Comment fonctionne le REÉR?

Auteur
Michel-Olivier Marcoux
REER

Le fameux REÉR. Tous le connaissent, mais peu le comprennent réellement. Pourtant, c'est un outil essentiel à la retraite pour une grande partie de la population. Pour aider à vous orienter, quoi de mieux qu'un petit guide pratique des questions qui reviennent le plus souvent par rapport au REÉR.

 

C'est quoi un REÉR?

Un REÉR c'est un véhicule d'investissement dans lequel on place de l'argent. Ce n'est pas un produit financier comme tel, c'est seulement un type de compte dans lequel les produits financiers se trouvent. On peut comparer le REÉR comme étant le bol de chips et les produits financiers (des actions, obligations, fonds communs de placement et FNB) comme étant les chips. Le REÉR est simplement un contenant qui procure des avantages fiscaux pour les investisseurs.

 

À quoi servira l'argent dans le REÉR?

L'objectif principal du REÉR (qui est un acronyme) est d'aider les Canadiens à épargner pour leur retraite d'où le nom complet : Régime Enregistré d'Épargne Retraite. Il existe également deux autres façons d'utiliser votre REÉR. Le premier est le Régime d'Accession à la Propriété (ou le RAP) qui permet aux premiers acheteurs de retirer de l'argent de leur REÉR pour s'acheter un domicile. L'autre est le Régime d'Encouragement à l'Éducation Permanente (ou le REEP) qui a pour but d'aider les personnes qui désirent retourner aux études. Dans les deux cas, vous devrez réinvestir le montant retiré sur quelques années pour utiliser ultimement l'argent pour votre retraite.

 

Quels sont les avantages du REÉR?

Le REÉR permet de réduire votre salaire imposable et du même coup diminuer votre facture fiscale. De plus, vous n'avez pas besoin de payer de l'impôt sur les dividendes et les distributions de vos placements. Vous n'aurez qu'à payer de l'impôt au moment de retirer votre REÉR . Vous retardez donc l'impôt à payer au gouvernement pendant plusieurs années!

 

C'est pour qui le REÉR?

Le REÉR est pour tous les particuliers qui ont un revenu imposable. Il n'y a pas d'âge minimum ou de salaire plancher pour avoir droit d'y cotiser. Il devient toutefois plus avantageux (comparativement au CÉLI) pour les personnes salariées gagnant un salaire brut annuel d'environ 50 000$ ou plus.

 

Quel est le maximum que je peux cotiser à mon REÉR?

Le maximum que vous pouvez cotiser par année équivaut à 18 % de votre revenu gagné (jusqu'à un montant maximal établit par le gouvernement) auquel s'additionne les cotisations restantes des années précédentes.

 

Visitez la section « COMBIEN ÇA COÛTE? » pour en connaître plus sur les finances personnelles. 

 

Où trouver le maximum que je peux cotiser à mon REÉR?

Pour trouver le maximum que vous pouvez cotiser, vous devez consulter votre dernier avis de cotisation que vous avez reçu du gouvernement fédéral. Vous trouverez l'information dans l'encadré nommé « État du maximum déductible au titre des REER/RPAC ».

 

Combien devrais-je contribuer à mon REÉR?

La question n'est pas simple et varie énormément d'une personne à l'autre. L'idéal est consulter votre comptable ainsi que votre conseiller financier pour voir combien ils vous suggèrent de cotiser selon ce que vous pouvez contribuer. Il est certain que si ce le REÉR est avantageux dans votre situation, l'idéal ce serait de maximiser vos cotisations chaque année, mais évidemment c'est plus facile à dire qu'à faire!

 

Quelle est la date limite pour cotiser à mon REÉR?

La date limite pour cotiser à votre REÉR est 60 jours suivant la fin d'une année calendrier. C'est donc dire qu'il vous est possible de contribuer tout au long d'une année à votre REÉR ainsi que les 60 premiers jours de l'année suivante. C'est une période assez longue alors n'attendez pas à la dernière minute pour faire votre contribution!

 

Maintenant que vous connaissez les réponses à toutes ces questions, plus rien ne vous arrêtera d'utiliser le REÉR à son plein potentiel afin de vous assurer une retraite confortable!


Michel-Olivier MarcouxPrésident de Gestion de patrimoine ASF, Michel-Olivier Marcoux est chroniqueur à la télévision et à la radio, en plus de collaborer dans divers médias. En 2018, il remporte le prix Conseiller de la Relève pour le conseiller financier âgé de moins de 40 ans s’étant le plus démarqué. Il est titulaire d’une maîtrise en Science de la finance de la prestigieuse Villanova University aux États-Unis et est également coauteur du livre Investir en 2012, auteur du livre INVESTIR paru en 2016 et plus récemment auteur du livre «Investir pour assurer son avenir» paru en 2019.

 

 

 

 

Combien ça coûte bannière

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents

Ailleurs sur le web