Pour une période des devoirs et leçons qui se déroule dans le plaisir

Auteur
Succès Scolaire
Un petit garçon qui fait ses devoirs

Cris. Larmes. Combat sans fin. C’est votre lot quotidien quand vient le temps de faire les devoirs et leçons? Et si on vous disait que c’était possible que tout se passe dans le plaisir et la bonne humeur…

Une question de routine

Une routine bien établie sécurisera votre enfant et vous évitera bien des «Non, je veux aller jouer. Tantôt, les devoirs.» Bien sûr, cette routine doit tenir compte de plusieurs éléments :
-    Votre horaire de travail;
-    Le moment où votre enfant est le plus concentré;
-    Les activités culturelles, sportives et artistiques de tous les membres de la famille.

Par exemple, si vos enfants ont des activités parascolaires plusieurs soirs par semaine, il se peut que le meilleur moment pour étudier et faire leurs devoirs soit la fin de semaine. Ou bien, disons que votre coco est trop fatigué le soir, mais qu’à son réveil, il est en pleine forme et qu’en plus, il prend l’autobus seulement à 8 h pour se rendre à l’école. Il pourrait donc travailler dans ses livres le matin.

Vive le lâcher-prise!

Oui, la routine est essentielle. Non, il ne faut pas céder au moindre «Ça ne me tente pas ce soir.» Mais certains soirs, rien ne fonctionne. Liam a toussé toute la nuit dernière et ne s’endure pas ce soir. On laisse tomber : ça ira à demain. Sophie s’est chicanée avec sa meilleure amie et est trop chamboulée pour faire ses devoirs. On prend plutôt le temps de la consoler et de l’aider à trouver une solution. Lucas s’énerve chaque fois qu’il n’épelle pas comme il le faut un mot de vocabulaire, alors que ce n’est pas dans ses habitudes. On passe directement à ce qu’il préfère : les maths.

Eh oui, parfois, la solution, c’est d’arrêter de s’acharner. Tout comme les adultes, les enfants aussi peuvent avoir une mauvaise journée. Dans ce temps-là, un bon bain chaud, une histoire lue collé-collé et un coucher tôt représentent la meilleure option.

À bat la monotonie

Après avoir passé une longue journée à l’école, la dernière chose dont a envie votre enfant, c’est de se sentir encore à l’école le soir venu. De plus, étudier ses leçons de la même façon, jour après jour, devient vite monotone. Et si on mettait un peu de piquant?
-    Utiliser du papier de couleur et des crayons-feutres;
-    Écrire sur les vitres avec des feutres lavables pour fenêtres;
-    Réciter ses tables sur un rythme entraînant;
-    Apprendre ses mots de vocabulaire en utilisant les lettres du Scrabble, en traçant dans le Jell-O ou en jouant en ligne avec l’Exercice de vocabulaire d’Alloprof;
-    Jouer au professeur : l’enfant explique les notions à l’étude à un parent et ce dernier pose des questions;
-    Réviser pour un examen en créant un jeu-questionnaire où le parent est l’animateur et l’enfant le participant;
-    Jouer à des jeux de société (Trésor du pirate Boom, Make 7…) ou en ligne (Fin Lapin, Slice Fractions, Sushi Monster…) pour apprendre ses tables.

En terminant, mentionnons qu’on recommande généralement d’éliminer les sources de distraction comme la télévision, la radio, l’ordinateur, etc. Mais… il y a un mais… certains enfants se concentrent plus facilement lorsqu’ils bougent. Alors si le vôtre apprend mieux ses leçons en dribblant, faisant la planche, des redressements assis ou peu importe, pourquoi pas?

 

Pour aller plus loin :
Devoirs et leçons avec un enfant TDA/H – guide de survie des parents

 

Logo de Succès scolaireCet article est une collaboration de Succès Scolaire, une entreprise vouée à la réussite scolaire des élèves des niveaux primaire, secondaire et collégial. Elle offre des services d’aide aux devoirs, de rattrapage scolaire et d’enrichissement. Succès Scolaire donne aussi des cours d’été et propose un programme de préparation aux examens d’admission du secondaire.

 

Les plus populaires

Ailleurs sur le web