Top 6 des erreurs à ne pas faire au lit!

Auteur
Véronique Larivière, sexologue

Au lit, rien n'est parfait! Plusieurs erreurs peuvent être commises au lit de la part d'un des partenaires. Il vaut mieux apprendre à faire face à ces situations avec le sourire et en n'ayant pas peur de s'en parler. C'est ce que les couples les plus heureux parviennent à faire pour avoir une vie sexuelle plus épanouie.

1. Trop ou pas assez de communication

Souvent, la communication est essentielle pour la solidité de la relation amoureuse. Parler de ce qui nous plaît et ce qui nous excite ne peut qu'aider le partenaire à nous emmener vers une sexualité plus enrichissante. Il ne faut surtout pas oublier de mentionner ce qui nous intéresse moins, car la libido peut être rapidement mise au rancart simplement par un geste qu'on juge inadéquat. De plus, on ne se gêne pas pour demander la permission!

Il y a certains gestes qui peuvent choquer. Ce n'est pas parce que nous avons l'impression que la sexualité fait partie intégrante de sa vie que l'autre est prêt à tout pour avoir du plaisir. Demandez-lui avant de faire quelque chose qui pourrait le surprendre. 

Un petit bémol, toutefois: il est bien d'apprécier le silence aussi. Trop de communication peut devenir lassant. Il ne faut pas être trop contraignant dans nos recommandations, car sinon l'autre aura l'impression d'être au coeur d'une pièce de théâtre! Surtout si vous ajoutez des vulgarités inutiles. Et de grâce, attendez avant de lui parler des problèmes du bureau ou des échecs scolaires des enfants!

2. Être spectateur de sa sexualité

Certaines personnes ont tendance à se déresponsabiliser face à leur sexualité. C'est toujours le ou la partenaire qui choisit les moments d'intimité et quand ils arrivent, elles font preuve d'une passivité hors du commun. Cette situation est très lassante pour les deux partenaires. L'un finit par se sentir comme un objet sexuel et l'autre a toujours l'impression de forcer son ou sa partenaire à avoir des rapprochements.

Il faut apprendre à assumer le plaisir dans notre sexualité et cesser d'agir comme si nous étions spectateurs de nos ébats amoureux. Il faut se mettre à l'évidence, c'est à nous de se mettre en appétit et non au partenaire de faire des pieds et des mains pour avoir un semblant de complicité sexuelle.

3. Se servir de la sexualité comme monnaie d'échange

Le régime sexuel suite à une déception du partenaire ne mène à rien. Le priver de câlins parce qu'il est rentré tard la veille ne peut qu'accentuer la dispute et la prolonger plus longtemps qu'elle ne le devrait. Bien sur, le désir sexuel se fait rare lorsque nous sommes fâchées. Par contre, rien ne sert de l'envoyer en punition. C'est une forme de contrôle qui ne règle aucunement le problème à la source. L'inverse est tout aussi vrai, faire l'amour pour acheter la paix n'est pas nécessairement un gage de réconciliation à long terme.

4. Faire des choses par peur de perdre l'autre

Cette erreur est directement liée à la capacité de s'affirmer. J'ai souvent entendu des femmes me dire : « Je dois me forcer pour lui faire une fellation, sinon il va me quitter! » Et lorsque je leur demande si elles en sont vraiment convaincues, plusieurs se rendent compte qu'il n'en a jamais vraiment été mention. La peur de perdre l'autre peut être normale puisque nous tenons très fort à lui (ou elle). Par contre, faire des choses qui vont à l'encontre de nos désirs et intérêts est inadmissible.

Il y a toujours moyen de trouver un terrain d'entente pour que les deux partenaires aient du plaisir. Vous ne vous sentez pas à l'aise de lui faire une fellation, pas de problème, il y a sans aucun doute autre chose qui l'excite sexuellement. C'est à vous d'en discuter avec lui.

5. Croire que le manque de désir est comme un virus

Le titre vous fait sourire, mais je vous assure que plusieurs croient que lorsque le désir sexuel n'est plus au rendez-vous, il suffit de prendre des vitamines et beaucoup d'eau pour que tout revienne dans l'ordre. Croire qu'avec le temps, le désir reviendra par lui-même est un peu utopique. Il faut être actifs et c'est important de s'y attarder pour comprendre les causes. Plus vous serez passifs face à la problématique, plus elle s'accentuera.

Certains ne manquent pas d'imagination pour trouver des prétextes pour refuser tous rapprochements, mais lorsque vient le temps de mettre un peu de piquant dans leur sexualité, l'énergie n'a plus la même ardeur. Prenez en main votre désir sexuel.

6. Vite à la douche!

Se précipiter à la salle de bain dans la seconde où l'ébat est terminé peut être un peu déprimant pour le partenaire. Prenez le temps de savourer le silence qui en dit long sur le moment agréable que vous venez de vivre.

C'est encore le temps de lui parler de ce que vous avez aimé et ce que cette complicité sexuelle vous apporte. Après, vous pourrez aller à la douche... et pourquoi pas à deux?

À LIRE AUSSI SUR CANAL VIE

- 10 suggestions pour retrouver sa libido
- La seuxalité après 20 ans de vie commune
- Le désir VS l'inactivité sexuelle

Sur le même sujet

Les plus populaires

Les plus récents

Ailleurs sur le web