Quand un enfant mord...

Auteur
Dre Nadia

Une maman écrit à Nadia pour lui faire part de son découragement à l'idée que son fils ne cesse de mordre...

À l'aide Nadia! Mon fils, qui aura bientôt 3 ans, mord depuis environ un an. Nous lui avons expliqué que c'est mal, nous l'avons mordu pour lui faire comprendre ce que cela peut faire aux autres, nous l'avons mis en réflexion, tapé, puni... bref, nous avons l'impression d'avoir tout essayé! L'éducatrice de la garderie m'a même avertie que mon fils était dangereux pour les autres enfants. Mon fils comprend que ce n'est pas un bon comportement, et il sait qu'on ne fait pas mal à un ami, mais il est très impulsif... aidez-moi s.v.p.!

Une mère découragée...

Les causes 

Plusieurs raisons peuvent expliquer pourquoi les enfants en bas âge mordent les autres.

  • Entre 0 et 1 an, les bébés découvrent le monde et explorent par les sens... ce qui implique parfois la bouche et les dents!
  • Entre 0 et 2 ans, il est également possible que les percées de dents les amènent à mordre ou mordiller afin de soulager la douleur.
  • Après 2 ans, de nombreux enfants vivent une période d'agressivité dite « normale », parce qu'ils ne savent pas encore comment gérer les frustrations et les conflits autrement que par des gestes agressifs. D'ailleurs, cette agressivité normale diminue souvent au fur et à mesure que les compétences langagières se développent chez un enfant.

Puisque cette agressivité est « normale », il ne faut pas l'interpréter comme un signe que l'enfant est méchant ou qu'il sera un futur criminel! Par contre, le fait que ce soit normal ne veut pas dire qu'il faut prendre le geste à la légère sans intervenir. Il faut apprendre à l'enfant que l'agressivité dirigée contre autrui n'est pas acceptable et il faut lui apprendre d'autre moyen de se défendre, d'exprimer sa frustration ou de gérer les conflits avec les amis.

Ne pas donner l'exemple

Il est important de savoir que mordre l'enfant à votre tour est une intervention inadéquate qui encourage et renforce le comportement de mordre les autres, puisque vous êtes le modèle de votre fils. En le mordant lorsqu'il mord, vous êtes inconsciemment en train de lui donner le message que : « lorsque quelqu'un t'irrite ou t'agresse, le mordre est une bonne solution »! Il en va de même pour toute autre forme de punition corporelle, comme le taper.

Quoi faire?

Réagir à l'enfant mordu

  • Lorsque votre fils mord un autre enfant, il faut intervenir rapidement en commençant par réconforter et soigner l'enfant qui a été mordu.
  • Ensuite, on intervient auprès de l'enfant qui a mordu. On peut utiliser une période de réflexion (retrait dans un coin ou sur une chaise), à condition que cette dernière se termine par une explication qu'il ne faut pas mordre et par quel comportement l'enfant peut remplacer le fait de mordre.
  • On peut encourager l'enfant à aller s'excuser auprès de l'enfant qu'il a agressé, et même à tenter de le réconforter en lui donnant un câlin ou un bisou, ou en lui prêtant un jouet.
  • Pour certains enfants, il faudra répéter cette intervention seulement une ou deux fois avant qu'il ne cesse de mordre les autres. Pour d'autres enfants, il faudra plus de patience avant de voir les résultats.

L'aider à développer son langage

Une autre forme d'intervention qui peut-être efficace à moyen ou long terme est d'aider l'enfant à développer son langage. Lorsqu'on remarque qu'il se sent irrité par les gestes d'un autre enfant, on peut l'aider à mettre des mots sur ses émotions.

Par exemple, on peut l'encourager à dire « non » ou « arrête, je n'aime pas ça » à un ami qui dérange. Il est également possible de lui donner la consigne de demander l'aide de l'éducatrice lors d'un conflit avec un ami. Bref, on encourage l'enfant à utiliser sa bouche pour parler et s'exprimer, plutôt que pour mordre les autres!

Le retrait

Lorsqu'on décide d'intervenir en utilisant les techniques de dire un « non » ferme et en utilisant le retrait pour éliminer un comportement agressif chez un enfant, il ne faut surtout pas oublier de renforcer les comportements positifs et prosociaux de l'enfant. Ainsi, on s'assure qu'il apprend bien ce qu'il doit faire et non pas seulement ce qu'il ne doit pas faire.

En résumé, trois formes d'intervention

Bref, il existe trois formes d'intervention qui peuvent vous aider à faire en sorte que votre enfant cesse de mordre les autres. Il ne s'agit pas de faire un choix entre les trois, mais plutôt de toutes les appliquer, car elles sont complémentaires les unes des autres :

  1. Faire comprendre à l'enfant que mordre, c'est mal, que c'est un comportement inacceptable : en disant un « non » ferme, en donnant d'abord de l'attention à l'enfant mordu, en utilisant le retrait.
  2. Favoriser le développement du langage et enseigner à l'enfant ce qu'il peut faire à la place de mordre, lorsqu'il se sent agressé ou frustré par le comportement d'un ami : Dire « arrête, je n'aime pas ça » à l'ami, demander l'aide du parent ou de l'éducateur...
  3. Enseigner et renforcer les comportements prosociaux chez l'enfant, comme partager, consoler, s'excuser, faire un câlin...

Je vous souhaite bonne chance!

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents

Ailleurs sur le web