$ et que vous décidez de retirer ce même montant pour réaliser un projet, l’année suivante vous pourrez réinvestir ce 6 000$ dans votre CÉLI sans pénalité.

Où trouver le montant maximum que je peux cotiser à mon CÉLI?

Afin de trouver votre limite CÉLI, vous devez vous renseigner auprès de l’Agence du revenu du Canada soit par téléphone ou en ligne en vous connectant à Mon Dossier. Il est important de faire attention au montant qui peut être indiqué puisque l’information n’est mise à jour qu’une fois en début d’année par le gouvernement alors il se peut que ce ne soit pas toujours exact. Vous pouvez donc vérifier avec l’ARC et également auprès de votre conseiller financier si toutes vos contributions CÉLI ont été faites avec ce dernier.

Comme on peut le voir, le CÉLI comporte plusieurs avantages intéressants et mieux s’y retrouver vous permettra de profiter davantage de ce véhicule d’investissement!
 

Michel-Olivier MarcouxPrésident de Gestion de patrimoine ASF, Michel-Olivier Marcoux est chroniqueur à la télévision et à la radio, en plus de collaborer dans divers médias. En 2018, il remporte le prix Conseiller de la Relève pour le conseiller financier âgé de moins de 40 ans s’étant le plus démarqué. Il est titulaire d’une maîtrise en Science de la finance de la prestigieuse Villanova University aux États-Unis et est également coauteur du livre Investir en 2012, auteur du livre INVESTIR paru en 2016 et plus récemment auteur du livre «Investir pour assurer son avenir» paru en 2019.

 

 

 

Bannière combien ça coûte

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents

Ailleurs sur le web