Bébé a la peau sèche! Que faire?

Qui n'a jamais utilisé l'expression « avoir une peau de bébé »? On désigne souvent par là des peaux douces, radieuses et en parfaite santé... donc parfaitement hydratées! On imagine facilement le désarroi des mamans qui réalisent que leur bébé a la peau sèche.

En effet, la déshydratation cutanée n'est pas l'apanage des femmes vieillissantes; elle peut également toucher les nourrissons et les jeunes enfants. Les causes ici sont très différentes et, bonne nouvelle, les solutions sont généralement faciles à appliquer.

Les causes

La réalité, c'est que les bébés ont plus souvent la peau sèche que les enfants plus âgés. Cela tient au fait que leurs glandes sébacées, responsables de l'hydratation naturelle de leur peau, sont moins productives que celles des enfants plus vieux ou des adolescents. Par ailleurs, les bébés sont très sensibles aux agressions extérieures et celles-ci sont susceptibles d'occasionner une sécheresse cutanée.

Les symptômes

Comment savoir si votre bébé a la peau sèche ? Les symptômes suivants sont de bons indices :

  • Sa peau est rugueuse 
  • Elle vous semble moins souple 
  • Son épiderme présente des plaques rouges ou de petits boutons, il a tendance à peler 
  • Bébé manifeste de la souffrance ou de l'inconfort sans raison apparente 
  • Il essaie de se gratter

Hydratation

Ça sonnera sans doute comme une évidence, mais le meilleur moyen d'éviter que votre bébé souffre de sécheresse cutanée, c'est de veiller à bien hydrater sa peau! Après le bain, veillez à enduire le corps et le visage du nourrisson d'une crème riche, sans parfum, ni parabènes.

Notez que les crèmes, souvent présentées en tubes ou en pots, sont plus efficaces que les lotions vendues en bouteille. L'hydratation ne passe pas uniquement par des crèmes : assurez-vous également que bébé consomme suffisamment de liquide.

Le bain

À l'heure du bain, on prend garde à ne pas immerger l'enfant trop longtemps, car l'hydratation naturelle de sa peau, ainsi que ses protections, risqueraient de s'affaiblir.

On n'utilise pas une eau trop chaude, connue pour dessécher l'épiderme. Il est également recommandé d'utiliser un pain nettoyant sans savon et sans additifs chimiques. Choisissez un agent nettoyant bien gras, qui contient par exemple du beurre de karité ou de la glycérine.

À la sortie du bain, veillez à sécher votre enfant rapidement et évitez d'effectuer un mouvement de frottement avec la serviette. Cela risquerait d'irriter davantage sa peau sensible. Rappelez-vous finalement qu'il n'est pas nécessaire de baigner un bébé quotidiennement et qu'il peut être préférable d'espacer les bains.

Les vêtements

Certaines matières sont connues pour irriter l'épiderme et peuvent être à l'origine d'une sécheresse de la peau. C'est notamment le cas de la laine. Évitez de poser un vêtement en laine directement sur la peau de votre enfant. Les matières synthétiques peuvent elles aussi être à l'origine de réactions cutanées. Le coton demeure toujours un excellent choix.

Pour la lessive, privilégiez des savons doux, sans phosphate et évitez d'utiliser de l'assouplisseur à tissu. Assurez-vous de rincer le linge à la perfection. Dans un autre ordre d'idées, on évite autant que possible le perçage des oreilles et le port de bijoux, parfois allergènes.

Des allergies dans l'assiette

Il est préférable d'éviter que l'enfant très jeune soit en contact avec des aliments potentiellement allergènes. Les réactions cutanées peuvent être une des conséquences néfastes d'une diversification alimentaire trop intempestive.

Certains médecins recommandent l'ingestion de bonnes bactéries, comme celles qu'on trouve dans les yogourts probiotiques. Puisqu'elles favorisent un sain développement du système immunitaire, ces gentilles bactéries pourraient prévenir certaines maladies de la peau. On croit d'ailleurs que, si la mère en mange en fin de grossesse ou pendant l'allaitement, les bienfaits ont de bonnes chances de se transmettre à l'enfant!

L'environnement

Comme dans l'assiette, on évite idéalement les contacts trop fréquents avec les principaux allergènes, comme le pollen, les animaux ou les acariens. Il est possible d'utiliser un humidificateur dans la chambre lorsque l'air est très sec. C'est souvent le cas en hiver, en raison du chauffage. D'ailleurs, on essaie de ne pas trop abuser de celui-ci.

On ne se gratte pas!

Si votre bébé souffre de sécheresse cutanée, empêchez-le autant que possible de se gratter! Cela risquerait de causer des lésions et d'aggraver la situation. Puisque vous ne pouvez pas contrôler tous ses faits et gestes, veillez à lui couper les ongles assez courts, pour limiter les dégâts potentiels. Chez les très jeunes enfants, le port de mitaines peut également constituer une bonne solution.

Simple sécheresse ou maladie de peau?

Dermatite atopique

La peau sèche chez l'enfant est parfois associée à différentes maladies de la peau. Une des plus communes est sans doute la dermatite atopique, une forme d'eczéma qui s'attaque principalement aux nourrissons, à partir de l'âge de 3 mois. Elle se caractérise par des poussées d'éruptions cutanées, parfois suintantes, accompagnées de fortes démangeaisons.

Cette maladie est généralement bénigne, mais ses causes sont encore mal connues. Certains spécialistes soupçonnent que son apparition serait partiellement due au fait que les enfants vivent dans des milieux très aseptisés et ne sont pas en contact avec suffisamment de bactéries. À l'inverse, on croit que le contact avec certains allergènes alimentaires ou autres favoriserait son développement, tout comme certaines infections antérieures. L'hérédité aurait également un rôle important à jouer.

Rassurez-vous! Cette maladie, bien que désagréable et inconfortable, se traite bien lorsqu'elle est prise en charge. Par ailleurs, elle disparaît souvent après quelques années, même si certains bébés souffriront d'eczéma à l'âge adulte. Il demeure tout de même indispensable de traiter la dermatite, car elle présente certains risques d'infections, parfois graves!

Consultez 

Dès que vous constatez un signe d'inflammation cutanée ou d'infection, n'hésitez pas à consulter rapidement. Si votre enfant souffre de dermatite atopique ou d'une autre maladie de peau, le pédiatre sera en mesure de vous prescrire divers traitements, topiques ou oraux, qui vous permettront de contrôler la maladie.

Jeanne Dompierre, rédactrice Canal Vie

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents

Ailleurs sur le web