Le sexe pendant la pandémie : 5 gestes pour vous protéger

Auteur
Nadine Descheneaux
Un homme et une femme qui s'embrassent à travers une vitre

À chaque étape du déconfinement, des nouvelles mesures de protection sont à adopter. Le sexe, entre partenaires non réguliers, ne fait pas exception. Les relations sexuelles à l’heure de la distanciation physique seront différentes. Savez-vous quels gestes poser pour vous protéger? 

Si vous êtes en couple, habitez à la même adresse et qu’aucun ne doive suivre des consignes d’isolement, il n’y a pas de mesure particulière à prendre lors des relations sexuelles. Mais la situation est tout autre pour les célibataires et pour les personnes n’habitant pas sous le même toit. Il va sans dire que retrouver une vie sexuelle n’est pas simple. D’abord, la distanciation physique entre deux personnes n’habitant pas à la même adresse reste une mesure de protection émise par le gouvernement du Québec. Et même si cette distance était abaissée à 1 mètre, dans quelques semaines, cela ne donnerait pas lieu à la possibilité de contacts sexuels. 

 

Nouvelles pratiques

Le sexe en temps de pandémie ne laisse personne froid. Certaines mesures sont excessives et moralisatrices comme en Grande-Bretagne où on a souhaité interdire – et même pénaliser — les relations sexuelles entre personnes n’habitant pas à la même adresse. On a même vu l’apparition du hashtag #sexban. D’autres ne condamnent pas le retour à la vie sexuelle avec certaines précautions, parce que celle-ci a des impacts également sur la santé mentale des gens. Mais comment faire pour prendre une décision de ce qui se passera sous vos draps? 

D’abord, entamez votre propre réflexion personnelle. À vous, pour vous! Et ce, en soupesant vos besoins, vos craintes, vos envies et les données quant à la propagation de la COVID. Vous devrez faire des choix et établir vous-même vos limites à l’intérieur desquelles vous vous sentez à l’aise d’avoir des relations sexuelles avec un partenaire. Cet exercice est important, car ensuite, il vous faudra en discuter avec votre partenaire. Du coup, le sexe risque d’être un peu moins spontané et davantage préparé. Mais cela fait partie des dommages collatéraux de la pandémie. 

 

Pour tout lire sur la COVID-19, c'est ici.

 

5 gestes pour vous protéger

Il est clair que pour le moment, même si les instances gouvernementales n’ont pas émis de règles précises, les relations sexuelles entre partenaires non réguliers et non exclusifs — donc ne demeurant pas ensemble — sont sous-entendues comme étant impossibles, mais si vous décidez d’enfreindre les règles, il faut quand même vous protéger.   

1 - Connaître votre partenaire

Vous ne devriez pas avoir de relations sexuelles avec un partenaire non exclusif si l’un ou l’autre avez des symptômes liés à la COVID-19, êtes en attente d’un résultat, en quarantaine ou avez reçu des consignes d’isolement. Évidemment, cela risque d’être un bien étrange préliminaire que de faire l’inventaire de ses contacts et de poser des questions sur les mesures de protection respectées, mais vous pourrez prendre une meilleure décision. Rappelez-vous que votre sécurité et votre santé sont vos meilleurs guides.  

2 - Limiter le nombre de partenaires

Moins vous vous exposez au risque, moins grands sont vos risques. Limiter le nombre de partenaires est une bonne option. Certains pays préconisaient le «sex buddy» pour traverser la pandémie. Même Horacio Arruda a tenu à préciser, le 7 avril dernier, qu’en temps de pandémie et de confinement, la monogamie est préférable

3 - Le moins d’échange de fluides possible

Le virus de la COVID-19 peut se retrouver dans la salive, le sperme et les matières fécales. Pour l’instant, les données ne sont pas précises concernant les sécrétions vaginales. Mais quoi qu’il en soit, pour vous protéger, il faudrait réduire les échanges de fluides. Cela veut donc dire d’éviter les baisers, le sexe oral et la sodomie.

4 - Utiliser un masque ET un condom

Des chercheurs de l’Université d’Harvard suggèrent même aux couples de porter un masque pendant la relation pour éviter la transmission par gouttelettes. Aussi, le port du condom est évidemment primordial. Il prévient justement les échanges de fluides en plus de vous protéger contre les ITSS. Pas évident de faire l’amour tout en étant masqué? Fait intéressant : le journaliste scientifique Yanick Villedieu rappelle que dans les années 1980, le port du condom a été mis de l’avant par la santé publique pour contrer l’épidémie de sida et que beaucoup de personnes étaient méfiantes et rébarbatives à son utilisation pendant les relations sexuelles… comme beaucoup le sont aujourd’hui avec le port du masque. 

5 - Laver, laver! 

Encore selon la même étude, vous devriez porter une attention particulière à l’hygiène. On vous conseille de prendre une douche avant et après la relation sexuelle et de laver toutes les surfaces touchées. Pas de risque à prendre! 

 

Trop pour vous? Misez sur vous! 

Et si toutes ces mesures vous refroidissent complètement, que vous décidez d’attendre ou que vous n’êtes tout simplement pas à l’aise, rappelez-vous que le partenaire le plus sécuritaire que vous pouvez trouver en ces temps de pandémie… c’est vous! Le sexe peut être réinventé à travers la masturbation, la pornographie, les sextos, les jouets érotiques, etc. 

 

À consulter

Sexualis – Pour consulter un. e sexologue ou trouver de l’information
les3sex.com — Pour répertoire culturel à saveur sexologique

À LIRE AUSSI SUR CANAL VIE

L’amour, le dating et le sexe en temps de pandémie
10 livres érotiques à lire en solo ou en duo
Apprivoiser la solitude, enfin!

 

Les informations contenues dans cet article vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Bell Média ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

 

Coronavirus - Bannière 400x200 standard image

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents

Ailleurs sur le web