Préparer notre enfant à son entrée en maternelle

Auteur
Dre Nadia
Préparer son enfant à son entrée à la maternelle

Des parents se questionnent lorsqu’approche l’entrée à la maternelle de leur enfant. Comment faire pour le préparer? Est-il impératif qu’il fréquente une garderie, en particulier, un grand milieu de garde comme un CPE? Quels sont les facteurs à considérer? 

L’impact de la garderie 

De nombreux parents me posent des questions quant à la nécessité de préparer leur enfant à faire son entrée en maternelle. C’est notamment le cas des mamans à la maison, qui s’inquiètent de la capacité de leurs enfants à s’intégrer socialement dans un groupe, étant donné qu’ils n’ont pas fréquenté de garderie.

Fréquenter une garderie peut effectivement être un facteur qui aide l’enfant à bien s’adapter à la maternelle. Cela lui permet en effet de vivre à un jeune âge des expériences de socialisation, et de s’habituer à être encadré par quelqu’un qui n’est pas son parent.

Cependant, plusieurs autres facteurs peuvent influencer la façon dont l’enfant s’adaptera à son entrée à l’école. 

Facteurs qui influencent l’adaptation à la maternelle 

Le tempérament de l’enfant

Dès la naissance, l’enfant a déjà un tempérament qui, en association avec ses premières expériences de vie et son environnement, influencera le développement de sa personnalité. Le tempérament influence également la façon dont un enfant sera capable de s’adapter à la nouveauté ou aux imprévus.

La qualité de la relation d’attachement entre un enfant et ses parents

Celle-ci se développe dès les premières semaines de vie et dépend de la façon dont les parents répondent aux besoins de l’enfant. Lorsqu’ils le font de façon adéquate et chaleureuse, cela sécurise l’enfant et l’aide à forger sa capacité à explorer son environnement, à développer sa confiance en lui et son estime de soi.

La qualité des premières expériences de socialisation, à la garderie ou ailleurs

Normalement, le fait de pouvoir socialiser avec d’autres enfants du même âge aide l’enfant à développer sa capacité à se faire des amis, à résoudre les conflits et à utiliser des mots plutôt que des gestes agressifs lors des conflits.

L’encadrement reçu à la maison

À l’école, l’enfant devra respecter un code de vie, des règlements établis par la direction. S’il a déjà été encadré de façon claire et constante à la maison, cela le prépare à faire face à un encadrement offert par un adulte autre que ses parents.

Ainsi, ce n’est pas seulement le fait d’avoir fréquenté un « grand CPE » qui peut aider votre enfant à bien s’intégrer à la maternelle, mais aussi son tempérament, sa capacité naturelle à s’adapter à la nouveauté, la qualité de sa relation d’attachement avec vous, son niveau d’estime personnelle, la qualité de ses premières expériences de socialisation ainsi que l’encadrement qu’il a reçu à la maison et à la garderie.

Des expériences pour le pratiquer 

Vous devez vous dire qu’avec toute cette liste, le fait de fréquenter ou non un grand CPE n’est qu’un détail parmi tant d’autres... et vous avez partiellement raison! Sachez que je recommande souvent aux mères au foyer de créer pour leur enfant des expériences de socialisation à l’extérieur de la maison, à partir de l’âge d’environ 3 ans, afin de les préparer à leur éventuelle entrée à l’école. 

Ces expériences peuvent être des activités organisées, sportives ou culturelles, offertes par la municipalité, à une fréquence de 2 ou 3 fois par semaine. Une prématernelle éducative à temps partiel (2 ou 3 jours ou demi-journées par semaine) peut également être efficace à titre de « simulateur de maternelle »!

En conclusion 

Ces différentes activités sont particulièrement importantes pour un enfant qui est resté à la maison avec maman ou papa sans fréquenter de garderie. Certains parents dont l’enfant a fréquenté une garderie en milieu familial voudront également intégrer leur enfant à d’autres activités en plus grand groupe afin de mieux le préparer à la maternelle... mais ce n’est pas nécessaire pour tous les enfants, à cause de tous les facteurs énumérés ci-dessus.

Je vous invite donc à faire confiance à votre jugement... Si votre enfant s’est bien intégré à sa première garderie, s’il a une bonne estime de soi, s’il ne manifeste pas de signe d’insécurité, s’il réagit bien à l’encadrement qu’on lui offre, il pourrait très bien s’intégrer à la maternelle même s’il n’a jamais fréquenté de « grand CPE ».

Vous connaissez votre enfant et les expériences qu’il a vécues jusqu’à maintenant bien mieux que moi. Si vous désirez qu’il se familiarise au fait de fréquenter un plus grand groupe de pairs, vous connaissez maintenant les solutions qui s’offrent à vous.

*** En période de pandémie de la COVID-19, tous ces facteurs énumérés ci-haut demeurent toujours d’actualité, mais d’autres éléments sont également à considérer. Informez votre enfant, des nouvelles mesures qui seront appliquées à l’école, comme le port du couvre-visage pour les membres du personnel. Si votre enfant fréquente une garderie, il est déjà habitué avec cette nouvelle réalité. Toutefois, si ce n’est pas le cas, il pourrait en être impressionné. Afin qu’il puisse amadouer les visages masqués, il suffit de faire quelques courtes sorties avec lui, au magasin ou à l’épicerie. Rapidement, cette situation deviendra totalement usuelle pour lui. D’autre part, la majorité des visites d’école n’ont pas pu être faites au printemps dernier. Cet élément peut être une source d’inquiétudes pour votre tout-petit! Allez marcher avec lui pour qu’il puisse se familiariser avec l’environnement extérieur et imaginer l’intérieur. S’il a des questionnements, mentionnez-lui que tous les enfants vivront une rentrée à la maternelle particulière… mais l’entrée à la maternelle est toujours unique. Soyez à son écoute, c’est ce qu’il y a de plus important.

Bonne rentrée!

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents

Ailleurs sur le web