Les spécialistes présents dans les écoles pour aider votre enfant

Auteur
Canal Vie
Les spécialistes présents dans les écoles pour votre enfant

Votre enfant éprouve des difficultés à l’école? Il peut compter sur une panoplie de spécialistes qui œuvrent dans le milieu scolaire. Toutefois, selon les écoles, leur disponibilité varie énormément. Certains spécialistes y sont seulement à temps partiel, d’autres sur demande pour des situations particulières.

Comment savoir vers qui vous devez vous tourner? Les intervenants de l’école sauront vous diriger vers les professionnels qui pourront venir en aide à votre enfant. Voici quels sont ces spécialistes et quels types d’aide ils peuvent apporter.

L’orthopédagogue

L’orthopédagogue a pour tâche de dépister, d’identifier et d’évaluer les difficultés et les troubles d’apprentissage scolaire dans le domaine du langage parlé et écrit, du raisonnement logico-mathématique et du développement psychomoteur.

Il conseille l’enseignant dans ses interventions pédagogiques auprès des élèves qui manifestent des difficultés d’apprentissage, en plus d’apprendre aux étudiants à lire, à écrire et à raisonner au moyen de techniques plus personnalisées.

C’est également à lui qu’incombe la tâche d’établir des programmes d’études adaptés aux besoins individuels des élèves et à fournir l’aide nécessaire aux parents.

Chaque orthopédagogue doit maintenir à jour le dossier de l’élève et le référer à d’autres spécialistes, au besoin.

Consultez l'Association des orthopédagogues du Québec pour plus d'information.

L’orthophoniste et l’audiologiste

L’orthophoniste veille au dépistage, au diagnostic, au traitement et à la prévention des troubles de la parole, de la voix, du langage et des diverses fonctions de communication. Il a notamment pour tâche de développer des programmes d’intervention afin de prévenir et traiter ces troubles.

Il intervient parfois en milieu scolaire pour adapter des interventions aux besoins spécifiques d’un élève.

L’audiologiste, quant à lui est le spécialiste de l’audition. Ce professionnel évalue le degré de carence auditive chez l’enfant et les symptômes connexes, dont la perte d’équilibre. C’est lui qui suggèrera les correctifs appropriés pour que l’enfant entende mieux à l’école. Il y va de son apprentissage. Il est toutefois rarement présent dans les écoles du Québec, mais il peut être référé aux parents afin de trouver la source d’une certaine problématique chez un enfant.

Consultez l’Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec pour plus d'information.

Le psychoéducateur

De formation universitaire, comme son prédécesseur, le psychoéducateur effectue des évaluations cliniques, élabore des plans d’intervention, conçoit et anime des programmes adaptés aux besoins de l’élève qui présente des troubles de comportements importants.  Il a pour mission de proposer des solutions propres à chaque problème rencontré. Il fait le lien entre l’élève, les professeurs et la direction dans le but d’aider l’étudiant à fonctionner adéquatement en classe. 

Cet éducateur est également la personne ressource au moment de la réintégration d’un élève provenant d’un service spécialisé en classe régulière.

Consultez l’Ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec pour plus d'information.

L’éducateur spécialisé

Le rôle de l’éducateur est similaire au rôle du psychoéducateur, toutefois, il ne peut pas réaliser des évaluations cliniques. C’est souvent le spécialiste le plus présent dans le milieu scolaire.

L’éducateur spécialisé intervient auprès des élèves aux prises avec diverses difficultés liées au comportement, ou ayant des déficiences intellectuelles, physiques, visuelles et auditives. Selon sa définition de tâche, il accompagne les étudiants qui ont certains problèmes d’apprentissage et de comportement, une déficience physique ou un retard de développement. Il peut aussi, dans certains milieux, participer à l’enseignement des techniques de communication, comme le braille ou la langue des signes.

· Il travaille en collaboration avec les enseignants et les autres professionnels qui doivent intervenir directement auprès des élèves présentant des difficultés d’apprentissage, des difficultés d’adaptation et des troubles du comportement;

· Il soutient l’enseignant afin d’assurer un environnement propice aux apprentissages;

· Il participe à l’élaboration et à l’application du plan d’intervention et détermine des moyens à prendre pour atteindre les objectifs;

· Il évalue l’atteinte des objectifs, participe à l’évaluation du plan, rédige des rapports d’évolution;

· Il élabore, organise et anime diverses activités éducatives, culturelles, ludiques ou sportives afin de développer des habiletés sociales, cognitives, psychomotrices, de communication, d’estime de soi, d’affirmation et de résolution de problèmes et de conflits;

· Il observe les situations et intervient auprès d’élèves en réaction avec leur environnement;

· Il utilise des techniques d’intervention pouvant favoriser le retour au calme et à l’ordre, lors de crise;

· Il accompagne les élèves dans leur démarche de modification de comportement;

· Il collabore avec la DPJ, intervenants externes (CLSC, policier, etc.) en cas de besoin.

Consultez l’Association des éducatrices et éducateurs spécialisés du Québec pour plus d'information.

L’ergothérapeute

À l’école, l’ergothérapeute a pour mission d’évaluer divers aspects de la productivité de l’élève, principalement sur les aspects physiques, socioculturels et émotionnels.

Il évalue généralement l’élève en difficulté au chapitre de :

- la motricité fine
- l’aspect sensoriel;
- la perception visuelle;
- les habiletés cognitives.

En cas de besoin, il établira alors un programme d’apprentissage pour aider l’étudiant à corriger les problèmes rencontrés et à mieux performer à l’école. Il le conseillera également pour qu’il reprenne confiance en lui et en ses capacités.

Consultez l’Ordre des ergothérapeutes du Québec pour plus d'information.

Le psychologue scolaire

Le psychologue scolaire a pour mandat d’accompagner un enfant dans la réussite. Il intervient à la demande d’un enseignant qui constate des troubles de comportement, des problèmes d’apprentissage ou de la tristesse chez l’enfant. Les parents peuvent également solliciter son intervention.

Le psychologue scolaire rencontre l’enfant et obtient les confidences de ce dernier, soit verbalement, soit à l’aide d’outils, dont le dessin.

Les parents doivent également collaborer au traitement qui, en général, ne dure que quelques semaines, ou quelques mois.

Consultez l’Ordre des psychologues du Québec pour plus d'information.

Le conseiller en rééducation

Selon la définition de tâche officielle, le conseiller en rééducation veille notamment à la prévention, au dépistage, à l’évaluation, à l’aide et à l’accompagnement des élèves handicapés ou de ceux qui présentent ou qui sont susceptibles de présenter des difficultés d’adaptation ou d’apprentissage dans leur cheminement scolaire.

Son champ d’intervention est large et comporte de multiples facettes, dont le support aux enseignants dans leur démarche éducative.

Il suggère ou applique des solutions ou des stratégies propices à l’amélioration des conditions de réussite de l’élève ou d’un groupe d’élèves, en plus de planifier, d’organiser et d’animer des activités de formation adaptée. Toutefois, il est rare qu’on retrouve ce spécialiste dans les écoles dites régulières. Ils sont plutôt embauchés dans les écoles spécialisées.

Les champs d’intervention des divers spécialistes sont larges et se chevauchent parfois. Les professionnels de l’éducation, dont l’enseignant en première ligne, sauront vous aiguiller vers le spécialiste approprié pour corriger un trouble de comportement ou d’apprentissage, voire aplanir les difficultés scolaires de votre progéniture.

À lire aussi sur Canal Vie

Comprendre l’anxiété de performance chez les enfants
4 façons d’encourager la confiance en soi des enfants
Mon enfant déteste l’école : que faire?

 

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents

Ailleurs sur le web