Quand un enfant ment...

Auteur
Dre Nadia

Bonjour Dre Nadia,

Nous vivons un contexte de famille recomposée et la fille de mon conjoint me ment constamment. Que faire pour qu'elle cesse de mentir et pour améliorer sa relation avec moi? Disons que, présentement, ce n'est pas l'amour entre elle et moi. Merci de bien répondre. J'en ai besoin pour moi et pour toute ma famille. Merci!

Une mère un peu inquiète...

Ma réponse...

Le mensonge est un sujet pour lequel je reçois beaucoup de courriels de parents désespérés. Pourtant, tout le monde a déjà menti au moins une fois! Fouillez un peu dans vos souvenirs, et je suis certaine que vous vous rappellerez d'un faux compliment, d'une fausse excuse pour un retard ou une absence au bureau... Pourtant, cela ne fait pas de vous une délinquante!

Lorsqu'un parent s'aperçoit qu'un enfant ment, cela crée beaucoup de colère et d'anxiété, parce qu'on ressent une perte de confiance et une perte de contrôle. Évidemment, cela nous fait anticiper une détérioration de la relation avec l'enfant.

Mais pourquoi les enfants et les adolescents mentent-ils? Est-ce que certaines attitudes parentales peuvent amener un enfant à mentir? Comment intervenir lorsque l'on s'aperçoit que l'enfant nous ment?

L'intention derrière le mensonge

Tout d'abord, il faut distinguer l'intention derrière le mensonge... Il existe le mensonge blanc, le mensonge délibéré et le mensonge défensif. En fait, il en existe peut-être même plusieurs autres catégories, mais pour rester simple, concentrons-nous sur ces trois catégories.

Le mensonge blanc

Le mensonge blanc se produit lorsque nous mentons pour plaire à quelqu'un ou pour protéger son estime de soi. Par exemple, lorsque vous dites faussement à quelqu'un que vous aimez sa nouvelle coupe de cheveux, alors qu'on dirait qu'il vient de se battre avec le peigne!

Le mensonge délibéré

Le mensonge délibéré est celui qui vise la manipulation d'un individu dans le but d'en abuser ou encore pour faire quelque chose de mal sans se faire prendre. Il s'agit là du mensonge qui s'apparente le plus au profil de la délinquance.

Le mensonge défensif

Le mensonge défensif est fait sans mauvaise intention, sans but d'abuser ou de profiter d'autrui. Il vise plutôt à se défendre contre des conséquences fâcheuses... telle que la réaction trop émotive d'un parent! Donc, quand des parents sont très sévères ou lorsqu'ils sont trop émotifs, un enfant ou un adolescent peut mentir par omission ou encore déformer la réalité afin d'éviter les conflits ou les punitions.

Comme votre relation avec votre belle-fille semble difficile, il est important de vous demander si ses mensonges ne sont pas une façon pour elle d'éviter les conflits avec vous. Dans ce cas, il s'agirait d'un mensonge défensif, découlant d'un manque de confiance dans la relation et non d'une pure mauvaise intention. Ironiquement, c'est le manque de confiance qui pourrait être à la source du mensonge, et non le contraire.

Cela signifie que le simple fait de tenter l'améliorer la relation de confiance qui existe entre vous pourrait diminuer sa tendance à vous mentir.

Conseils

  • Vous pouvez tenter d'identifier des activités agréables que vous pourriez faire avec elle et qui vous permettraient de vous rapprocher.
  • Vous pourriez également lui manifester plus de soutien lorsqu'elle vit des situations difficiles, et la valoriser lorsqu'elle a une belle attitude ou qu'elle vit des réussites.
  • Enfin, rien ne vous empêche d'aborder la question du mensonge avec elle. Normalisez son comportement en lui disant qu'il peut arriver à tout le monde de mentir. Ensuite, demandez-lui si elle vous a déjà menti par peur de votre réaction.
  • Dites-lui que vous aimeriez développer une meilleure relation avec elle et qu'elle puisse vous percevoir comme un adulte de son entourage qui veut son bien et qui la soutient.

Si elle vous dit qu'elle vous trouve trop sévère, ou qu'il vous arrive de paniquer pour un rien, ne le prenez pas comme une attaque personnelle... s'il y a du vrai dans ce qu'elle dit, acceptez la critique en lui disant que dans votre famille recomposée, vous devez vous adapter à elle et à votre nouveau rôle de belle-mère, ce qui peut impliquer que vous fassiez des erreurs. Rassurez-la en lui témoignant vos bonnes intentions à son égard. Cette conversation sera un bon premier pas vers une relation plus ouverte et plus positive entre vous.

Bonne chance!

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents

Ailleurs sur le web