La Bourse est-elle affectée par l'actualité?

Auteur
Michel-Olivier Marcoux
Bourse

Dans une ère où le président américain, Donald Trump, peut annoncer des mesures économiques importantes sur Twitter et que les nouvelles sont à la télévision et sur nos téléphones 24 heures sur 24, il est normal de se demander à quel point l'actualité peut affecter le cours des marchés boursiers. À quel niveau ces nouvelles ont un impact sur notre épargne investie en actions, en fonds mutuels ou en fonds négociés en Bourse?

 

Alors l'actualité peut impacter ou non la Bourse?

Il serait faux de dire que ces nouvelles n'ont aucun impact sur le marché boursier. Prenons par exemple, quand la Grèce était sur le bord de faire faillite et qu'on ne parlait que de ça dans les nouvelles; c'est sûr qu'il y a eu des conséquences. La Bourse était beaucoup plus volatile et donc elle montait et descendait plus qu'à l'habitude. À l'époque plusieurs étaient inquiets que ça puisse causer une nouvelle récession économique.

Toutefois, cet impact n'a été que de courte durée. Après un certain temps, les gens se sont rendu compte que la Grèce ne représentait qu'une infime partie de l'économie mondiale. De plus, le fait que ce pays d'Europe éprouvait de la difficulté à rembourser ses dettes n'avait pas vraiment d'impact sur une compagnie située, par exemple, au Canada et qui tire ses revenus également au pays. C'est lorsqu'on a réalisé cela que le tout est rentré dans l'ordre.

La preuve : en 2010 alors que les gens craigraient que la crise financière de la Grèce ne se répande à travers l'Europe, le S&P/TSX, qui est l'indice de référence qui indique en gros comment se porte l'économie Canadienne, a tout de même connu une hausse importante de 17,6 %. C'est donc dire que malgré qu'il y ait eu une importante incertitude au cours de l'année qui a pu faire peur à certains, la Bourse a quand même bien fait.

 

Tout est une question d'économie

Évidemment, certaines nouvelles peuvent avoir un impact à plus long terme sur la Bourse, mais la plupart du temps ce n'est pas le cas. Ce qui affecte réellement la performance des placements en Bourse, c'est simplement l'économie. Une économie forte avec des entreprises qui augmentent leurs profits année après année et un taux de chômage bas sont seulement certaines des raisons qui affectent positivement la Bourse. Il en existe plusieurs et ce sont ces facteurs qui influencent réellement la variation sur actions à la Bourse.

Il faut également faire la part des choses et réaliser qu'il arrive plus régulièrement qu'on puisse lire ou entendre aux nouvelles que les marchés boursiers connaissent une baisse importante. C'est normal, c'est la base même de l'actualité : on y parle beaucoup plus de mauvaises nouvelles que de bonnes. Quand on y pense, il y a plus de journées positives à la Bourse que de négatives, sinon personne ne ferait jamais d'argent et on n'y investirait pas notre retraite. On entend simplement moins parler des journées positives probablement parce que c'est moins choquant et moins vendeur.

 

Personne ne peut prédire où s'en va la Bourse

Autre aspect important à mentionner est qu'une mauvaise nouvelle économique, ne veut pas nécessairement dire que le marché boursier va connaitre une baisse. Il se peut que le contraire se produise. Il faut donc être vigilant et ne pas essayer de synchroniser le marché en vendant tout avant que ça baisse puisque si ça monte à la place, vous allez vous retrouver dans une situation fâcheuse. Rappelez-vous, personne ne peut prédire où s'en va la Bourse alors n'essayez pas de prédire l'imprévisible. Concentrez-vous sur le long terme et écoutez les conseils de votre conseiller financer qui est là pour vous ramener à l'ordre en cas de panique.

J'ajouterais également qu'il pourrait être avantageux de ne pas consulter les rendements de ses placements trop régulièrement. C'est souvent ce qui fait que certains investisseurs se mettent à stresser et à faire des erreurs qui peuvent s'avérer coûteuses!

 


Michel-Olivier MarcouxPrésident de Gestion de patrimoine ASF, Michel-Olivier Marcoux est chroniqueur à la télévision et à la radio, en plus de collaborer dans divers médias. En 2018, il remporte le prix Conseiller de la Relève pour le conseiller financier âgé de moins de 40 ans s’étant le plus démarqué. Il est titulaire d’une maîtrise en Science de la finance de la prestigieuse Villanova University aux États-Unis et est également coauteur du livre Investir en 2012, auteur du livre INVESTIR paru en 2016 et plus récemment auteur du livre «Investir pour assurer son avenir» paru en 2019.

Sur le même sujet

Les plus récents