Le développement de l'enfant et l'éducation sexuelle

Auteur
Véronique Larivière, sexologue

Il arrive souvent que des parents me demandent si le comportement de leur enfant est « normal ». Lorsqu'on surprend notre petit de sept ans montrant son pénis à ses amis, il est fort possible que notre coeur fasse trois tours! Il faut se rassurer, certains comportements (quoique déroutants!) sont tout à fait normaux dans le développement de l'enfant, selon l'éducation sexuelle qu'on lui transmet.

La petite enfance - 2 à 5 ans

Le début de cette période est surtout caractérisé par l'acquisition de l'identité.

Attrait pour les organes génitaux

Vers l'âge de 3 ans, l'enfant devrait être en mesure de distinguer un garçon d'une fille. Par conséquent, une certaine curiosité se développe quant aux attributs sexuels des deux sexes. L'enfant sera sans doute intéressé par les seins de sa maman et par le pénis de son papa. Les parents peuvent donc en profiter pour enseigner les termes justes pour désigner les organes génitaux, ainsi que la notion d'intimité.

On se compare

Avant l'âge de cinq ans, l'enfant doit savoir que la nudité ne se vit pas en public. La curiosité qui habite nos petits peut les pousser à comparer leurs organes génitaux avec leurs amis. Cette activité relève beaucoup plus de la curiosité que de la sexualité.

Les limites du jeu

Là où il faut s'inquiéter, c'est lorsque ces jeux impliquent des enfants plus vieux. En tant que parents, il est primordial d'intervenir, car il y a peut-être exploitation et/ou manipulation.

Masturbation?

Certains enfants de deux à cinq ans auront aussi tendance à se caresser les organes génitaux avant la sieste ou le dodo. À cet âge, il s'agit d'une pratique reliée à la détente plutôt que masturbatoire. Les remarques négatives et les répréhensions face à cette pratique peuvent entraîner un sentiment de culpabilité qui aura des répercussions significatives sur leur vie affective et relationnelle.

L'enfance - 5 à 8 ans

Pendant cette période, l'enfant reconnaît qu'il est un garçon ou une fille et il a conscience que cela ne changera pas. Une cohérence sexuelle se développe et il comprend, par exemple, que même si un homme porte une robe, il est toujours un homme. Il sait qu'il ne devient pas une femme parce qu'il enfile un vêtement féminin.

Ne pas tout dire, sans mentir

À l'âge de six ans environ, l'enfant démontre un intérêt marqué pour la façon dont on fait des bébés. Il est bon d'en profiter pour répondre à ses questions sans nécessairement entrer dans les moindres détails de la conception.

En évitant de lui mentir avec les histoires de cigognes et de choux, vous pouvez lui mentionner tout simplement que les bébés se développent dans le ventre de la maman. Au fur et à mesure que sa conscience des organes génitaux masculins et féminins évolue, vous pouvez ajouter des détails sur l'acte de reproduction.L'important est d'y aller à son rythme d'apprentissage.

Les différentes orientations sexuelles

De cinq à huit ans, l'enfant commence à comprendre qu'il existe différentes orientations sexuelles grâce aux images dans les médias ou à la vue d'un couple homosexuel. Il est donc appréciable que les parents lui expliquent les notions d'hétérosexualité, d'homosexualité et de bisexualité.

Mon corps, c'est mon corps!

De plus, à cet âge, il est primordial d'expliquer aux enfants que leur corps leur appartient. Il doit être en mesure de reconnaître un comportement abusif et savoir qu'il peut toujours se confier à papa ou à maman si un geste indésirable a été commis.

La préadolescence - 9 à 12 ans

La préadolescence est une période de grands changements. Il est important que les parents s'assurent que leurs enfants soient pleinement conscients de ces changements physiques bien avant qu'ils surviennent. Un manque de connaissance peut entraîner de l'anxiété liée à l'apparence et un sentiment d'infériorité au sein du cercle d'amis.

De grands bouleversements

Pendant cette période, la relation avec les autres change. Certains vivront leur premier béguin sans pour autant que cela implique une relation sexuelle. Plusieurs échangeront baisers et caresses, mais ce n'est qu'un peu plus tard qu'ils penseront aller plus loin.

Il est tout de même essentiel de discuter avec le préadolescent de l'importance de la contraception et du port du condom en lui mentionnant les risques d'une relation sexuelle sans protection.

De neuf à douze ans, l'attirance sexuelle commence à s'établir. Plusieurs savent déjà s'ils sont attirés par une personne du même sexe et l'ouverture des parents fera en sorte que l'enfant se sentira à l'aise d'en parler.

 

Suivez Véronique Larivière sur Facebook!

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents

Ailleurs sur le web